22/05/2017 – 04H00 Nantes (Breizh-Info.com) –Deux hommes armés de pistolets mitrailleurs ont tiré vers minuit, dans la nuit du 17 au 18 mars, sur un groupe de quatre hommes qui stationnaient place des Lauriers. Deux séries de tirs ont été faites,  une en l’air, l’autre sur le sol. Une balle à ricoché, blessant un homme au talon.

Rapidement sorti de l’hôpital, il a porté plainte contre X. Les tireurs ont, eux, pris la fuite.

Située près du quartier sensible de Bellevue, la place des Lauriers est une des plaques tournantes de la vente de drogue. Elle constitue un lieu très  sensible, au point que depuis plusieurs années il est fortement recommandé aux agents de contrôle de la TAN de ne pas descendre à la station qui dessert la place.

On ignore encore si ces nouveaux tirs sont en lien avec ceux survenus le 29 avril rue de Préfailles aux Bourderies. Trois personnes ont alors été arrêtées le 9 mai. Elles ont été d’ores et déjà  mises en examen, dont une pour tentative de meurtre.

LM

2 Commentaires

  1. Un bon point à Breizh-Info pour avoir utilisé l’appellation correcte de « pistolet-mitrailleur » au lieu de « fusil-mitrailleur » . Le jour où un vrai fusil mitrailleur sera employé dans un règlement de comptes, il n’y aura pas beaucoup de témoins en état de rapporter les faits, parce qu’un FM ça envoie du steak et que ça ratisse très large… En revanche un mauvais point pour « quartier sensible » digne d’un organe dhimmi de la Gross Press perfusé au politiquement correct. La prochaine fois parlez de « dépotoirs pluri-ethniques et multiculturels » ou de « zones criminogènes » ou d « enclaves implicitement dérogatoires » ou de « territoires perdus de la république ».

Comments are closed.