Loire-Atlantique. Christophe Audren (Debout la France) entend défendre la souveraineté de la France et la réunification bretonne dans le Vignoble

A LA UNE

27/05/2017 – 08h30 Nantes (Breizh-Info.com) –  La 10e circonscription, qui regroupe les communes du Vignoble nantais, ne manque pas de candidats de droite. Il y a un LR/UMP officiel (juppéiste), un dissident (filloniste, on y reviendra), un royaliste, un frontiste issu de Debout la France, et donc un candidat Debout la France officiel, Christophe Audren. Nous l’avons interviewé. Au programme, la défense de la souveraineté de la France – au cœur du projet de Dupont-Aignan, et plus étonnant, la volonté de défendre l’appartenance bretonne du pays de Nantes.

Quinze candidats se présentent dans cette circonscription, à savoir Gaëlle Chaillot (la France Insoumise), Emilie Leguen (UPR), Jérome Guiho (LR), Yann Béliard (LO), Jean-Marc Beauvais (FN), Jérome Debuire (AEI), Brigitte Héridel (EELV), Daniel Tarlevé (Rebâtir la France), Christophe Audren (DLF), François Fautrad (Alliance Royale), Maxime Chéneau donc (Oui la Bretagne, régionaliste), Christine Trimoreau (PCD), Marie-Claude Robin (PCF-FG), Sophie Errante (LREM), René Brevet (les centristes).

Breizh Info : Bonjour Christophe Audren, pouvez-vous vous présenter ?

Christophe Audren : J’ai 49 ans, je suis le père de trois enfants, j’habite Vertou. Je suis responsable commercial de métier et musicien pendant mes loisirs. Je suis adhérent à Debout la France depuis deux ans, je me suis engagé plus avant à la fin de 2016, car nous sommes dans une période charnière et le projet de Dupont-Aignan est le seul qui va dans le bon sens, à mon avis.

Breizh Info : Que pensez-vous de l’alliance faite avec le FN ?

Christophe Audren : C’est déstabilisant. Si j’étais sympathisant FN, j’y serai encarté. Même si on a des constats similaires et des réponses proches sur certains problèmes, on a un état d’esprit tout à fait diffèrent du FN. Cela a créé un choc même s’il y a une cohérence pour contrer le projet mondialiste de Macron. L’alliance avec le FN a été propulsée par des gens chez qui le FN est fort et qui avaient des ambitions personnelles, la grande majorité des gens dans le parti pense qu’il faut garder notre indépendance et notre ligne.

Breizh Info : Au second tour, si vous n’y êtes pas, allez vous appeler à voter FN ?

Christophe Audren : Pas du tout, ce sera au cas par cas. Le critère, c’est la personne, pas question de donner un blanc seing au FN.

Breizh Info : Quelles idées entendez-vous défendre dans votre circonscription ?

Le projet national de Debout la France. Mais aussi quelque chose qui me tient à cœur, à savoir la réunification de la Loire-Atlantique et de la Bretagne. Ce qui m’embête, c’est que l’UDB qui défend ce combat appelle souvent à voter PS au second tour, bien qu’ils ne soient pas du tout pour la réunification. Sur le Vignoble, c’est un enjeu très important, la filière viticole a eu beaucoup à souffrir du rattachement forcé aux vins du Val de Loire. Le muscadet est un vin breton.

Breizh Info : Que pensez-vous de Macron ?

Christophe Audren : Qu’il a bien réussi son coup, son gouvernement est cohérent avec sa démarche. Ce qu’on ne peut pas dire nécessairement des bonnes affaires de Ferrand. Mais son projet, c’est l’abandon encore accru de la souveraineté de la France, la soumission aux multinationales. Ceux qui ont voté Macron par défaut au second tour vont bien vite le regretter, on va vers de gros conflits sociaux.

Breizh Info : Que lisez-vous en ce moment ?

Christophe Audren : Les mémoires de guerre de De Gaulle. C’est tout à fait d’actualité. Nicolas Dupont-Aignan est à l’image d’un De Gaulle bien seul face à la capitulation des tenants du pouvoir français de l’époque. Je lis aussi beaucoup de livres en anglais.

Propos recueillis par Louis-Benoît Greffe

Crédit photo :  DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Lorient. Un migrant tunisien s’échappe alors qu’il devait être expulsé…il ne sera pas expulsé !

Une nouvelle histoire qui témoigne de la capitulation de la République française sur la question de l'immigration - et...

Présidentielle 2022. Emmanuel Macron donné en tête devant Marine Le Pen et Valérie Pécresse

Dans un peu moins de 3 mois, si le gouvernement actuel ne fausse pas les règles du jeu, la...

Articles liés