Châteaubriant (44). Un Tchétchène blessé en fabriquant une arme

A LA UNE

14/06/2017 – 08h00 Châteaubriant (Breizh-Info.com) – Dans L’Éclaireur de Châteaubriant daté du vendredi 9 juin dernier, on pouvait lire qu’un tchétchène de 32 ans avait été retrouvé la main ensanglantée dans la rue Guy Môquet.  Grièvement blessé à la main et plus légèrement à la cuisse, le Tchétchène avait été emmené à l’hôpital.
Si l’article du journal local ne donne pas plus d’informations sur la date de survenance, l’affaire date de quelques jours puisque les faits se sont déroulés le mercredi 31 mai.

Des explications confuses de la part du Tchétchène

Le temps d’éclaircir la situation, la rue avait été fermée à la circulation. Le blessé avait perdu trois phalanges. Une blessure importante que le Tchétchène a justifié d’une étrange manière.
En effet, il a expliqué avoir perdu trois doigts en fabriquant une arme d’airsoft destinée à sa protection personnelle.

Des explications qui ont mobilisé la gendarmerie de Châteaubriant, lieu de résidence de l’individu depuis sept ans. A en croire les premières informations des policiers relayées par L’Éclaireur de Châteaubriant, le Tchétchène blessé ne serait à priori pas lié à des milieux djihadistes.

Une source confirme à demi-mot mais reste très vague tout en nous demandant avec vigueur de ne pas donner de détails sur son identité. Preuve d’un climat de tension autour de cette affaire ? « Il ne s’agit pas d’un terroriste potentiel a priori. Mais c’est certain qu’il est issu d’une culture musulmane forte. Je n’ai pas d’informations extrêmement précises sur l’enquête mais ce n’est cependant pas très clair son histoire de fabrication d’un fusil pour sa défense personnelle. Dans le meilleur des cas c’est lié à des différends sérieux avec d’autres personnes, peut-être en lien avec le trafic de drogue par exemple. »

Une histoire très trouble donc. L’enquête se poursuit.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Ploërmel. Prison ferme pour deux dealers

Deux dealers, deux frères, des autochtones âgés de 20 et 25 ans, ont été condamnés, mardi 21 septembre 2021,...

Changement de sexe. Un collectif médical et psychologique dénonce « Une emprise idéologique sur le corps des enfants »

Une initiative salutaire pour la protection de nos enfants et contre les lubies sociétales dangereuses ? Associées à l'Observatoire des discours idéologiques sur l'enfant et l'adolescent, collectif de professionnels de l'enfance et de chercheurs (médecins, psychiatres, psychanalystes, juristes, magistrats, enseignants de l'Education nationale, philosophes, sociologues...), une cinquantaine de personnalités s'insurgent contre les discours sur "l'autodétermination" de l'enfant qui légitiment selon elles une forte augmentation des demandes de changement de sexe particulièrement chez les adolescents. 

2 Commentaires

  1. Wow! Le dude a inventé le « Chariah Gun » automatique avec lequel tu te mutiles tout seul quand tu fais une connerie! Beaucoup de Tchétchènes au Canada, où ils se font passer pour des réfugiés qui demandent asile. Ils ne travaillent pas, ils sont très dispendieux à nourrir et à loger et ce sont absolument tous des islamistes.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés