Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Braquages en série à Quimper : deux hommes condamnés à de la prison ferme

Deux hommes de 22 et 26 ans ont été condamnés à des peines de prison ferme par le tribunal de Quimper pour une série de braquages à main armée commis en état d’ivresse dans le quartier de Kerfeunteun.

Le vendredi 5 avril 2024, les deux individus, déjà connus de la justice, ont consommé de l’alcool et se sont procuré un pistolet d’alarme. Sous l’influence de l’alcool, ils ont ensuite braqué trois personnes dans la rue, dont un mineur.

Des victimes traumatisées

Leur première victime, un riverain, a été menacée et sommée de rentrer chez elle. Un jeune de 17 ans s’est ensuite fait dérober ses écouteurs sous la menace de l’arme. Enfin, un homme de 71 ans a été bousculé et a reçu l’arme sur la tempe alors qu’il tentait de s’interposer dans une dégradation de voiture.

Des casiers judiciaires longs comme le bras

Les deux prévenus ont été jugés mardi 9 avril et ont tous deux été condamnés à des peines de prison ferme. Le plus âgé a écopé de quatre ans et huit mois de prison, tandis que son comparse a été condamné à quatre ans. Ils ont également interdiction de détenir une arme pendant 15 ans et de se rendre dans le Finistère pendant cinq ans.

Crédit photo : DR (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

5 réponses à “Braquages en série à Quimper : deux hommes condamnés à de la prison ferme”

  1. Aghir dit :

    Les juges se réveillent?????

  2. Cauquil dit :

    Les élections approchent, les sondages sont sans équivoque : la Macronie chie au froc.
    Il faut renverser la vapeur, montrer au Français que la Justice peut être ferme.
    Les juges ont-ils reçu des ordres ?

  3. Gaï de ROPRAZ dit :

    Des delinquants il y en a , et il y en aura toujours. Le rayon de soleil n’est après tout que la condamnation appliquée (légitime à mon sens), qui peut -ou ne peut pas- faire réfléchir les prochains delinquants. Bref, moi personnellement, je suis pour la fermeté, l’application de la Loi, la rigueur. D’autant plus avec la merde qui s’en vient, comme dirons nos amis canadiens, au vu du laxisme juridictionnel français.

  4. xavier dit :

    …la hantise des partis politique en place, le RN !!

  5. patphil dit :

    leur place est en prison, il y a donc quelques juges réalistes, enfin

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Sociétal

L’hôpital psychiatrique du Morbihan se barricade contre les dealers

Découvrir l'article

VANNES

Mattéo D et Azzedine D condamnés à de la prison ferme pour trafic de drogue et détention d’armes de guerre à Vannes

Découvrir l'article

ST-NAZAIRE

Saint-Nazaire : les travailleurs de l’industrie en danger ?

Découvrir l'article

CALLAC

Décès d’une fillette de 7 ans dans les Côtes d’Armor : une médecin du Samu condamnée pour homicide involontaire

Découvrir l'article

CARHAIX, QUIMPER

À Quimper, une cinquantaine de personnes se rassemblent de nouveau pour soutenir les défenseurs de l’hôpital de Carhaix

Découvrir l'article

FOUGERES

Fougères : vague de vandalisme : abris de bus et voitures saccagés

Découvrir l'article

International

Manifestation contre l’immigration en Tunisie : « Nous ne voulons pas que les migrants occupent et détruisent notre ville »

Découvrir l'article

Sociétal

Contrôle des populations. Les autorités européennes veulent pouvoir « écouter » les conversations cryptées

Découvrir l'article

Justice

Agriculteur d’Ille-et-Vilaine jugé en appel pour maltraitance animale : vers une peine plus lourde ?

Découvrir l'article

ST-BRIEUC

Roadeos urbains à Saint-Brieuc : deux motards interpellés

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky