conseil_herault
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

24/06/2017 – 05h40 Montpellier (Breizh-info.com) – Nos confrères de Lengadoc Info rapportent une information intéressante – visant à démontrer qu’au travers de la « lutte contre la désinformation » se cache une volonté réelle de stigmatiser les médias alternatifs notamment auprès des jeunes.

Ainsi, le Conseil départemental de l’Hérault va-t-il subventionner, à hauteur de 18 000 euros, le Club de la presse Occitanie,

Une convention vient d’être établie pour que ce dernier s’engage « à son initiative et sous sa responsabilité » à mener des actions de sensibilisation sur les métiers du journalisme et sur la liberté de la presse.». Cette convention inclut également de « sensibiliser les jeunes collégiens aux risques de désinformation des réseaux sociaux dans le cadre d’une intervention plénière d’un journaliste au Conseil départemental des Jeunes ».

A première vue, des intentions louables donc : mais confier cette mission à un Club de la Presse et donc à des journalistes qui, par définition, ne voient pas d’un bon oeil y compris la presse alternative qui lui grappille chaque jour des lecteurs ne parait toutefois pas la meilleure solution.

D’autant plus que pour le cas de l’Occitanie, la présidente du Club de la Presse, Céline Cammarata, est clairement en guerre, non pas contre les fake news mais bien contre la presse alternative, comme en témoigne un message posté sur son compte facebook le 23 mars de cette année, message qui reprend l’article mensonger écrit par Le Monde il y’a quelques mois à propos de la Presse Quotidienne Régionale de Réinformation (écrit sans jamais avoir contacté les principaux intéréssés).

club-presse-occitanie

D’après le « commissaire politique » Samuel Laurent, auteur de l’article et par ailleurs à l’initiative du Décodex, une initiative contestée de toute part et finalement qui a rencontré très peu de succès auprès des internautes, Breizh-info, comme Lengadoc Info ou d’autres seraient en effet des « faux sites d’information ».

C’est sur ce genre de référence très « objective » – que va donc s’appuyer le Club de la presse de l’Hérault, héritier d’une subvention – une de plus – pour ses interventions auprès des collégiens et lycéens : cela frôle la manipulation d’un public encore largement influençable …

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

6 Commentaires

  1. La liberté d’ opinion et d’ expression en bute au politiquement correct et à la pensée unique.
    Encore des « intervenants-idéologues » payés par nos impôts pour enfumer nos gosses.
    Ils vont leur expliquer que tout ce qui n’ est pas subventionné par l’ état est à bannir.

    A surveiller de près si cela déboule aussi chez nous, il risque d’ y avoir des baffes à distribuer…

    • Oui, jeunes parents veillez sur l’enseignement donné à vos enfants, ce n’est pas le rôle de l’école, elle doit être objective, comme devraient l’être les historiens et les journalistes pour une information saine, ensuite, à chacun de faire son opinion. Ils rêvent de censure ceux-là !!!!!!……… Et subventionnés par l’Etat !!! Or, la plupart du temps les enfants sont formatés, la preuve : un garçon de 8 ou 9 ans s’écrie : mais maman, tu es raciste !! Revenant de région parisienne cette personne avait simplement fait une réflexion sur la quantité d’immigrés dans cette région. Ce n’est pas une histoire, j’assistais à la conversation. Comme vous Ludo 22 je ne supporte pas le « politiquement correct et la pensée unique  » Comme l’a chanté Florent Pagny : …….vous n’aurez pas ma liberté de pensée !!!!

  2. http://www.lengadoc-info.com/wp-content/uploads/2017/06/club-presse-occitanie.jpg

    Ils s’ intitulent Le Monde, Libération, L’ Obs ou L’ Express. Déguisés en sites d’ information « classiques », ce sont en réalité des relais de la propagande gauchiste et de la bien-pensance…

    Profession de foi:
    « Le club de la presse Occitanie: Notre raison d’ être: 1) la défense de la liberté d’ expression et de la presse. »

    Super ! Et pour commencer: liquider les sites d’ information en ligne, nos concurrents mortels, à contre-courant des dogmes moraux répandus généralement par la presse subventionnée.

    Que de chemin parcouru depuis nos soixantehuitards cacochymes et leur « il est interdit d’ interdire ».

  3. Les journalopes ont la réinfosphère dans la ligne de mire et ils s’octroient une subvention (avec nos sous, quand même!) pour nous combattre à armes égales! L’arrogance et le culot de la sodosphère (celle qui nous vante le mariage gay et la gay pride, entre autres) n’ont plus de limites. Madame Camorra-ta peut toujours essayer de museler les hommes libres, ils trouveront malgré tout un moyen de se faire entendre. Hé les gars, vous ne trouvez pas que l’Hôtel du Département de l’Hérault ressemble à une mosquée ou au palais de l’Emir du Qatar?

    • Merci pour votre remarque, en voyant cette photo j’ai tout de suite pensé : pourquoi une mosquée ? Un autre style eut été préférable .

  4. Idem pour la condamnation en correctionnelle de Zemmour.
    Justice de merde made in taubira donc avocate idem… Ces gens là devraient être condamné pour atteinte allah sécurité de l’État. Mais l’on préfère condamner Zemmours parce qu’il ose critique l’islam… Si elle gagnait que le smic voir moins, elle aurait p’être un peu plus de logique…

Comments are closed.