Projet Horizon à Callac et manifestations. La presse nationale et régionale s’empare du sujet, qu’en disent les médias ?

Il y a des journalistes aujourd’hui dans le bourg de Callac. La raison ? Deux manifestations prévues samedi 17 septembre, la première contre le Projet Horizon porté par la famille Cohen et la municipalité de la commune, la deuxième, une contre-manifestation à l’initiative de mouvements antifascistes et de gauche.

Le dispositif sécurité sera important, et du monde est attendu ce samedi dans la commune. Du côté de la presse nationale, voici l’écho qui en est fait.

Voici une intervention de Guillaume Bigot sur Cnews hier soir :

Cnews est également revenu sur l’affaire en faisant le parallèle avec les annonces de M. Macron évoquant l’immigration à venir dans la ruralité qu’il appelle de ses voeux, et son projet de loi sur l’immigration

Du côté de la presse papier, à l’unanimité, il y a une certaine désinformation. Il y aurait d’un côté une manifestation « , à l’initiative notamment du parti d’extrême-droite Reconquête pour s’opposer au projet Horizon »,selon France Bleu, qui rappelle tout de même que la contre manifestation n’est pas déclarée tout en évoquant « Des habitants du secteur, des associations et des syndicats appellent, eux, à une contre manifestation »

Cette volonté de décrire d’un côté l’extrême droite manifestant, de l’autre les habitants locaux se mobilisant contre l’extrême droite est généralisé à toute la presse mainstream – ce qui est techniquement faux puisque dans le canton de Callac, il y a une forte opposition au Projet Horizon, tout comme il y a aussi des partisans du projet. Danielle Le Men, la fille du médecin historique de la commune, fait même partie du comité d’organisation des opposants à ce projet, nos confrères de Boulevard Voltaire ont d’ailleurs recueilli ses commentaires (la vidéo a été supprimée temporairement visiblement)

L’Echo de l’Armor et de l’Argoat, hebdomadaire local, va lui encore plus loin dans la désinformation : « Des habitants du Centre-Bretagne ont prévu de s’opposer à une manifestation organisée par l’extrême droite, contre un projet d’accueil de réfugiés dans un ancien collège de la ville. Tandis que des mouvements d’extrême gauche et antifascistes s’agitent également sur les réseaux sociaux »

Le Télégramme lui décrit la même chose : d’un côté des citoyens, de l’autre « l’extrême droite » « à l’initiative de Reconquête, qui demande le retrait du projet, soutenu dans sa démarche par d’autres partis d’extrême droite (Rassemblement national et les Patriotes) (…) Une contre-manifestation est annoncée le même jour, même heure, à Callac, à l’initiative de citoyens favorables, eux, au projet. Ils sont rejoints par des partis, syndicats et associations (CGT, NPA, Gauche indépendante bretonne, Ligue des droits de l’homme, entre autres), ainsi que de nombreux élus et parlementaires du territoire. »

Ouest France fait de même : « Alors qu’il a pris une ampleur nationale, le sujet a fait réagir les extrêmes, à droite, qui vont se mobiliser sous l’impulsion du parti Reconquête ! d’Éric Zemmour devant la mairie. Face à cela, des habitants vont organiser une contre-manifestation 300 mètres plus loin, devant la salle des fêtes ».

« L’extrême droite » – qui pèse tout de même 45% aux dernières élections à Callac (abstention exclue),  serait-elle une catégorie de sous-citoyens pour la presse mainstream subventionnée (y compris avec les impôts de « l’extrême droite ») ?

Notre rédacteur en chef a d’ailleurs évoqué cette désinformation hier, sur Sud Radio :

Il devrait donc y avoir de nombreux médias pour couvrir l’évènement ce samedi 17 septembre. Pour le moment, les élus de Callac ainsi que les pouvoirs publics semblent persister, malgré la colère qui gronde, à maintenir coûte que coûte le projet, sans organiser la moindre consultation, le moindre référendum qui aurait évidemment l’avantage d’apaiser les tensions. Quand un sujet divise autant….il s’agit d’en tirer les bonnes conclusions.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2022, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

18 réponses

    1. enfin – je vais ressortir le bonnet rouge — et là les séides de macron seront attendus– Louez des autocars et expédiez les migrants devant l’Élysée ou a Macron au Touquet en cadeau – comme l’ont fait les gouverneurs républicains du Texas et de Floride

  1. Haaaa… bah on se verra demain alors ! Je serai du côté de celles et ceux qui n’ont pas une phobie de l’étranger, mais plutôt conscience que ce sont des familles persécutées qui ont besoin d’un abri dans une région paisible, loin des bombes et des tortures.

    1. Familles persécutées ? A vérif’, un temps un membre de la famille faisait de l’alphabétisation pour les Kurdes. La confiance s’installant, nous apprenons que chaque année ils allaient voir la famille !

  2. Il ne faut pas compter sur les médias dominants pour aider les habitants de Callac qui résistent. Ces médias devront apprendre à lire les réalités que les opposants au projet dévoileront, et que les médias honnêtes diffuseront, eux, comme Breizh Info et Sud Radio.

    Les opposants au projet devront créer une association, se structurer, se renseigner sur le projet les intervenants publics etc. , choisir un cabinet d’avocat très compétent en droit administratif, ouvrir un blog officiel et un blog d’actualités. Et se battre longtemps.

    Le succés reposera, comme toujours sur une personne d’exception très motivée et très compétente, autant apte à animer une équipe, qu’à absorber des informations complexes, élaborer ume stratégie, et communiquer.
    Les dirigeants de l’association seront largement soutenus, ils subiront aussi des représailles.

    Le combat se déroulera essentiellement sur le terrain juridique afin de bloquer le projet sur la forme et sur le fonds. La compétence juridique sera déterminante car la famille Cohen fonde sa stratégie sur les lois et les les règlements.

    Une autre association pourra rechercher les moyens de répondre aux offres d’emplois locales par des demandes de populations indigènes. On touche là au fond du problème : la carence du maire qui n’a pas attiré sur le secteur de Callac des entrepreneurs et des salariés. Ce que font d’autres élus en France, et surtout dans des pays comme la Suisse, l’Allemagne, les Pays-Bas etc. où la moindre petite ville a ses entreprises industrielles.

    Le terrain politique appartiendra aux soutiens politiques. Il s’agit d’un niveau différent puisqu’ en France c’est celui de l’afftontement bête et méchant, et non de la raison et du droit naturel.

    Ce n’est que mon avis.

  3. Ce sont des pakistanais ou des familles afghanes avec enfants qui ne reconnaisent pas les lois republicaines et mettent en premiers la charia ! ils ne travaillent pas ! voila ce que Maron et sa clique de gauchos primaire veulent pour la France !!! y’a pas de doute c’est le grand remplcement qui est en route …MERCI SOROS !!!

  4. Communications du Parti nationnal breton sur Callac :
    En avril 2022e PNB a bien identifié que la source principale de financement des  » colons afro-musulmane  » à Callac est la Caisse d’allocations familiales ( outre les alloc, la Caf est l’organisme payeur des Rsa, Apl etc. ) puisqu’un réfugié politique est habilité par la loi au système social des Français.
    Le PNB évalue à 300/400 mille le nombre de colons déjà installés en Bretagne, et à 2 miillions le projet du gvt pour la Bretagne.

    .https://partinationalbreton.com/?s=Callac&post_type%5B%5D=post

  5. Malgré les bonnes questions de Christine Kelly à propos de Callac (  » y a-t-il des Chrétiens d’Orient parmi les réfugiés ?  » ) , un de ses chroniqueurs fait de la sociologie politique et cite Bourdieu, Flaubert, mais il dit des bêtises sur la famille Cohen :  » cette famille fortunée a créé un fonds de dotation et lancé un appel d’offres à des villes, et Callac a gagné le pompon « .

    Christine Kelly a certainement été alertée par l’émission de Sud Radio, mais son chroniqueur sait peu de choses sur le dossier, se trompe et mésinforme ses lecteurs. Il apporte de l’eau au moulin du projet.

    Chez FoxNews ( chaîne aux EUA ), Christine Kelly aurait fait travailler le sujet sur Callac et interviewé elle même à distance un Callacais opposé au projet.

  6. Ma conclusion de ces débats politiques rapides plutôt que d’études journalistiques sérieuses sur la situation difficile de la ville de Callac est la suivante :

    Même si un journaliste honnête fait son travail ( je parle de média alternatif évidemment ) il est indispensable que les opposants au projet – et ceux qui proposent des solutions – fournissent des informations concrètes au journaliste.

    Cela ne peut être fait que par les habitants de Callac qui connaissent leur situation ( avec éventuellement l’apport externe de solutions nouvelles pour la ruralité, telle que la création de zônes franches exonérées de charges sociales, de taxes et d’impôts ).
    Ce qui ne veut pas dire que cette association s’isole. Elle pourra s’inspirer de l’exemple d’autres combats similaires en France.

    Or, il ne semble pas que les opposants au projet aient constitué l’association de défense, locale, apolitique, et autonome, nécessaire pour résister à leurs adversaires intérieurs et extérieurs. Faute de quoi leur destin serait réglé sans eux et leur échappera.

  7. Ce n’est pas deux ou trois braves Bretons sans argent ni pouvoirs arrêterons cette invasion venue d’un monde sans culture proche de la nôtre.
    C’est TOUTE LA BRETAGNE qui doit se soulever que ce soit pour Callac ou autres agglomérations en refusant cette pandémie identique au Covid-19.

    1. non c’est toute la France entiere qui doit se soulever contre cette invasion socio-culturelle aux antipodes de la notre on n’a rien en commun quoique en disent les bobos parigots islamos gauchistes et autres illuminés de tous bords….

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !