Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La France périphérique : une idée fausse ? [Vidéo]

25/06/2017 – 05h10 Rennes (Breizh-Info.com) – La France périphérique, cet essai du géographe Christophe Guilluy, une idée fausse ? C’est en tout cas la notion d’une fracture entre deux France que conteste Pierre Veltz. Ancien président-directeur général de l’établissement public Paris-Saclay, ce dernier est un chercheur français, ingénieur, sociologue et économiste, spécialiste de l’organisation des entreprises et des dynamiques territoriales.

Xerfi Canal, dans une interview menée par Thibaut Leurade,  a ainsi reçu Pierre Veltz, pour parler de la métropolisation de la France.

Une interview particulièrement intéressante, qui permettra de relativiser avec certaines lectures et interprétations, parfois peut-être assez binaires, du livre du géographe Christophe Guilluy. Un modèle jugé trop simple , voir simpliste « qui travestit une forme de réalité » selon M. Veltz.

Libération dit de lui par ailleurs qu’on « doit surtout à Pierre Veltz d’avoir plaidé pour les villes dans un pays qui s’en méfie depuis des siècles. Démontant patiemment l’idée reçue d’un Paris pompant les ressources de la province (alors que l’agglomération parisienne redistribue sur le pays un tiers de la richesse qu’elle produit), Veltz décrit aussi la façon dont il existe un «système France». Les métropoles ne fonctionnent pas hors sol. «Le grand enjeu est de donner corps à la métropole distribuée, intégrant Paris et les grandes villes françaises dans un réseau solidaire», écrit-il dans Paris, France, Monde (Éd. L’Aube)

Qu’on soit d’accord ou pas avec ses analyses, elles méritent d’apporter de nouvelles pistes de réflexion. Le débat est ouvert.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

3 réponses à “La France périphérique : une idée fausse ? [Vidéo]”

  1. An dit :

    La branche FN de breizh-info.com qui se réveille.
    Il devient de plus en plus évident que nombres de Français sont prêts à s’opposer à Paris, in fine, à la France.
    La contre-attaque médiatique et idéologique se met en en place. Le soi-disant site de réinformation diffusé le message.
    Faut être cohérent à un moment. Paris est l’ennemi, il faut donc qu’il s’écroule et se préparer à vivre dans. Car il s’écroulera dans tous les cas mais laissera le reste de l’Hexagone s’écrouler avant s’il peut gagner 1 semaine de fric et de fêtes.
    D’ailleurs, les Cathos con-con ? On ne vous entend jamais sur Paris, Babylone moderne. Toujours à vouloir la sauber alors que c’est de Paris que l’islamismion de pratique.
    Pas un bled perdu où la jeunesse desouche n’écoute de la “musique” d’IDF qui les formatent.
    C’est ça qui est drôle avec les Français d’aujourd’hui. Ils sont comme les Bretons d’hier, ils chérissent ce qui les mènent à leur perte, inconscients des conséquences.

    • MadEddy dit :

      Je ne suis pas breton, mais je suis indépendantiste de ma région. Assez de vivre sous les ordres de quelques bourgeois des beaux quartiers de Paris, qui prennent des décisions dont ils ne subissent pas les conséquences.
      Si c’est le destin de la France que de finir partitionnée et les régions indépendantes, j’ai envie de dire tant mieux, on pourra renvoyer les français chez eux à Paris.
      Tu fais partie des raisons pour lesquels il serait préférable que la France soit partitionnée, comme ça chacun fait ce qu’il veut chez lui et toi tu ne seras plus embêté par les “cathos cons cons”, et moi par les communistes dans ton genre.

      • An dit :

        L’Eglise catholique est à la base du centralisme parisien, hein.
        La foi chrétienne et le rite catholique romain, c’est autre chose.
        Mais encore faut-il ne pas être trop con-con pour le comprendre. Mais les cathos qui passent allègrement du gaullisme à Macron, en passant par le PS, pardon de les juger dédaigneusement. Quant à ceux qui s’accrochent à la France d’antan, comme les adorateurs de MMLP, ils ne valent pas mieux.
        Communiste ? Dieu m’en préserve ! J’aime trop la culture chrétienne (pour être catholique d’ailleurs
        .. quant à la foi, c’est une autre question, il ne faut jamais dire jamais mais je classe les athées comme les croyants : des nécessiteux en mal de certitudes restreignant le champ des possibles).
        Anarchiste orthodoxe plutôt. Même pas pour la pose, hein. Je souhaite ardemment un ordre juste, écologiste et humaniste-social. Vues les propositions idéologiques actuelles, je n’ai que cette case à cocher.
        Quoi qu’il en soit, je suis ravi de voir que même chez les cathos, il y en a qui comprenne que la prise en main de la société doit se faire de la base, et non pas du haut (ou de Rome).
        Continuez sur la voie du Provincial isolé, que ce soit avec les scouts ou les amicales laïques, peu me chaut tant que vous avez conscience que le centralisme jacobin est un cancer.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Politique

Bon à savoir. Guilluy, Robo, Chesnais-Girard, Coatanéa, les bonnes notes de Bernard Morvan

Découvrir l'article

Politique, Société

Dans la tête des gilets jaunes [lecture]

Découvrir l'article

Vu ailleurs

Gilets Jaunes : la revanche des « Gaulois réfractaires »

Découvrir l'article

Economie, Local, NANTES

Bouvron : le Crédit Mutuel ferme, les deux distributeurs de billets de la commune supprimés

Découvrir l'article

Société

Eléments n°165 : le parti des médias en accusation

Découvrir l'article

Politique, Société

La France périphérique ou comment on a sacrifié les classes populaires

Découvrir l'article

Politique

Sondage. Marine Le Pen poursuit son ascension

Découvrir l'article

Social

La fracture entre métropoles et périphéries : en Bretagne aussi ?

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍