Rave-party : après la mort d’un raveur, les gendarmes saisissent 15m3 de matériel à Saint-Mars la Jaille (44)

rave_party

20/07/2017 – 06h15 Gâvre (Breizh-Info.com) –  Après la mort d’un mineur de 17 ans dans une rave illégale au Gâvre des suites probables d’une overdose, les gendarmes se sont enfin décidés à sévir contre ces raves illégales qui indisposent les riverains et où l’alcool et la drogue coulent à flots.

Ainsi, suite à une méga-rave dans la nuit du 15 au 16 juillet à Saint-Mars la Jaille, qui a rassemblé 1500 teufeurs, les gendarmes, venus sur place, ont constaté que les véhicules étaient si mal garés que les secours n’auraient jamais pu accéder et ont saisi 15 m3 de matériel, dont les caissons, câbles, amplis etc. Ils ont aussi laissé entendre qu’ils recommenceraient aux prochaines raves.

Les organisateurs ont aussi été mis en cause pour occupation illicite d’un terrain privé et tapage nocturne… là encore, il ne s’agit que de la stricte application de la loi. De quoi susciter l’indignation de riverains : « il faut attendre qu’un mineur meure dans une de ces fichues raves pour que la loi soit appliquée, où-va-t-on ? ». Bonne question. En attendant la réponse, le nord-est du département connaît une à deux raves illégales par week-end.

Drogues en Bretagne. Plongée dans l’univers d’un toxicomane (KD des Psy.k.d.lik tribe) [exclusif]

Crédit photo :  DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Une réponse

  1. Bof. J’ai plus de respect pour un raté punk à chien que pour une ordure qui installe des migrants chez nous pour le compte de l’Etat à longueur d’année, ce que font les gendarmes tous les jours.

Les commentaires sont fermés.

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS