Les données génétiques de 500 000 Britanniques pour aider la science

A LA UNE

Flingues, rap afro-américain et saccage d’un château à Poligné (35). Le témoignage de la propriétaire

Le 10 juillet dernier, la location d'un château du sud de Rennes à ce qui devait être un groupe...

Tyrannie sanitaire. « Macron, Castex, Véran et toute leur clique, ont brisé mon engagement de pompier volontaire ». Témoignage

Notre rédaction compte un journaliste qui était pompier volontaire jusqu’au début de l’année 2021. Il ne l’est plus. Il...

Rennes : quand une association subventionnée pratique des réunions « non-mixtes »

Tous les rennais connaissent le CRIDEV, anciennement « Centre Rennais d'Information pour le Développement et la Solidarité entre les...

Dinard. A la rencontre de Céline Tacher, bretonne élue au comité central du Rassemblement national (RN)

Céline Tacher a 22 ans. Originaire de Dinard en Bretagne elle habite maintenant Paris pour les études et le...

30/07/2017 – 06h45 Rennes (Breizh-Info.com) – Les données génétiques de plus d’un demi-million de Britanniques ont été rendues accessibles gratuitement aux scientifiques du monde entier le 20 juillet dernier. C’est l’entité publique « UK Biobank » qui a procédé à cette diffusion. L’objectif est simple : permettre à de nombreuses équipes de chercheurs dans le monde entier de faire progresser la recherche médicale.

La plus grande diffusion unique d’une base de donnée génétique

Ce sont 500 000 volontaires britanniques qui ont fourni les données entre 2006 et 2010 via des dons sanguins. Toutes les données ont été anonymisées afin que la vie privée des donateurs soit respectée. Ainsi, seuls les chercheurs universitaires en santé auront accès aux données génétiques.

Le nombre impressionnant de 500 000 donateurs fait la fierté de l’institution britannique.
« Nous pensons qu’il s’agit de la plus grande diffusion unique d’une base de donnée génétique » a notamment déclaré Mark Effingham, directeur de la communication de UK Biobank. « La base de donnée est énorme mais nous espérons que cela va conduire à des études innovantes et excitantes à transformer la recherche. »

Des applications pratiques innombrables

Mieux encore, les données seront bientôt enrichies du résultat d’un séquençage complet du génome de 50 000 échantillons mené conjointement par deux entreprises britannique et américaines. Un travail colossal qui pourrait s’avérer particulièrement utile dans le développement de nouveaux traitements pour des maladies spécifiques liées, notamment, à la production de protéine.

Outre cet échantillon particulier, la base de donnée pourra être utilisée dans plusieurs buts :

Enquêter sur la relation entre les gènes et les maladies, produire des analyses sophistiquées sur les causes des maladies géniques, étudier les liens entre génétique et mode de vie et l’impact sur la santé… autant d’applications concrètes qui permettront peut-être de faire progresser la recherche génétique à pas de géant.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Nantes. La préfecture, entre opposants au passe sanitaire et souvenir de Clemenceau

La préfecture de Nantes ressemble un peu aux deux faces de l'exercice du pouvoir, ou au dieu Janus. Face...

Résistance de la 25è heure : Quand Françoise Morvan fait des adeptes à LREM

Que cette guerre 39-45 est longue ! 76 ans après l'armistice et la capitulation de l'Allemagne nazie que personne ne...

Articles liés

Immigration. Le Royaume-Uni va sanctionner les pays qui refusent de reprendre leurs migrants

Le Royaume-Uni va bloquer les visas des visiteurs provenant de pays dont le ministre de l'intérieur estime qu'ils refusent de coopérer pour reprendre les...

« White Privilege ». La commission de l’éducation du parlement britannique détruit l’idée d’un privilège blanc

Dans un nouveau rapport, traduit par Fdesouche, la commission de l’éducation du parlement britannique tire la sonnette d’alarme sur les résultats insuffisants des enfants...

Génétique. Le peuple breton, largement distinct du reste de la France ?

Le peuple breton, largement distinct génétiquement du reste de la France ? Voici une information qui ne surprendra pas grand monde, mais qui, validée...

Le gouvernement britannique confirme des « discussions de premier plan » au sujet d’un tunnel sous-marin reliant le Pays de Galles à Dublin.

Le gouvernement britannique a confirmé que des "discussions de premier plan" ont lieu au sujet d'un tunnel sous-marin entre Holyhead au Pays de Galles,...