Emmanuel Macron plombe l’agriculture biologique selon la FNAB

A LA UNE

Laïcité, Paty, Charlie, symboles religieux : Un sondage montre la fracture croissante entre musulmans et non musulmans dans les lycées en France

La LICRA, ligue de vertu qui ne cesse d’attaquer devant les tribunaux des polémistes, écrivains, politiques qui ont le...

Ploërmel. Après leur action d’agit-prop : les jeunes nationalistes bretons s’expriment [Interview]

Dimanche 21 février, un groupe de personnes a déployé une banderole accompagnée de fumigènes à Ploërmel. Banderole sur laquelle...

Piero San Giorgio : « La Bretagne pourrait retrouver un jour une forme d’indépendance » [Interview]

Piero San Giorgio s'est entouré d'une équipe de spécialistes dans différents domaines pour ouvrir le site Autonomie & Résilience,...

Covid-19. « La pandémie semble bien désormais en voie d’extinction progressive et naturelle »

Bulletin bimensuel du Général Delawarde au sujet de la crise dite du Covid-19 Avant propos  Aujourd’hui trois sujets sont à l’ordre...

Louis Saillans (Chef de guerre) : « Apporter mon point de vue, celui d’un homme qui connaît la réalité du combat contre l’Islam radical...

Louis Saillans a été commando marine. Il a travaillé pour les opérations spéciales pendant dix ans, notamment en Afrique...

29/07/2017 – 09h15 Rennes (Breizh-Info.com) – Le ministre de l’Agriculture, Stéphane Travert, a décidé de ne prévoir aucun budget pour les aides à l’agriculture biologique dans les trois prochaines années. Une décision que la Fédération nationale d’agriculture biologique (FNAB) a violemment conspué dans un communiqué de presse incendiaire intitulé « Jeudi noir pour l’agriculture biologique ». Et les producteurs bio de cette fédération de dénoncer un « renoncement politique historique. »

Alors que le gouvernement affiche, à travers les états-généraux de l’alimentation, l’ambition d’engager la transition écologique de l’agriculture française, il a signé son premier renoncement majeur en décidant de ne pas soutenir l’agriculture biologique. Selon la Fédération nationale d’agriculture biologique, le gouvernement a décidé de noyer les aides nécessaires au bio au milieu d’autres aides (agro environnementales et climatiques).

« Cette décision vient contredire les promesses de campagne du président de la République sur les paiements pour services environnementaux (PSE) et l’introduction de produits bios dans les cantines » témoigne Stéphanie Pageot, présidente de la Fédération nationale d’agriculture biologique. « Cela témoigne d’un manque criant de courage politique face à l’agro-industrie et l’agro chimie » conclut-elle.

La Fédération nationale d’agriculture biologique attaque en termes durs un ministre qui « a prêté l’oreille la plus attentive à ceux qui qui n’ont cessé de conduire l’agriculture française dans l’impasse actuelle. Il a ignoré les attentes citoyennes et a choisi de préserver les déséquilibres en place depuis 1992 faisant passer les intérêts des plus puissants devant l’intérêt général », selon l’association.

Et le communiqué de conclure, de manière aussi lapidaire que violente : « La ‘révolution’ promise par le candidat Macron dans son livre-programme n’aura pas lieu : c’est un rendez-vous historique que vient de manquer le gouvernement français. »

Alors qu’Emmanuel Macron n’a pas manqué l’occasion de rappeler à Donald Trump l’importance de l’environnement, voilà qui ne manque pas de piquant.

Crédit photo :  Fédération nationale d’agriculture biologique
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

LA QUOTIDIENNE

Recevez chaque matin dans votre boîte mail la Quotidienne de BREIZH-INFO

- Pour soutenir BREIZH-INFO et l'info sans filtre -

Les derniers articles

« Une Justice politique » – État de droit et coup d’État judiciaire

Par Eric Delcroix, juriste, essayiste et écrivain, auteur de Droit, conscience et sentiments  Régis de Castelnau, qui a été avocat du...

Claudine Glot. Quelques pas sur les traces de sainte Brigitte

Claudine Glot - Quelques pas sur les traces de sainte Brigitte https://www.youtube.com/watch?v=Fjbnz3H9jz0 Crédit photo : DR  Breizh-info.com, 2021, dépêches libres de copie...
- Publicité -

3 Commentaires

  1. La Bretagne a voté en masse pour macron alors…. ( sauf quelques bout du 22 ?)
    Mais à quoi vous attendiez-vous donc de la part d’un banquier qui n’a quasiment jamais quitté l’école ? Et j’en passe!
    Bienvenue dans l’ère jupitérienne ou mondialiste , au choix.

Comments are closed.