Asie. La tribu des Sentinelles défend son droit à exister en tant que peuple libre

A LA UNE

Christophe Dolbeau : « Lorsque je parle de parias, je pense aux intouchables, aux lépreux, aux pestiférés de la politique » [Interview]

Christophe Dolbeau, écrivain et correspondant de presse (il a collaboré à des journaux croates de l'émigration comme Studia croatica...

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

20/08/2017 – 05h30 Calcutta (Breizh-Info.com) – Au milieu du Golfe du Bengale, sur une des îles de l’archipel des Andaman, la tribu des Sentinelles vit à son rythme depuis 60 000 ans, sans être dérangée ni par les étrangers, ni par les évolutions ultra rapides de notre société mondialisée.

Récemment, un quotidien régional, qui évoquait dans un article passionnant le destin de cette tribu mais qui n’a jamais été par ailleurs avare en articles faisant l’éloge du migrant, s’est étonnamment fait le relais bienveillant de ce peuple dont les membres souhaitent rester maîtres chez eux et ne pas accepter les étrangers. Retour sur cette histoire insolite.

Exilés sur une île (North Sentinel) de 72 km2 au cœur de l’océan Indien, les Sentinelles forment l’un des rares peuples de la planète à vivre aujourd’hui encore en autarcie totale. Depuis 1967, des explorateurs tentent, sans succès, de les approcher (hormis une brève parenthèse en 1991 avec une expédition menée par l’universitaire Trilokinath Pandit).

Il s’agit d’un peuple de pêcheurs et de cueilleurs, qui n’hésite pas à sortir arcs et flèches dès qu’il aperçoit la présence d’un étranger à proximité de l’île.

L’Argentine Fiore Longo, qui est chercheuse au sein de l’unité italienne de l’organisation Survival International explique que ce peuple « a toujours rejeté les étrangers » et que « Être hostiles est une forme de protection pour eux, et cela s’explique d’autant plus que les peuples des îles aux alentours ont été décimés par l’arrivée des colons britanniques.».

L’ONG Survival International, mouvement pour les peuples autochtones, explique par ailleurs que  « S’ils ne veulent pas être approchés, c’est leur droit, nous devons le respecter. »

On frôle la xénophobie et le racisme !

La tribu des Sentinelles fait partie de cette quinzaine de peuples encore isolés du reste du monde et qui entend bien le rester. L’Inde – qui a « autorité » sur l’île – a d’ailleurs décidé d’interdire l’accès à moins de 5km de leur territoire, pour les laisser en paix. Selon les rares informations que nous possédons sur cette tribu, il s’agirait de descendants directs d’habitants de l’Afrique noire.

 Pour rappel, la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones proclame notamment que :

« Les peuples autochtones ont le droit à l’autodétermination. En vertu de ce droit, ils déterminent librement leur statut politique et assurent librement leur développement économique, social et culturel.» mais aussi qu’ils ont «  le droit d’être autonomes et de s’administrer euxmêmes pour tout ce qui touche à leurs affaires intérieures et locales, ainsi que de disposer des moyens de financer leurs activités autonomes.»

 L’article 8 explique par ailleurs que « Les autochtones, peuples et individus, ont le droit de ne pas subir d’assimilation forcée ou de destruction de leur culture.» . Voir la déclaration complète ici.
Les Européens, démographiquement minoritaires dans le monde, bénéficieront-t-ils un jour du statut de civilisation autochtone, leur permettant de défendre leur droit à rester maître chez eux tout en attirant la sympathie de la presse mainstream ?
Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine
.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Vélo électrique : tout ce que vous devez savoir avant d’en acquérir un

Presque devenu un phénomène de société en l'espace de quelques mois, le vélo électrique est désormais omniprésent sur les...

Populations humaines : différences génétiques et controverses

Existe-t-il sujet scientifique plus sulfureux que celui des différences génétiques entre les populations humaines ? Dans cette émission, Floriane Jeannin...

2 Commentaires

  1. A non alors, c’est inhumain de les laisser ainsi vivre sans électricité et sans école pour les enfants…
    Comme le disait Jules Ferry pour les Bretons et les Africains : « …ils existent un devoir des peuples supérieurs de civiliser les peuples inférieurs… »

    Nous ne pouvons ignorer notre devoir d’êtres supérieurs..

    Nous Bretons (ancien peuple inférieur) avons bénéficier de la civilisation, nous sommes devenu Français…
    Maintenant l’ensemble de l’Europe et notamment la France doivent revoir leur civilisation pour bénéficier également des « chances pour nous » voir des religions de « paix »…

    Donc au nom des valeurs humanistes universelles, nous nous devons d’apporter cette civilisation à ces êtres inférieurs (pour reprendre les mots du Socialiste Jules Ferry) et en faire des êtres digne de l’humanité…

    Mince avec un tel discours, je vais au moins avoir la légion d’honneur de la République… tellement j’ai mis la dose de politiquement correct…

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

L’Inde continuera à acheter des armes russes malgré les menaces de sanctions américaines

Sergey Lavrov, le ministre russe des Affaires étrangères, est arrivé en Inde ce lundi pour discuter de plusieurs questions géopolitiques, notamment d'accords importants, tels...

La nouvelle puissance indienne

Jamais l’Inde n’avait été aussi puissante sur la scène internationale. Jamais non plus "la plus grande démocratie du monde", selon un cliché toujours en...

L’Inde veut interdire les cryptomonnaies

Alors que dans la plupart des régions du monde, les monnaies numériques et cryptomonnaies prennent une importance économique croissante et que les grandes puissances...

Chine vs Inde : le combat des géants

Entre l’Inde et la Chine, les relations se complexifient de plus en plus. Depuis mai 2020, les deux géants asiatiques s’affrontent dans un face-à-face...