Etats-Unis. Une association défendant la liberté d’expression critiquée pour avoir posté la photo d’un enfant blanc

A LA UNE

27/08/2017 – 06h30 Washington (Breizh-Info.com) – L’ACLU (American Civil Liberties Union) est une association américaine qui vise à défendre et préserver les droits et libertés individuelles garanties à chaque américain par la Constitution. C’est notamment par le biais d’une assistance juridique de haut-vol et d’un lobbying efficace que cette association poursuit ses objectifs. Créée en 1920, l’association compte près de 1 200 000 membres en 2017.
Le 23 août, une intense polémique a agité Twitter après que le compte de l’association ait partagé la photo d’un enfant blanc.

Antiracisme maladif

C’est une photo innocente qui a mis le feu aux poudres dans une Amérique plus divisée que jamais.
Le compte Twitter de l’ACLU a partagé une photo d’un enfant avec un drapeau américain dans une main, un jouet dans l’autre et portant un t-shirt « Free speech », c’est-à-dire « Liberté d’expression ».
Un court texte accompagne cette photographie : « C’est le futur que les membres de l’ACLU désirent. »
Cela tombe bien, la liberté d’expression est l’un des combats de cette association et le drapeau est celui des États-Unis, ce qui est plutôt logique pour une association américaine.

Mais des internautes antiracistes ont vite repéré un détail jugé gênant dans cette publication : l’enfant est blanc.
Les reproches ont donc submergés l’association.

« Un enfant blanc avec un drapeau ? »

https://twitter.com/wrk2lib/status/900460960170872832

« Soutenir des nazis [en vertu de ses statuts, l’ACLU a aidé à l’organisation de plusieurs rassemblements nazis dans son histoire, au nom de la liberté d’expression] puis tweeter des petits enfants blonds ? Reprendez-vous. »

« Quoi ? Que des gens blonds ! Je ne comprends pas cette publication idiote. Le future que l’ACLU veut est un petit enfant blond ? »

https://twitter.com/OmanReagan/status/900474751231049728

« Je préférerais avoir ce futur. »

L’ACLU se soumet, de nombreux internautes s’étonnent

De très nombreux internautes ont moqué ces réactions épidermiques des militants antiracistes.
Mais, face à l’accusation à peine voilée de racisme, l’UCLA a réagi en deux temps. Premièrement en précisant que le futur souhaité par l’ACLU était « des bébés dans des vêtements de l’ACLU ». Et, dans une deuxième temps, en publiant un nouveau tweet déclarant : « Quand tes abonnés Twitter te surveillent et te rappellent que la suprématie blanche est partout. »

Une repentance assumée qui a choqué de nombreux internautes ne comprenant pas en quoi la photo pouvait être considérée comme raciste.

https://twitter.com/austindelafrog/status/900472972879609857

« Un petit enfant avec un drapeau = suprématie blanche. Compris ACLU, il est bon de savoir ce que vous pensez. »

« Je vois un enfant heureux qui est blanc, tenant un drapeau américain. Vous êtes en train de me dire que cet enfant est un nationaliste blanc ? »

Cette polémique est une preuve de plus que le climat délétère qui s’est installé aux États-Unis n’est pas près de changer.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

L’Amérique : de la pensée biblique à la pensée unique..

La pensée unique qui ravage le monde occidental est le dernier avatar de la pensée biblique dont l’origine se...

Shopopop et la livraison à domicile entre particuliers arrivent à Carhaix

Après Rostrenen, le Centre Bretagne est de nouveau la cible de la plateforme de livraison collaborative Shopopop, qui vient...

3 Commentaires

  1. Exactement la même chose qu’en Europe .
    Dans pas longtemps , les blancs vont se faire lyncher partout dans le monde . Avec l’accord officiel des autorités .
    Dans 20 ans maxi , les blancs ne seront plus qu’un lointain souvenir. Quelle haine !
    Et c’est nous les racistes ??!

  2. Ils auraient pu les accuser de pédophilie ou d’autres choses…quand c’est blanc c’est mal ! donc la question est: si cela avait été un enfant à la peau noir ou encore un asiatique cela aurait-il été moins choquant ?

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés