Le RC Vannes s’impose avec brio face à Bayonne (38-22)

A LA UNE

15/09/2017 – 07h30 Paris (Breizh-Info.com) – Si le RC Vannes jouait comme il a joué face à Bayonne les 35 premières minutes durant tout le reste de la saison, les portes du Top 14 pourraient s’ouvrir dès la saison prochaine…

Depuis son accession en Pro D2 l’an passé, jamais les Bretons n’avaient joué aussi bien pendant 35 minutes. Avant certes de faiblir en fin de première mi temps (deux essais encaissés) et de subir (mais de tenir bon) une bonne partie de la seconde période.

Oubliées les fautes inutiles, oubliée l’indiscipline, les vannetais ont fait un match plein, face à une très moyenne équipe de Bayonne. Il n’y a plus qu’à espérer que cela soit systématique cette saison à la Rabine pour faire d’elle une citadelle imprenable.

Est-ce l’effet Canal + Sport un jeudi soir ? En tout cas on a vu durant tout le match une équipe offensive, créatrice, solidaire, solide. De quoi envisager sérieusement le maintien cette année (à nouveau) mais pourquoi pas mieux ? Car la confiance acquise sur ce match contre les basques, fraichement relégués de Top 14, pourrait bien s’avérer payante en fin de saison.

A la fin de ce premier bloc de 5 rencontres, le RC Vannes totalise deux victoires à domicile et trois défaites à l’extérieur pour lesquelles à chaque fois, le RC Vannes aurait pu l’emporter.

De bonne augure donc, pour la suite du championnat. Au classement, avant la journée de ce soir, Vannes occupe la 6ème place avec 11 points (l’an passé après 5 matchs, l’équipe en comptait 13, mais avec trois matchs à domicile joués).

Rendez-vous désormais la semaine prochaine, le vendredi 22 septembre, à nouveau à domicile, contre Biarritz. Pour confirmer cette montée en puissance.

RC Vannes – Aviron Bayonnais : 38-22 (28-15).

Arbitre : M. Clavé.

6 500 spectateurs environ.

RC VANNES. Essais de Vosawai (14’), Lutumailagi (22’), Hickes (30’), Payen (74’). Transformations de Moeke (14’, 22’), de Hilsenbeck (74’). Pénalités de Moeke (4’, 7’, 34’) de Hilsenbeck (65’).

AVIRON BAYONNAIS. Essais de Jaulhac (38’), Fuster (78’), Van Lil (40’). Transformation de Bustos Moyano (40’, 78’). Pénalité de Bustos Moyano (2’).

RC VANNES : Bouthier – Lutumailagi, Mourot, Hickes, Duplenne – (o) Moeke (Hilsenbeck 53’), (m) Le Bail (Payen 53’) – Abiven (Pic 72’), Vosawaï (cap.), Bolenaivalu (De Bruin 24’) – Maisuradze (Blanchard 41’), Delangle – Tafili (Dumas 64’), Leafa (Jones 41’), Fry (Vola 72’).

Entraîneurs : Jean-Noël Spitzer et Wilfrid Lahaye.

AVIRON BAYONNAIS : Bustos Moyano (cap.) – Tisseron, Thiery (Fuster 72’), Rawaca (Lacroix 67’), Jane – (o) Du Plessis, (m) Rouet – Davis, Van Lill (Oulai 53’), Marmouyet (Aletti 28’) – Jaulhac, Ducat – Taufa (Orlandi 59’), Leiataua (Arganese 62’), Iguiniz (Schuster 62’). Remplaçants : Hardy.

Entraîneurs : Pierre Berbizier et Vincent Etcheto.

Crédit photo : breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Lorient. Un migrant tunisien s’échappe alors qu’il devait être expulsé…il ne sera pas expulsé !

Une nouvelle histoire qui témoigne de la capitulation de la République française sur la question de l'immigration - et...

Présidentielle 2022. Emmanuel Macron donné en tête devant Marine Le Pen et Valérie Pécresse

Dans un peu moins de 3 mois, si le gouvernement actuel ne fausse pas les règles du jeu, la...

Articles liés