Cinéma. Engrenages saison 6. L’honneur du polar français

engrenages

23/09/2017 – 06h30 Paris (Breizh-Info.com) – Après plusieurs années d’attente, la série Engrenages est de retour depuis le début de la semaine sur Canal + . Les mordus qui étaient en manque ont même déjà enfilé les douze épisodes de la saison 6 via Canal à la demande. Avec au final, la grande joie d’avoir visionné une série qui fait l’honneur du polar français.

Car elles sont rares ces séries qui, pendant 6 saisons (y compris anglaises ou américaines) arrivent à maintenir un rythme soutenu sans se perdre ou sans décliner. Une septième serait en prévision, nous ne pouvons que nous en féliciter, en espérant que ce soit la dernière histoire de ne pas trop en faire.

Dans cette 6ème saison,  Laure Berthaud (Caroline Proust), Gilou (Thierry Godard) et Fromentin (Fred Bianconi) sont de retour pour une enquête particulièrement lourde qui va les mener dans les entrailles du 93, la Seine St Denis, un département qui apparait presque hors de tout contrôle, et comme un berceau de la corruption institutionnelle à tous les étages.

Point de départ de la saison : la découverte d’un tronc humain dans un sac de sport, qui donnera du fil à retordre à la DPJ. Démis de ses membres et de sa tête, le cadavre est retrouvé dans un tas d’encombrants du 20e arrondissement …

Les policiers vont mener l’enquête, sur fond de communautarisme,  de haine anti flic, de période post-attentat, de terrorisme et de corruption. Mais aussi alors que Laure a accouché (dans la saison précédente) d’un bébé prématuré qu’elle a du mal à gérer psychologiquement, tandis que Gilou file un mauvais coton et que Fromentin est empêtré dans une crise familiale lourde.

La série est également l’occasion de retrouver Me Joséphine Karlsson (Audrey Fleurot), pour qui les ennuis ne font que commencer (et qui est par ailleurs traumatisée par la mort de Pierre, tué par balles). Mais aussi Philippe Duclos qui incarne le juge Roban, figure majeure de la justice dans cette série, en proie à une maladie grandissante et à des enquêtes difficiles.

Engrenages saison 6 est une réussite : ni meilleure, ni moins bonne que les autres saisons, c’est sans doute la clé du succès de cette série française.

Seul bémol ? Quelques problèmes de son parfois (notamment le personnage de Gilou, dont les propos sont parfois à peine compréhensibles en raison d’une mauvaise articulation ou d’un mauvais enregistrement). Il fallait bien chipoter sur quelque chose …

Entre Narcos, Taboo, Le Bureau des Légendes, et Engrenages – sans compter la profusion de bons films sortis ou à paraitre –  le mois de septembre 2017 ne laissera pas beaucoup de répit pour les cinéphiles.

Yann Vallerie

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !