FC Nantes – FC Metz : la victoire malgré le relâchement

FC Nantes Metz

02/10/2017 – 06h30 Nantes (Breizh-Info.com) – Le FC Nantes est dans le top 5 de la Ligue 1 Conforama après une série de quatre victoires. Contre Metz la victoire a été à la fois logique et chanceuse. Logique car les joueurs du FC Metz n’ont quasiment jamais été dangereux mais chanceuse car le FC Nantes a concédé un pénalty à la dernière minute de la rencontre.

Que d’émotions à la Beaujoire !

La soirée avait commencé comme un « show » à l’américaine pour étrenner le nouveau système d’éclairage du stade de la Beaujoire. Elle s’était poursuivie dans l’émotion avec le tifo de la Brigade Loire en hommage à Pierre-Yves, supporteur nantais récemment décédé. Image émouvante, des proches du défunt étaient salués par les joueurs du FC Nantes avant le coup d’envoi alors que les joueurs messins applaudissaient depuis le rond central.

Et ces émotions n’étaient clairement pas les dernières de la soirée. Car la fin de la rencontre a comblé les supporteurs du FC Nantes amateurs de sensations fortes ! A la dernière minute d’une rencontre globalement bien maitrisée en défense, le club breton concédait un pénalty… Chargé de le transformer, Nolan Roux ne tremblait pas et prenait Tatarusanu à contrepied. Mais c’était sans compter l’arbitre de la rencontre qui décidait de faire retirer le pénalty à cause de joueurs du FC Metz rentrés dans la surface !
Sous pression Nolan Roux envoyait son second tir dans la tribune Erdre provoquant un énorme cri dans toute la Beaujoire qui exultait comme au soir d’une victoire d’un grand titre. Des scènes de liesses qui ont permis aux spectateurs d’oublier quelque peu l’apathie des joueurs du FC Nantes lors de la seconde partie de la deuxième mi-temps.

Une solidité défensive et quelques beaux mouvements offensifs

Globalement, il s’agit d’une victoire méritée. Le FC Nantes ouvrait très vite la marque grâce à Sala après un beau mouvement collectif dès la 3e minute de jeu.

https://twitter.com/goalsinlive/status/914189391714766848

FC Nantes Metz
La joie de la Tribune Loire après le but d’Emiliano Sala

Durant toute la première période, les attaquants nantais ont eu plusieurs occasions de pousser l’avantage mais le dernier geste manquait.

A la 52e minute, le tournant du match a été le deuxième carton jaune d’Assou-Ekotto qui laissait ses coéquipiers à 10. Mais, malgré la supériorité numérique et quelques occasions claires, le FC Nantes retombait dans ses travers et n’arrivait pas à inscrire le second but qui aurait mis les Bretons à l’abri.

Pire, dans les duels et l’intensité générale, le FC Nantes laissait de plus en plus de largeurs à ses adversaires qui jouaient crânement leurs chances malgré la solidité défensive du FC Nantes.
Et ce qui devait arriver arriva avec ce pénalty à la dernière minute. Heureusement, pour les Nantais, la victoire ne leur aura pas échappé. Mais le FC Nantes a failli se faire punir pour son manque de réalisme et d’envie.

« Nous avons très bien commencé, très agressifs, hauts sur le terrain » déclarait Claudio Ranieri en fin de rencontre. Mais, lucide, il pointe du doigt les manquements de ses joueurs en fin de rencontre : « On doit avoir plus de personnalité sur les dernières minutes. On doit mieux gérer le match. »

Reste à tirer les leçons de cette victoire pour continuer la belle série. Rendez-vous à Bordeaux le dimanche 15 octobre à 15 heures pour savoir si les joueurs Nantais ont retenu la leçon.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !