Ouigo quotidiens entre la Bretagne et Montparnasse : témoignages d’usagers bretons

A LA UNE

Violences policières internationales. Avec 32 morts, la France est plutôt bien classée

Le dernier rapport de l'IGPN, la police des polices, vient de sortir, balançant toutes les turpitudes supposées des policiers...

Pass sanitaire. Chute de fréquentation dans les cinémas et salles de sport

Instauré depuis le 21 juillet en France pour certaines activités, le pass sanitaire n'aura mis que quelques jours à...

4e vague de Covid-19 à l’hôpital ? « Un mensonge d’État » selon le fondateur de la Société Française de Virologie [Vidéo]

La vidéo de l'intervention de Jean-Michel Claverie, fondateur de la Société Française de Virologie dimanche 25 juillet sur BFMTV...

Reportage. Au cœur des manifestations parisiennes contre la tyrannie sanitaire

Ce 24 juillet, il fait relativement chaud à Paris, et à quelques centaines de mètres de la place Trocadéro,...

Rennes. Une femme de 74 ans mortellement agressée au Blosne : des mineurs déjà connus de la justice arrêtés

Des mineurs âgés de 13 à 15 ans ont été placés en détention provisoire Rennes pour des faits de...

04/10/2017 – 07h00 Rennes (Breizh-Info.com) – C’est une nouvelle qui ravira les utilisateurs du réseau ferré entre reliant la Bretagne à Paris. A partir du 10 décembre, les villes de Nantes et Rennes verront un Ouigo par jour partir pour la gare de Montparnasse et plus seulement Massy. Une amélioration énorme quand on sait que la gare de Massy est située à l’extérieur de Paris.

A Nantes, la SNCF – qui gère Ouigo – assure qu’il y aura deux allers-retours quotidiens tandis que Rennes n’aura le droit qu’à un aller-retour.

Avec des prix très compétitifs (billets à partir de 16 €) les voyageurs sont ravis. Nous avons interrogé plusieurs usagers.

Clément, rennais de 29 ans, est enthousiaste : « C’est parfait car c’est une alternative au covoiturage. Les prix des trains ont vraiment augmenté et, vu mon âge, je ne rentre dans aucune catégorie bénéficiant de réduction. Du coup je suis vraiment content car arriver directement à Paris intra-muros est une véritable amélioration. Massy, je l’ai déjà fait une fois, il faut prendre le RER, rajouter le prix d’un ticket et du temps donc c’était énervant. Là, arriver à Montparnasse, c’est parfait. »

Maude, 35 ans et cadre dans une société d’Ille-et-Vilaine est plus réservée : « C’est une bonne nouvelle c’est certain car arriver à Montparnasse est très intéressant. Mais personnellement, les horaires proposés le matin ne me conviendront sans doute pas. A voir si d’autres trains seront ajoutés. »

Hervé, 38 ans, se montre très intéressé : « C’est super pour aller voir la famille en région parisienne. Pour 16 €, c’est bien moins cher que le covoiturage que je m’étais résigné à utiliser dernièrement. Les prix des billets SNCF sont tellement chers désormais… Généralement, je les prends longtemps à l’avance pour limiter les frais. Mais là, à 16 euros je vais sans doute effectuer plus de voyages. »

Erwann, Rennais de 24 ans se dit « nationaliste et indépendantiste breton ». Il a une opinion très tranché sur la question : « Une fois encore, l’État français fait les choses à l’envers concernant la Bretagne. Plutôt que de travailler sur le réseau breton qui présente d’énormes lacunes, il préfère mettre Paris en valeur. Pendant que les bobos et les délinquants parisiens se déverseront sur Rennes et Nantes, les Bretons attirés par les lumières de la capitale française quitteront de plus en plus leur pays. Les Bretons doivent réformer leurs infrastructures régionales en priorité. Paris attendra. »

Crédit photo : Triskael [CC BY-SA 3.0]
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

ESCC Maen-Roch e Bro-Felger a vo anvet « kreizenn Eugénie Duval »

D'an 28 a viz even e voe digoret an ESCC Maen-Roch e Bro-Felger. Gant an departamant hag ar gevredigezh...

Islande. Forte hausse des nouveaux cas de Covid-19 : les contaminés sont majoritairement des vaccinés

En Islande, le retour de plusieurs restrictions sanitaires a été décidé par les autorités face à la forte hausse...

Articles liés

Nantes : affaire Steve Maia Caniço – mise en examen du commissaire Chassaing

Il aura fallut deux ans d'enquête pour aboutir à une première mise en examen pour homicide involontaire dans l'affaire du décès de Steve Maia...

Nantes. Quelques conseils pour trouver un logement avec un budget étudiant

Plus de 50 000 étudiants de tout horizon viennent chaque année étudier à Nantes, ce qui en fait la 5e ville universitaire de France. Plus...

Rennes : des ateliers « vélos queers en non-mixité »

Alors que les sénateurs ont adopté en avril un « amendement UNEF » demandant la dissolution des associations organisant des « réunion non-mixtes » où sont généralement interdits...

Aux origines de la Bretagne, une invasion migratoire ?

L'originalité de la Bretagne vient de son peuplement par l'immigration massive de Celtes de Grande-Bretagne, à l'époque où les invasions barbares emportaient l'Empire romain. Dans...