Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Vannes. Deux radicalisés tentent de s’infiltrer au 3ème RIMa (MAJ)

MaJ 06/10/2017 : La préfecture indique à Ouest-France, qui a repris notre information, que les deux individus ne seraient pas fichés S. Selon les informations que nous possédons, effectivement, si les militaires n’ont pas accès aux fiches S – qui ne sont d’ailleurs pas la preuve d’une radicalisation – ils peuvent consulter le fichier des personnes faisant l’objet d’une fiche SPRT (sécurité publique répression du terrorisme).

Pourquoi d’ailleurs la sécurité aurait-t-elle été renforcée depuis si ce n’était pas le cas ?

05/10/2017 – 10h00 Vannes (Breizh-Info.com) – L’affaire est prise au sérieux par les autorités militaires. Le 22 septembre dernier, sur l’heure de midi, deux individus de type africain se sont présentés au 3ème RIMa, à Vannes (Quartier Foch) prétextant venir faire des bandes patronymiques (il s’agit de bandes destinées à être patchées ou cousues sur les uniformes militaires).

Les militaires leur demandent alors des papiers d’identité – ce qu’ils sont incapables de produire. Ils se voient donc refuser l’entrée.

Dans la foulée, les individus sont pris en photo par les militaires qui, après recherche, s’aperçoivent qu’il s’agit en fait de deux individus fichés S pour islamisme radical, circulant dans un véhicule identifié par les autorités.

Même si rien n’indique qu’une attaque ou qu’une action était prévue contre les bâtiments du 3ème RIMa, la menace est prise au sérieux, puisque dès lors, les patrouilles ont été renforcées, de jour comme de nuit, notamment au camp de Meucon, près de Vannes.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

5 réponses à “Vannes. Deux radicalisés tentent de s’infiltrer au 3ème RIMa (MAJ)”

  1. Gillic dit :

    Vouloir entrer dans une caserne sans papiers ni habilitation, ces deux clampins doivent avoir un QI de moule !!!! (Pardon pour les moules )………….

    • Domphan dit :

      Leurs potes n’étaient pas de garde ce jour là, voilà tout.

    • section69 dit :

      J aurais tiré sans les sommation parce-que on sais pas ce qu’il veulent faire ces chances pour la France

      • Goldorak dit :

        Visiblement, une bonne partie d’entre eux veulent faire militaire français, et ça tombe bien puisque l’armée française les recrute à tour de bras.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

VANNES

Cliscouët à Vannes : Les commerçants dénoncent une situation devenue ingérable

Découvrir l'article

A La Une, International

Hanan Serroukh : « Les islamistes ont leurs propres lobbies en Europe, structurés et développés ici, avec des financements des institutions européennes »

Découvrir l'article

A La Une, Rugby, Sport, VANNES

Rugby. Le RC Vannes organise un déplacement pour les supporteurs pour voir le match contre Grenoble à Toulouse

Découvrir l'article

Rugby, Sport

RC Vannes : Nouveau record d’affluence et demi-finale en Pro D2 !

Découvrir l'article

VANNES

Mattéo D et Azzedine D condamnés à de la prison ferme pour trafic de drogue et détention d’armes de guerre à Vannes

Découvrir l'article

Immigration, International, Religion, Sociétal

Islamisation. À Hambourg, « le califat est la solution » pour un millier d’islamistes défilant dans les rues [Vidéo]

Découvrir l'article

VANNES

Vannes. Trafic de drogue. Hassan L en fuite et condamné à 10 ans de prison, interpellé

Découvrir l'article

Rugby, Sport

Rugby. Le RC Vannes l’emporte à Montauban (19-36) et se rapproche des phases finales…

Découvrir l'article

VANNES

Guet-apens à Vannes : Deux « Nantais » condamnés à trois ans de prison pour trafic de stupéfiants

Découvrir l'article

Rugby, Sport

Rugby, Pro D2. Le RC Vannes fait le job et bat Colomiers sur le fil (34-31)

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky