Etrangers en situation irrégulière : le lapsus révélateur d’Emmanuel Macron

A LA UNE

16/10/2017 – 08H45 Paris (Breizh-info.com) –  Lors de son intervention face à quelques journalistes « amis » triés sur le volet (surtout pas de questions qui fâchent ) le président de la République Emmanuel Macron a fait un lapsus révélateur sur les étrangers en situation irrégulière. C’était dimanche 15 octobre 2017.

https://www.youtube.com/watch?v=orKQ_A5MFZQ

En effet, alors que le complaisant Gilles Bouleau demandait au chef de l’État de réagir sur l’attentat terroriste qui a coûté la vie à deux jeunes femmes sur le parvis de la gare de Marseille début octobre  en raison d’une défaillance administrative lourde, M. Macron répond : « Nous prendrons des mesures plus dures. Tous les étrangers en situation irrégulière qui commettent un acte délictueux seront expulsés. On doit être plus efficaces dans nos politiques de reconduite. On a une organisation qui nous permet d’être moins efficaces, des relations avec les pays d’origine qui ne sont pas satisfaisantes. J’ai demandé au ministre de l’Intérieur de conclure des accords bilatéraux et d’être plus exigeant sur ce point », a déclaré Emmanuel Macron, assurant « qu’au début d’année prochaine, une nouvelle loi en matière d’asile et d’immigration sera prise pour durcir les règles ».

« Tous les étrangers en situation irrégulière qui commettent un acte délictueux seront expulsés. » Traduction : les étrangers en situation irrégulière en France – et ils sont nombreux – qui ne commettent pas « d’actes délictueux » ne sont pas expulsés.

Pourtant, le simple fait d’être en situation irrégulière en France constitue un acte délictueux selon la loi française. En effet, en France, la loi dispose que le fait de séjourner de manière irrégulière sur le territoire constitue un délit passible d’un an de prison, de 3 750  d’amende et de 3 ans d’interdiction du territoire.

Les étrangers peuvent se retrouver en situation irrégulière (« sans papiers » ou « clandestins ») pour plusieurs raisons :

  • en entrant illégalement sur le territoire national ;
  • en entrant légalement sur le territoire national mais en y demeurant après l’expiration de leur titre de séjour ;
  • en étant entré et avoir travaillé légalement pendant plusieurs années et se voir refuser le renouvellement du titre de séjour à la suite de la perte d’emploi au moment de la demande.

Le lapsus d’Emmanuel Macron est particulièrement révélateur d’un État qui a renoncé depuis bien longtemps  à faire respecter la souveraineté et la démocratie à l’intérieur de ses frontières – c’est à dire à respecter la loi qui détermine qui a le droit et qui n’a pas le droit d’être sur le sol français.

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Covid-19 et tyrannie sanitaire. Lettre ouverte à Éric Zemmour, par Vincent Vauclin [L’Agora]

Vincent Vauclin, président du mouvement National-Démocrate, nous adresse une tribune adressée à Eric Zemmour, au sujet notamment de la...

Covid-19. « Les non vaccinés portent le mal dans les établissements de santé ». Lettre à la direction du CHRU Brest-Carhaix

Dans une interview donnée à Ouest-France le 3 décembre 2021, le professeur Eric Stindel, président de la commission médicale...

7 Commentaires

  1. Il n’est pas capable de faire respecter les lois existantes sur la clandestinité, il est donc aussi irresponsable que les autres et complice des actes délictueux commis par ces hors la loi !

  2. J’observe les Français depuis l’âge de raison, soit depuis 70 ans pleins…(77ans ) et je peux dire que les Français ont parfaitement les gouvernements qu’ils méritent.
    Ni Macron Ni aucun autre ne Fera….. mais tous continueront de Causer….et promettre, jusqu’à la Faillite d’un des plus riches pays du Monde!
    Pas avant…!.
    Un peuple défini par mon prof d’Histoire Géo en 1957 comme « velléitaire et versatile » ne saurait réussir autrement que par ses Individualités brillantes, rares, et personne d’autre. Ces personnes géniales ne Représentent pas la France des Français moyens et même plus que moyens…car ils ne sont pas des habitudinaires, feignants souvent, et qui ne savent pas ce qu’ils veulent en souhaitant une action des Chefs qu’ils désavouent alors immédiatement…, quelle que soit l’occasion choisie d’agir…
    C’est l’attente, en « tapant le carton » sous Maginot qui les représente le mieux. Les 100.000 morts de mai juin 40 ne sont que « les chèvres » disposées sans armes ni munitions conséquentes face aux 5 ans de militarisation allemande volontairement ignorées…Ils ne représentent qu’eux-mêmes: patriotes, Français et Etrangers (!) sacrifiés et auto-immolés comme les « Herz » de la 1ère GM…!

  3. Il y avait les Lois dites Lois PASQUA qui étaient en vigueur il y a une trentaine d’années et même moins. Elles étaient très bien faites.
    Il a fallu les détricoter …
    Certains appellent même ça du Gaullisme, il faut le faire !!! Avoir voté pour supprimer ces lois là et se revendiquer de De Gaulle, c’est super, non ?

    Pauvre France !!!!!!!!!!!!!

    • Pourquoi cet acharnement ? Le sol n’appartient à personne nous sommes tous éphémères. On appartient au genre humain et nous devrons cohabiter c’est la grande vérité de notre existence .le monde n’a pas besoin de haine

      • C’ est ça, Saidi, la terre appartient à allah qui doit partout y imposer sa vérité.
        Ce n’ est pas la conception occidentale de la chose.
        Pour nous la terre appartient à ceux qui l’ ont mise en valeur depuis des millénaires et s’ attachent à l’ enrichir pour le bien de leurs descendants. Nous ne sommes pas éphémères, nous avons des racines, nous assurons notre descendance.
        Les criquets poussés par un vent du sud n’ ont aucun droit sur elle, sauf à accepter de s’ intégrer, de faire leurs nos lois, notre culture, notre identité et surement pas à tenter de les changer pour reconstituer chez nous ce qu’ ils ont fui chez eux.
        Pas de haine, pas de ségrégation tant que ce minimum syndical est respecté.
        Notre liberté chèrement acquise ne se soumettra pas à une idéologie totalitaire. Ce n’ est pas dans nos gènes.

  4. «Les étrangers en situation irrégulière qui commettent un délit seront expulsés». Parole de président. On croit rêver ! Il faut attendre le crime ou le délit. C’est comme ça qu’à Marseille, il y a deux semaines un algérien en situation irrégulière a assassiné deux jeunes Françaises pleines d’avenir.

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés