25/10/2017 – 16H00 Nantes (Breizh-info.com) –  Samedi 28 octobre à Nantes, la section locale du mouvement Egalité et Réconciliation recevra Damien Viguier à 15h30 pour une conférence intitulée « GPA, PMA, destruction de la famille ».

Entrée : 7 euros

Réservations : [email protected]

Ci-dessous, la bande annonce de la conférence.

Damien Viguier, docteur en droit privé et sciences criminelles, est chargé d’enseignement et avocat à la Cour. Il publie régulièrement dans des revues spécialisées mais il est par ailleurs l’auteur du livre De la famille clanique au couple parental homosexuel dont voici la présentation de l’éditeur, Kontre Kulture :

Tout entières dirigées vers la perpétuité du clan, et cela même dans leurs exceptions et leurs assouplissements, les législations anciennes ont permis à ce qui étaient de simples dérogations de devenir de nouvelles normes, brisant dès lors l’organisation de la société en clans pour introduire le règne de la « famille bourgeoise ». Ceux qui clament « un enfant, c’est un papa et une maman », en réaction à l’instauration du « mariage pour tous », ne réalisent pas que la révolution anthropologique qu’ils dénoncent tient moins à l’élargissement du mariage aux couples homosexuels qu’à cette révolution plus ancienne, commencée sous Justinien et fortement accélérée à la Révolution, qui initia l’émiettement des structures familiales, en vertu de l’égalité par l’indifférenciation des sexes. C’est la promotion même du ménage formé d’un homme et d’une femme, « brique » ou « cellule fondamentale » de notre structure sociale, et au nom duquel se fait la lutte contre le mariage pour tous, qui, en réalité, y a mené. Suite logique de l’évolution du Droit qui, en même temps qu’elle a abouti aux unions et aux filiations homosexuelles, a conduit à l’atomisation d’une société, et in fine à l’individualisme que nous connaissons aujourd’hui.

Livre disponible ici

La question est particulièrement d’actualité. Au début du mois d’octobre, l’organisation Citizen Go a d’ailleurs parcouru l’Ile de France pour sensibiliser sur l’enseignement de la théorie du genre à l’école, ou plutôt pour “protéger les enfants” et “alerter” les parents. “On ne devient pas femme : on naît femme. On ne devient pas homme : on naît homme”, avait expliqué dans un communiqué l’organisation, alors que de l’autre côté du front, des forces sont rassemblées sur des sujets qui peuvent aller de la promotion de la PMA, de la GPA à l’enseignement de l’écriture inclusive, en passant par la remise en question de la réalité humaine (des hommes, des femmes et rien d’autre).

L’occasion de découvrir, en image, les réactions  de « LGBT » et autres activistes féministes (et tuttiquantiste), filmées par nos confrères de LDC News. L’occasion pour chacun d’établir, ou pas, un diagnostic médical sur des personnes qui, tout de même pour l’une d’entre elle, enseigne à nos enfants.

Crédit photo : DR
Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine.