Forêts. L’équivalent de la Nouvelle-Zélande a été détruit en 2016

A LA UNE

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

26/10/2017 – 08h45 Paris (Breizh-Info.com) – C’est un chiffre qui donne le tournis. 29,7 millions d’hectares de zones boisées ont disparu en 2016. C’est l’association Global Forest Watch qui a rendu publique cette information. Il s’agit d’une augmentation de 51 % par rapport à l’année précédente.

Les incendies, première cause de la disparition des zones boisées

C’est un phénomène naturel particulier qui a causé la multiplication des incendies dans des zones théoriquement plus préservées que la moyenne. Le fameux « El Niño », phénomène climatique apportant des températures plus chaudes que la normale, a été particulièrement puissant dans l’année 2016. Ce phénomène a provoqué un assèchement tropical qui a facilité les incendies dans des forêts tropicales peu touchées par ce phénomène en théorie.

Pour l’association, l’activité humaine est également en cause.

Le Portugal, pays le plus touché d’Europe

Parmi les pays les plus touchés : l’Indonésie et le Brésil. En Europe, le Portugal a perdu 4 % de ses zones boisées en 2016, soit le plus haut pourcentage au monde cette année-là. Près de la moitié des feux de forêts en Europe ont eu lieu dans ce pays. Une tendance qui devrait malheureusement se vérifier cette année encore.

En Afrique, c’est le Congo qui a été touché par un des plus gros feux de forêt jamais enregistré en Afrique centrale. Plus de 15 000 hectares ont ainsi été dévorés par les flammes. Selon l’association, cet incendie dévastateur a été facilité par « El Niño ».

Au Canada, l’incendie dramatique de Fort McMurray a détruit plus de 600 000 hectares et causé 8,8 milliards de dollars de dégâts.

Selon l’association, ces phénomènes sont notamment liés au réchauffement climatique. Et les auteurs de conclure : « Maintenant, plus que jamais, nous devons travailler ensemble à une meilleure gestion des forêts. »

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Manifestations contre le pass sanitaire : vers un mois d’août mouvementé pour le gouvernement ?

Manifestations contre le pass sanitaire : vers un mois d’août mouvementé pour le gouvernement ? Débat du 31/07/2021 avec Rémi...

« Vous êtes rationnel, pourquoi nier l’efficacité des vaccins ». Laurent Ozon répond à un journaliste

Le journalisme mainstream se fait de plus en plus militant en faveur des mesures gouvernementales. Il suffit d'ailleurs de...

Articles liés

Chute de la natalité : vers une nouvelle crise économique ?

Cette semaine dans C’est Cash, Estelle Farge et Olivier Delamarche s’interrogent sur la chute de natalité que subit l’Europe depuis plusieurs années, largement amplifiée...

Environnement. A la recherche du verre marin

Créer du verre à partir de ressources marines, c'est le projet de Lucile Viaud à travers sa marque Ostraco. A 24 ans, la jeune...

Baie de Saint-Brieuc : les pêcheurs contre le retour de l’Aeolus sur le chantier du parc éolien

Ils espéraient bien remporter cette nouvelle manche du bras de fer en baie de Saint-Brieuc. Dans la nuit du 15 au 16 juillet, plusieurs...

Non à la peste éolienne ! Par Patrice Cahart

Ancien inspecteur général des Finances et ancien président du conseil d'administration de la Bibliothèque nationale, Patrice Cahart est avant tout un spécialiste des problèmes...