Devenir partenaire
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La coopération : un phénomène davantage masculin

Curieux de tester la propension qu’ont les gens à coopérer et à mettre en pratique la coopération.

Jorg Massen, chercheur en biologie cognitive à l’Université de Vienne, a décidé avec quelques collègues d’envoyer à 300 autres chercheurs un email demandant de leur fournir des informations de leurs dernières recherches : soit un document PDF (un format de document informatique) ou des données brutes qui seraient intégrées à une méta-analyse.

Les chercheurs se sont montrés dans l’ensemble très coopératifs puisque 80% étaient d’accord pour communiquer un document PDF et 60% étaient disposés à fournir des données brutes, donc directement utilisables par Jorg Massen et ses collègues.

Mais ce qui surprit davantage le chercheur en biologie cognitive, c’est que la demande avait 15% de chance supplémentaire d’aboutir à un partage d’informations lorsqu’elle se faisait entre hommes (donc lorsque l’expéditeur et le destinataire de l’email étaient des hommes).

Ce résultat viendrait corroborer la thèse formulée en 2007 par Mark Van Vugt de l’Université Libre d’Amsterdam. Cette thèse explique que l’évolution aurait favorisé les individus mâles capables de nouer des liens forts avec d’autres individus mâles de leur groupe afin de mieux défendre leur territoire face à des agresseurs. Si les hommes collaborent plus facilement entre eux que des femmes entre elles, et plus facilement que des hommes avec des femmes, c’est en partie le fruit de l’évolution.

Pour Mark Van Vugt, cette sélection des mâles coopératifs permettrait également d’expliquer pourquoi les hommes font davantage d’efforts pour nouer des liens avec leur opposant à la suite d’un match de tennis ou de boxe que les femmes, ou pourquoi ils ont plus de facilités à former des alliances dans le monde de l’entreprise.

L’expérience de Jorg Massen gagnerait à être menée sur un échantillon plus grand afin d’en confirmer les résultats avec un niveau de confiance plus élevé.

Crédit photo : Pexels.com (cc)
Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine.

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Une réponse à “La coopération : un phénomène davantage masculin”

  1. Ludo22 dit :

    Vrai, mais quid de la présence dans une troupe d’ élite de quelques femmes ayant franchi la même sélection et suivi la même formation ? Bonus ou malus ? Trop peu d’ expérience sur le sujet pour arrêter mon opinion, mais dans les armées de certaines nations occidentales cela fonctionne plutôt bien.

Ce sujet vous intéresse ?

Créez un compte ou connectez-vous sur Breizh Info et sélectionnez vos catégories favorites pour ne pas rater l'information qui VOUS intéresse.

Publicité

Soutenez Breizh-info

LES DERNIERS ARTICLES

Politique

Fabrice Leggeri, ex-directeur de Frontex : « La Commission européenne voit l’immigration illégale comme un projet et non pas comme un problème »

coucou

International

Terreur Woke. Le conseil municipal de Melbourne propose des vestiaires non mixtes dans les installations sportives

Sociétal

Explosion de la délinquance dans les petites villes : agressions, actes de torture, menaces…

BREST

Trafic de drogue à Brest : un dealer condamné à 12 mois de prison dont 4 fermes

Enedis

MORLAIX

Un agent Enedis violemment agressé près de Morlaix : la gendarmerie lance un appel à témoins

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Sciences

Intelligence. Remarques sur les différences génétiques entre les hommes et les femmes

Découvrir l'article

Tribune libre

Marlène Schiappa : et si elle la bouclait enfin ? [Tribune libre]

Découvrir l'article

Tribune libre

Journée de la femme. « Un jour viendra où les hommes abandonneront les femmes »

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍