Serbotel de Nantes , le salon des paradoxes

A LA UNE

L’abstention selon Richard, Bernard, Arnaud et les autres…

De consultation électorale en consultation électorale, l’abstention progresse. C’est particulièrement vrai pour les élections régionales : de 20% en 1986,...

Bretagne. Retour sur les manifestations du 31 juillet contre le pass sanitaire

Plusieurs dizaines de milliers de personnes ont manifesté dans de nombreuses villes bretonnes contre le pass sanitaire, le samedi...

Morbihan : 7 fusillades en une semaine

Il semble que la mode des fusillades, qui semble s'être quelque peu calmée à Nantes - en moyenne "seulement"...

États-Unis. Vaccinés ou non, la charge virale est la même chez les contaminés au Covid-19 [Vidéo]

Aux États-Unis, le retour du port du masque en intérieur pour les vaccinés est d'actualité car de récents travaux...

Astrid Prunier (RN) : « La Région Bretagne a voté des subventions hallucinantes à des associations féministes et communautaristes » [Interview]

La dernière session du Conseil régional de Bretagne a été l'occasion de constater, une fois de plus, le sectarisme...

30/10/2017 – 09h30 Nantes (Breizh-info.com) – Chaque année le succès de la grand-messe des métiers de bouche ne se dément pas, une affluence proche des 40 000 personnes pour ce symposium culinaire en partie ouvert au public, mais surtout dédié aux professionnels. Le parc des expositions de Nantes   consacre toute sa surface  (près 30 000 m2) à l’un des rendez-vous les plus attendus  (avec le Sirha de Lyon) dans le monde de la gastronomie française.

Reste que le secteur de l’agro-alimentaire est aussi partie prenante dans un forum aux multiples facettes, pouvant réunir sur un même lieu,  les futurs talents de l’artisanat des métiers de bouches  et les fournisseurs de produits qui feront l’économie de leurs compétences. L’implantation d’un tel événement à Nantes n’a rien de surprenant car la Bretagne truste la première place au sein de la filière  agro-alimentaire française, l’enjeu économique est de taille… Cet événement met en scène les principaux acteurs d’un  écosystème en ordre de marche pour affronter les mutations de métiers en perpétuelle transformation.

Côté pile

Il serait tout de même malséant de ne pas  reconnaître le beau  succès économique de ce salon gigantesque qui met à l’honneur un tissu d’entreprises très divers, impliqué à la fois  dans  les métiers de l’artisanat culinaire, l’hôtellerie et la restauration. Cette année le MIN de Nantes est revenu parmi les exposants, alors qu’il s’apprête à investir une énorme emprise foncière au sud de l’agglomération (ZAC de la Brosse aux Sorinières)et ce,  en affichant déjà complet sur la réservation de ses nouvelles installations. Le MIN nantais,  principal  challenger  de  Rungis joue une partition importante dans  le dynamisme de la restauration nantaise qu’il approvisionne par le biais de grossistes à la réputation sans faille, à l’image de l’un de ses poids lourds : la  société Berjac  ( viande et mareyage) 150 personnes et 48 M€ de chiffre d’affaire .

Serbotel prend aussi le pouls des grandes tendances qui préfigurent la restauration de demain. À cet égard, l’envolée de la vente à emporter (Food trucks) constitue un formidable gisement d’opportunités pour les fournisseurs en matériels, devant doubler d’imagination dans le compactage et l’ergonomie des équipements. C’est d’ailleurs le grand mérite de ce salon que de réunir tous les acteurs de la filière(de l’ équipementier à l’artisan),  en leur donnant les conditions  optimales  pour nouer des synergies ou des partenariats dans le but de réinventer des métiers attachés à la tradition mais soumis aux changements des modes de consommation.

Serbotel peut aussi jouer le rôle de rampe de lancement à l’endroit de jeunes pousses de l’agro- alimentaire à la fibre innovante. Cette année la société Food’Cru cristallise toutes les attentions avec  sa recette diététique  de granolas (biscuits de céréales) sans sucre, confectionnés à partir de fruits locaux.

Côté face

Durant les trois jours du Salon, différents  concours  ont permis de mettre en scène le savoir-faire artisanal de différentes professions : « le world chocolate masters » sous le patronage bienveillant de  la société cacao Barry, leader en préparations chocolatées vendues en grands  seaux de plastiques 5kg …

Quant à la coupe d’Europe de boulangerie, elle a dû s’accommoder de la présence des plus grands faiseurs de  viennoiserie industrielle, alias brioches Pasquier et  Pomona (par la représentation de  différentes filiales). Un décalage d’autant  plus embêtant au regard de l’évolution de  ce  marché  ou l’artisanat accuse une nette  régression et qu’une viennoiserie sur d’eux revendique une origine industrielle…

Enfin le concours du meilleur artisan de France en sommellerie non loin des stands les plus répulsifs du salon, occupés par des grossistes en boisson  (France Boisson, Guichet boissons) arrosant copieusement leurs futurs clients en  vins qui n’appelleront certainement   pas  le  concours de ces futurs  sommeliers pour être vendus !

Raphno

Crédit photo : Nantes métropole
Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Manifestations contre le pass sanitaire : vers un mois d’août mouvementé pour le gouvernement ?

Manifestations contre le pass sanitaire : vers un mois d’août mouvementé pour le gouvernement ? Débat du 31/07/2021 avec Rémi...

« Vous êtes rationnel, pourquoi nier l’efficacité des vaccins ». Laurent Ozon répond à un journaliste

Le journalisme mainstream se fait de plus en plus militant en faveur des mesures gouvernementales. Il suffit d'ailleurs de...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Université de Nantes : une formation en archéologie contemporaine

Il y a 77 ans, les Alliés débarquaient en Normandie. De moins en moins d'anciens combattants sont là pour relater ce qu'ils ont vécu...

Entretien avec Marc Le Bourhis à propos de l’incendie de la cathédrale de Nantes

Le 18 juillet 2020, la cathédrale de Nantes était en proie à un incendie. Les flammes ont notamment détruit le grand orgue dont la...

FC Nantes – FC Lorient : le résumé de la rencontre (0-1)

Ce mercredi, le FC Nantes affrontait le FC Lorient, au Stade Moreau-Defarges de La Baule pour le cinquième match amical des hommes d'Antoine Kombouaré....

Nantes : affaire Steve Maia Caniço – mise en examen du commissaire Chassaing

Il aura fallut deux ans d'enquête pour aboutir à une première mise en examen pour homicide involontaire dans l'affaire du décès de Steve Maia...