Donald Trump veut fortement réduire les impôts pour relancer la croissance

A LA UNE

04/11/2017 – 08h15 Indiana (Breizh-Info.com) – C’est le projet le plus ambitieux des dernières décennies pour le New York Times. Donald Trump a annoncé vouloir réduire de manière significative l’impôt sur les sociétés et celui sur le revenu. Une révolution fiscale qui amènerait la croissance américaine au dessus de 3 % selon les conseillers du président américain.

Baisse drastique des impôts

« Il s’agit d’un changement révolutionnaire et les plus grands vainqueurs seront les travailleurs américains du quotidien étant donné que les emplois vont commencer à se déverser dans notre pays, que les entreprises vont commencer à lutter pour le travail américain et que les salaires vont s’élever à des niveaux jamais vu depuis des années. » Cette déclaration de Donald Trump présentant son plan de réforme à Indiana a soulevé l’enthousiasme de ses supporteurs, massés pour l’écouter.

Embed from Getty Images

Le plan de Donald Trump est simple.
Au niveau de l’impôt sur les sociétés, le taux passerait de 35 % actuellement à 20 %. Une baisse énorme qui est cependant moins importante que celle que Donald Trump désirait dans un premier temps. En effet, le locataire de la Maison blanche souhaitait plutôt un impôt de seulement 15 %.

Pour les particuliers, les impôts vont également significativement baisser si le Congrès valide le projet de Donald Trump. Premièrement, les sept niveaux d’imposition seront condensés en trois niveaux (12 %, 25 % et 35 %). Aujourd’hui, le plus bas niveau d’imposition est 10 % et le plus élevé 39,6 %.

L’idée principale de cette réforme est de simplifier et réduire les impôts des classes moyennes, notamment en doublant la déduction standard de 6 000 à 12 000 $.

Si des critiques se sont faites entendre sur le financement de cette mesure, les Républicains se sont montrés confiants dans le fait que ces mesures augmenteraient la croissance américaine de manière significative. Gary Coh, conseiller économique de Donald Trump, a ainsi déclaré que le financement de la réforme était basée sur l’hypothèse d’une croissance portée à 3 % du PIB. Selon lui, cette estimation est même basse et la croissance pourrait bien dépasser ces 3 % nécessaires au financement de la réforme.

En France, frilosité macroniste et utopie mélenchoniste

En France, l’impôt sur les sociétés devrait passer de 33,3 % à 25 % d’ici 2022 selon Edouard Philippe. Mais le calendrier reste très flou et les compensations paraissent complexes à trouver.
Pire, pour compenser une grave erreur de l’Etat, une surtaxe de 10 milliards d’euros va bientôt être imposée aux très grands groupes (1 milliards d’euros de CA minimum).

Embed from Getty Images

Le projet de réforme fiscale d’Emmanuel Macron est quant à lui plutôt équilibré mais les retraités sont durement touchés. Et la réforme se la joue finalement petit bras face à celle de Donald Trump…

Pire, du côté de l’opposition mélenchoniste la présentation d’un contre-projet grotesque fait craindre le pire sur l’état d’esprit des Français, rongés par le socialisme militant. Ainsi, Jean-Luc Mélenchon et sa clique proposent de taxer à 90 % les particuliers dont les revenus dépassent 400 000 € par an.

Un programme absurde qui ferait simplement fuir les millionnaires qui restent encore en France. Rappelons à cet égard que 12 000 millionnaires ont quitté la France en 2016.

Crédit photos : DR
Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

La Cathédrale Saint Basile, icône de la Russie

La cathédrale Saint-Basile a déjà plus de 450 ans et est toujours d’une éblouissante beauté. Elle est le premier...

Tyrannie sanitaire en Loire-Atlantique : malgré le Pass sanitaire, le port du masque à nouveau obligatoire dans les bars et restaurants de 68 communes

Puisqu'on vous dit que le Pass sanitaire est avant tout un outil de contrôle des populations et qu'il ne...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés