400 000 visas par an sont délivrés par la France à l’Algérie

algerie_visas

08/11/2017 – 16h00 Alger (Breizh-info.com) – Outre l’immigration illégale – c’est à dire les vagues de migrants qui arrivent aujourd’hui en Europe et que nous évoquons fréquemment dans ce journal – la France enregistre également des vagues d’immigration légale, mises en place par le gouvernement français directement. Ainsi, 400 000 visas par an sont délivrés par la France à l’Algérie, soit 4 millions de visas prévus sur les dix prochaines années.

L’ambassadeur de France en Algérie, Xavier Driencourt, a déclaré au mois d’octobre à la presse algérienne que les autorités françaises avaient doublé le nombre de visas pour les algériens, passant de 200 000 en 2012 à 410 000 aujourd’hui. 40% de ces visas seraient dits « de circulation », c’est à dire des visas au long cours, pour deux, trois ou quatre ans.

Des visas annuels donc, auxquels il faut rajouter l’immigration algérienne déjà implantée en France.

L’étude la plus récente à ce jour, effectuée par Michèle Tribalat en 2015, estime à environ 2,5 millions le nombre de personnes d’origine algérienne sur trois générations en 2011. Selon Gilbert Meynier, spécialiste de l’histoire de l’Algérie sous la domination française, et Tahar Khalfoune, le nombre de résidents d’origine algérienne en France en 2012 peut être estimé à 4 millions, dont 2 millions de bi-nationaux.

Pour rappel, entre 1962 et 1965 , un million de Français d’Algérie, sont arrivés en France, très souvent sous la menace et la répression sanglante des algériens du FLN notamment, tandis que l’Algérie venait de proclamer son indépendance, le 3 juillet 1962.

Aujourd’hui paradoxalement, les gouvernements française tendent donc les bras – sans jamais consulter les populations autochtones – à ceux qui les ont mis à la porte de la manière la plus violente qui soit. Le prix à payer pour la période coloniale de l’occupation française en Algérie, que le président Emmanuel Macron a incultement qualifié de « crime contre l’humanité » ?

La mort de Bouteflika – président d’un pays qui semble avoir beaucoup de mal à se développer – risque en tout cas d’entrainer une accélération sans précédent de l’immigration en France… pour des conséquences que l’on connait déjà parfaitement dans les grandes banlieues françaises …

Pourquoi la colonisation n’a pas été « un crime contre l’humanité » comme l’affirme Macron

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

  • Per-Niflard

    C’est suicidaire !
    Tout le monde sait qu’ils vont s’incruster ici , en s’installant de manière quasi illégale dans la durée , par le mariage , la paternité … ou la clandestinité avec faux papiers .
    Déjà que les  » touristes  » avec un visa de 3 mois ne repartent jamais , que les OQTF sont sans effet , vous y rajoutez le regroupement familial , les vieux parents qui viennent chez leurs anciens  » bourreaux  » toucher une retraite ou se faire soigner avec prise en charge gratuite … on ne fait pas mieux pour couler une société .
    Le Bouteflika qui nous crache généreusement dessus quand il n’a plus besoin de notre médecine , va bientôt disparaître : il faut s’attendre à une ruée sur les ferries direction chez les anciens  » bourreaux  » .
    Vraiment suicidaire ; toute cette clique politique depuis Giscard devra rendre des comptes .

  • L’indemnisation chômage ne devrait-être qu’une aide à la survie pour tout le monde quelqu’en soit le statut. C’est à dire égale au RSA et pas davantage ! Cela éviterait tous ceux qui profitent du système en ne travaillant que 6 mois par an puis en se reposant d’autant parfois au bled en faisant pointer un ami.. Pôle sans emplois le sait très bien car ce sont toujours les mêmes ! Et plus les nouveaux esclaves, migrants un jours, prestataires de toujours se rendront compte qu’il est plus intéressant de toucher un salaire de chômeur plutôt que de bosser, plus il y aura d’assistés !

  • guylaine

    Le pire, c’est que ceux qui les font venir ont beaucoup dargent, mais ils volent et appauvrissent les populations autochtones pour entretenir cette masse de fainéants qui n’ont même pas été capables d’entretenir ce que la France avait bati la-bas ! Ras le bol de se priver pour les entretenir !

  • André Coutand

    Les pires crimes contre l’humanité sont d’avoir élus Hollande et Macron !

  • Yvette Prétet

    Puisque les Algériens sont si heureux dans  »leur » pays depuis qu’ils en ont chassé TOUS les non-musulmans qui, paraît-il, les  »exploitaient »: pourquoi les Algériens quittent-ils ce pays??Les Algériens sont  »indépendants » depuis plus de 50 ans et ils sont incapables de se débrouiller tout seuls! En 1962:il y avait 10 millions de musulmans en Algérie, ils sont actuellement 40 millions, illettrés la plupart!…40% des Algériens sont au chômage et le F.L.N., qui gouverne en Algérie, emploie des Chinois pour la construction des maisons, pour travailler la terre, etc..etc..

  • Per-Niflard

    Le seul homme politique qui ait vu clair et tenté de faire quelque chose contre la catastrophe annoncée , fut Raymond Barre ! ( un an après la trahison de Giscard et sa clique ! )
    Il a été opportunément rappelé, dans l’article consacré au regroupement familial, qu’en 1977, le Premier ministre Raymond Barre, conscient de la catastrophe que provoquerait le regroupement familial, décidé arbitrairement un an plus tôt par Valéry Giscard d’Estaing, Jacques Chirac et Michel Durafour, décréta la suspension de cette mesure. Laquelle mesure, engageant l’avenir de la France, des Français et aussi bien celui de notre civilisation, de notre mode de vie, et autant encore notre identité et notre économie, aurait dû faire l’objet d’un référendum. Déjà nous étions dans la dictature des élites prétendant savoir à notre place ce qui est bien pour nous .
    Le décret de Raymond Barre fut déclaré illégal par le Conseil d’État, déclaration supprimant donc toute protection de la société française contre une invasion étrangère dont nous vivons aujourd’hui, au quotidien, les résultats.