Rennes. Violences sur le réseau de bus ce week-end

A LA UNE

Gilles Pennelle/Florent de Kersauson (RN) : « Faites entendre votre voix et ne laissez pas la Bretagne aux mains des socialistes ! » [Interview]

À quelques encablures du second tour des élections régionales qui aura lieu dimanche 27 juin, le Rassemblement National est...

Thierry Burlot (Nous la Bretagne) : « Notre processus démocratique marche mal, de plus en plus mal » [Interview]

Premier des cinq candidats à répondre aux questions à quelques jours du second tour des élections régionales, Thierry Burlot,...

Régionales 2021. Le point sur le second tour, région par région

On vous propose de faire le point sur le second tour des régionales qui se déroulera dimanche prochain, point...

2ème tour des élections régionales en Bretagne. Mode d’emploi

Après le premier tour qui n'a pas mobilisé les foules, le deuxième tour des élections régionales s'annonce dimanche en...

Régionales 2021. Les résultats dans toutes les régions de France

Retrouvez ci-dessous les résultats des élections régionales dans toutes les régions de France. L'abstention s'établit à 66,1%, ce qui constitue...

13/11/2017 – 07h00 Rennes (Breizh-Info.com) – Deux actes graves de délinquance ont eu lieu à quelques heures d’intervalle en fin de semaine dernière à Rennes. Comme à Nantes, les comportements des usagers posent de plus en plus de problèmes.

Vitres brisées et crachat sur une conductrice

Vendredi soir, c’est dans le quartier dit « sensible » du Blosne qu’un premier acte de violence a eu lieu. Dans ce quartier à forte concentration de populations extra-européennes, les violences et la délinquance font malheureusement partie du quotidien de nombreux riverains. Dans nos colonnes, l’un d’eux avait récemment crié sa colère contre les délinquants immigrés.

Cette fois-ci, pas de véhicule incendié mais un bus de la STAR caillassé par des délinquants qui ont même tenté de s’introduire dans le véhicule.
Tout avait commencé aux alentours de 22 heures 15 quand un groupe d’individus s’était vu refuser l’entrée dans un bus de la ligne C2 qui ne prenait pas de passagers jusqu’à Haut Sancé, son terminus, l’arrêt suivant.

Mais quelques minutes plus tard, le bus rebroussait chemin pour rallier l’autre terminus de la ligne : Saint-Grégoire. Le groupe d’individus, toujours présent mais cagoulés cette fois, a alors bloqué le véhicule. Les délinquants ont ensuite projeté plusieurs projectiles en direction du bus, réussisant à casser les rétroviseurs et deux vitres. Réussissant à forcer une vitre, l’un des individus a sauvagement craché au visage de la conductrice.

L’intervention de médiateurs de la STAR a permis d’éviter le pire, c’est-à-dire que les individus pénètrent dans le bus où se trouvaient par ailleurs quelques passagers, très choqués.

Alors que les délinquants fuyaient, la conductrice a continué sa route.

Un contrôleur blessé

Quelques heures plus tard seulement, vers minuit passé, un contrôle effectué par des agents de la STAR a viré à la catastrophe. Un individu âgé de 19 ans et alcoolisé a refusé de se soumettre au contrôle. Il a violenté deux contrôleurs avant d’en blesser un autre venu à la rescousse en le projetant contre une voiture.

Cette fois, les policiers ont réussi à appréhender l’individu et à la placer en garde à vue. Il a finalement été libéré et sera convoqué devant la justice pour… un rappel à la loi !

Les conducteurs et les contrôleurs rennais apprécieront.

Photo : DR
Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine.

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Régionales 2021 : le grand débat d’entre-deux-tours en Pays de la Loire

Les électeurs sont appelés à voter pour leur président de région ce dimanche 27 juin, à l'occasion du second...

Logements étudiants : le point sur le marché locatif en Bretagne administrative avant la rentrée 2021

Dans l'optique de la rentrée de septembre 2021, la recherche de logements étudiants est un sujet d'actualité pour une...

3 Commentaires

  1. Un processus de décivilisation est engagé depuis de nombreuses années soutenu à bas bruit par nos gouvernants et les médias stipendiés. En témoigne la réponse judiciaire qui constitue une approbation implicite à ces actes de délinquance. Depuis la nuit des temps, il est bien connu que seule une sanction sans faiblesse est susceptible d’inspirer la crainte du prédateur. Encore faudrait-il que s’efface ce substrat idéologique qui stigmatise la « société », faisant du délinquant une victime qui subirait une double peine en étant malmené par la société et sanctionné pour s’en être « défendu ». En tout état de cause, c’est le pouvoir politique qui laisse se pourrir la vie quotidienne des citoyens dans un pays littéralement livré à la racaille.

  2. Extrêmement déçu que mon commentaire précédent ait été supprimé …

    … à moins que votre service de modération soit sous-traité au Maghreb, je ne vois pas ce qui pouvait m’empêcher de m’exprimer sur mon quotidien dans ce quartier rennais qui est le mien !

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés

Tennis. L’Open de Rennes revient en septembre 2021

En 2021, l'Open Blot Rennes de Tennis se déroulera en septembre et accueillera son nouveau directeur sportif : Nicolas MAHUT . L'Open Blot Rennes a...

Dans les prisons bretonnes : feu de matelas, séquestration, tentative d’évasion…

Il n'y a pas que les tournevis et les couteaux qui se radicalisent et qui s'en prennent aux civils ou aux policiers municipaux, généralement...

BFMTV en reportage à Rennes et sa municipalité qui bâche des écoles plutôt que d’appeler à neutraliser les dealers

Les trafics de stupéfiants s'insinuent parfois de manière inattendue dans la vie des quartiers. À Rennes par exemple, plutôt que d'appeler les pouvoirs publics à...

Rennes. Soupçonnés de violences aggravées, enlèvement et séquestration….ils sont laissés libres sous contrôle judiciaire

Les défenseurs de la magistrature française ont beau s'agiter dans tous les sens actuellement pour dénoncer « la démagogie » de ceux qui critiquent...