Cinéma. The Night Of : une série prenante qui vaut le détour

A LA UNE

Bande dessinée. René le Honzec et Torr’Pen rejoignent Breizh-info.com [Interview]

Nos lecteurs amateurs de bandes dessinées vont être ravis : René le Honzec, à qui l’on doit notamment « Histoire de...

Victor Aubert (Acadamia Christiana) : « Le thème de notre université sera la communauté car nous pensons qu’elle est le socle du politique »

Du 16 au 22 août 2021 (avant-dernière semaine d’août) se déroulera une nouvelle université d'Académia Christiana, université des jeunes...

Fête de la musique 2019 à Nantes : vers une mise en examen de Johanna Rolland

« Le jeune homme est bien tombé dans la Loire pendant l’intervention policière » : depuis hier soir, des titres de ce...

Nico Prat – Benjamin Durand : « La victoire d’Oasis se situe dans un soft power mainstream par delà les classes sociales et les...

Les éditions Playlist society viennent de sortir un bouquin que tous les amateurs de rock doivent posséder. Avec Oasis...

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

Depuis fin octobre, les abonnées Canal mais également OCS ont la possibilité de découvrir la série américaine « The Night of », réalisée en 2016 par Steven Zaillian et Richard Price . Une série qui a remporté deux Emy Awards, notamment pour les interprétations magistrales de John Turturro et de Riz Ahmed.

Voici le synopsis : Au lendemain d’une virée nocturne bien arrosée, le jeune Naz, d’origine Pakistanaise, se réveille aux côtés d’une jeune femme baignant dans son sang. Cette dernière a été poignardée et il ne se souvient de rien. Inculpé pour ce meurtre, il est désormais prisonnier du système judiciaire où, parfois, la vérité passe au second plan. Un avocat bon marché mais tenace se propose de l’aider.

C’est une véritable descente aux enfers que va vivre Naz, durant 8 épisodes intenses, et d’égale qualité. En réalité, il s’agirait presque d’un film de 8 heures, car tout s’enchaine parfaitement.

Tout accuse l’accusé. Mais qu’en est-il réellement ? C’est la force de cette série que de montrer que comment la machine judiciaire broie lorsqu’elle se met en branle, se souciant finalement assez peu de la recherche de la vérité. L’objectif étant de classer le dossier au plus vie, de passer au suivant, sans s’occuper des dégâts, énormes, que cela provoque.

Nasir, le personnage principal, se retrouve alors abandonné de tous, aidé seulement d’un avocat à l’agonie financière, handicapé par une maladie de peau, et détesté par ses confrères et par le monde judiciaire. Est-il coupable ? est-il innocent ? Comment va-t-il s’en sortir dans une prison dominée par les gangs d’afro-américains ?

Nous ne vous en dirons pas plus, si ce n’est que le dénouement final est malheureusement le seul point négatif (tout du moins pas compréhensible eu égard de la qualité du reste) de la série. Mais encore une fois, HBO (société de production) frappe fort avec cette série judiciaire captivante. On notera également une mise en scène soignée, une façon de filmer très esthétique par ailleurs.

En conclusion, « The Night of » est une série à dévorer dès que vous en aurez le temps !

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Saint-Malo. La Ville impose des quotas pour les locations touristiques de courte durée

Un encadrement plus strict des pratiques de locations touristiques de courte durée, c'est ce qu'a voté le conseil municipal...

À 77 ans, Jo vit isolé en Corse, loin du « monde des fous »

Il vit seul au bord d'une des plus belles plages de Corse depuis plus de 10 ans, loin du...

Articles liés

Et si vous deveniez assesseur dans un tribunal pour enfants ?

Pour épauler les juges des enfants dans leurs missions auprès des mineurs confrontés à la justice, le ministère de la justice recrute des assesseurs en...

Eric Zemmour : « 8 Français sur 10 estiment que la Justice est trop laxiste »

Eric Zemmour : « 8 Français sur 10 estiment que la Justice est trop laxiste. Entre la Police et la Justice, les Français ont...

Laxisme, erreurs judiciaires. On veut pouvoir juger les juges ! [LAgora]

Gabrielle Cluzel, journaliste qui intervenait récemment sur Cnews, revenait sur ce nouveau drame de l'immigration, un de plus, qui a vu une femme se...

Peut-on réellement pleurer sur le sort de Nicolas Sarkozy ? [L’Agora]

Ainsi donc, l’ancien président de la République Nicolas Sarkozy a été condamné en première instance à trois ans de prison, dont un ferme dans...