Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Yaouankiz Breizh à Ploërmel : « Non, vous ne toucherez plus à notre identité, sinon il vous en coûtera. »

245/11/2017 – 07h00 Ploërmel (Breizh-info.com) – Ce dimanche 26 novembre, il devrait y avoir du monde à Ploërmel, pour défendre la statue du Pape Jean-Paul 2 et notamment des personnalités ou groupes politiques de droite  – des élus ou membres de Debout la France, du FN, des Républicains, d’Adsav sont notamment attendus – mais aussi des militants plus radicaux.

Officiellement, Yaouankiz Breizh – mouvement de jeunesse identitaire breton qui s’est fait connaître notamment à l’occasion d’une manifestation pour la réunification de la Bretagne – n’a pas appelé à manifester pour défendre la statue du Pape de Ploërmel.

Officieusement, plusieurs de leurs membres nous ont affirmé mobiliser, et se rendre en nombre ce dimanche, pour défendre la croix du Pape Jean Paul II … mais pas que.

Entretien avec Gwen, l’un des membres de ce mouvement, toujours difficile à cerner puisque n’étant ni association, ni parti politique, et apparaissant très ponctuellement sur le devant de la scène bretonne.

Breizh-info.com : Vous nous avez contacté en affirmant que vous viendriez nombreux, dimanche, pour défendre la statue du Pape. Pour quelles raisons ne pas avoir appeler publiquement à se mobiliser ?

Gwen (YB) : Tout simplement parce que la dernière fois, à Nantes, lorsque nous l’avons fait, l’extrême gauche a tout de suite voulu contre manifester, et a réussi à faire annuler la manifestation pour la réunification de la Bretagne.

Et nous, tout comme nous souhaitons la réunification, nous souhaitons le maintien de la croix de Jean-Paul II à Ploërmel. Pas besoin de faire de la communication à outrance sur notre présence, la jeunesse bretonne révoltée sera là et bien là dimanche.

Breizh-info.com : Alors pourquoi nous avoir contacté si vous vouliez rester discrets ?

Gwen (YB) : Parce qu’il nous semblait nécessaire de mettre quelques affirmations sur la table.

Parce qu’il ne faut pas que des milliers de gens qui sont attendus dimanche viennent simplement réclamer le maintien d’une croix somme toute très symbolique.

Plus globalement, il faut se servir de cette occasion pour dire stop. Non, vous ne toucherez plus à notre identité, sinon il vous en coûtera.

Ploërmel doit être le lieu d’une prise de conscience collective. Oui, il faut défendre l’héritage catholique et la foi de nos concitoyens, mais il est également nécessaire de faire en sorte que l’on ne recule plus sur les multiples attaques contre notre identité multi séculaire.

Et contre les tentatives de destruction de notre civilisation, y compris avec l’appui du Droit français et de la Justice qui est désormais contre le peuple qu’elle est censée incarner.

Breizh-info.com : Mais concrètement, qu’est ce que vous voulez faire ?

Gwen (YB) : Rien en particulier . Etre présent et nombreux. Discuter avec les manifestants présents. Leur faire prendre conscience qu’il faut défendre la croix certes, mais aussi s’opposer à la construction de mosquées en Bretagne, ou à l’arrivée de migrants, y compris à Ploërmel ou aux alentours.

Car quel est l’intérêt de sauver un héritage et un symbole catholique si dans le même temps, on cède sur l’immigration et le remplacement de population qu’on nous impose, et sur l’islamisation ?

Qui a réagi le premier à l’annonce de la décision du Tribunal administratif ? La Pologne, par la voie de sa ministre.

Les polonais, en descendant dans la rue récemment, à plusieurs dizaines de milliers, pour clamer haut et fort leur souhait de défendre une europe ethniquement homogène, identitaire, et catholique., ont parfaitement cerné ce qui se jouait actuellement dans toute l’Europe.

La survie des Européens, ou leur disparition dans le magma violent et chaotique du métissage, de l’islam, de la mondialisation, de la société aseptisée façon United colors of Benetton …

Breizh-info.com : N’avez vous pas peur d’être accusés de récupération ?

Gwen (YB) : Nous n’avons pas peur, car nous avons raison. Nous sommes à l’avant garde, et chaque jour, des gens de notre peuple ouvrent les yeux. Les politiques de droite ou souverainistes vont venir soutenir la manifestation, c’est très bien.

Mais qu’ont-ils fait toutes ces années ? Absolument rien. Nos églises sont attaquées de l’extérieur, se vident de l’intérieur. Nos traditions sont bafouées. Nous avons abandonné aux envahisseurs certains territoires (ou plutôt ils nous ont fait comprendre qu’il valait mieux partir).

Et nos responsables politiques regardent sans réagir, avec comme seule vision, celle, à court terme, de leur élection possible …

Ils ont moins de légitimité à être là que la jeunesse bretonne qui ne se rend pas, et qui compte bien l’affirmer.

Pourquoi ne pas devenir un parti politique, une association ?

Gwen (YB) : Nous sommes un mouvement auquel chaque jeune de Bretagne peut s’identifier, et duquel il peut se revendiquer. Quand je dis jeune, c’est un état d’esprit, c’est celui qui veut tourner la page, qui s’oppose à ce sytème à broyer les peuples.

Nous refusons de jouer avec les règles imposées par la dictature administrative et juridique française. Nous sommes parce que nous sommes, c’est tout.

Des soldats de l’ombre, des chouans, des poètes et des guerriers, voilà ce que nous sommes. Pas besoin de statuts, de carte d’adhérent ou de local pour essayer chaque jour, d’être tout cela.

Propos recueillis par Yann Vallerie

Crédit photo :DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

7 réponses à “Yaouankiz Breizh à Ploërmel : « Non, vous ne toucherez plus à notre identité, sinon il vous en coûtera. »”

  1. gautier dit :

    B.R.A.V.O à vous toutes et tous qui viendrez défendre nos valeurs et celle de la France, dommage, je suis trop loin pour être avec vous, mais mon cœur sera à Ploërmel.
    Gautier.

  2. jeanmari dit :

    “Officieusement, plusieurs de leurs membres nous ont affirmé mobiliser, et se rendre en nombre ce dimanche, pour défendre la croix du Pape Jean Paul II … mais pas que.”
    Ce” pas que” est gros de promesses pour une action déterminée. Manifester ne sert pas à grand chose, il faut aller au delà.
    Le constat politique est lucide est implique des conclusions radicales vu la gravité de l’atteinte à notre substrat culturel et ethnique et l”espoir naïf de faire entendre à des traitres qu’elle est nuisible à la France (et pas seulement à la Bretagne) puisqu’elle émane d’une volonté délibérée.

  3. Gillic dit :

    Bravo la jeunesse bretonne !!

  4. Tite dit :

    BRAVO !!!!!!!!!!!!!!!!

  5. ricauret dit :

    ENFIN UNE RÉACTION
    IL EST VRAI QUE LA NEUTRALITÉ DANS LE DOMAINE PUBLIC DOIT ÊTRE DE MISE AUSSI BIEN RELIGIEUSEMENT QUE POLITIQUEMENT
    ON A DÉTOURNÉ UNE CITATION QUI A EMBROUILLE LES ESPRITS LA VOICI PENSAIENT S’Y TOUJOURS
    “DIEU POUR SOI ET CHACUN POUR TOUS “ET NON LE CONTRAIRE COMME ON NOUS LA FAIT CROIRE PENDANT 2000 ANS

  6. fred dit :

    Défendre une Europe ethniquement homogène et identitaire, d’accord ! Mais son premier ennemi ne serait-il pas l’église catholique avec son chef le démagogue à calotte François et les évèques qui encouragent le grand remplacement et le désarmement moral face à l’invasion migratoire. Lisez le journal officiel de l’église de france : La Croix, tout y est dit !

  7. Yves Dumouchel... dit :

    Portons le fleuron de vénération quand à la canonisation du pape jean-Paul II Comme élu à la papauté ! Refaisons examen de conscience sur son passé et demandons l’aide de celui qu’on surnommait le ‘pèlerin’ Le Bienheureux..ainsi –soit-il ! à jamais..! Protège-nous des embûches du démon !
    ,

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Lamballe

Bretagne : Retour du train entre Dinan et Lamballe en 2024 après un an de travaux

Découvrir l'article

Economie, Social

L’emploi saisonnier en Bretagne porté par le tourisme

Découvrir l'article

A La Une, Economie

1,928 milliard d’euros : le Budget de la Région Bretagne pour l’année 2024

Découvrir l'article

Environnement

Maraîchage bio et gaspillage : « Aujourd’hui, tout doit être standardisé »

Découvrir l'article

Environnement, Le Mag'

La plage des Poulains à Belle-ile en mer : un joyau breton classé parmi les plus belles plages du monde

Découvrir l'article

Economie

La vente en ligne représente une part toujours plus importante pour les commerces bretons

Découvrir l'article

Sociétal

Le recensement de la population en Bretagne administrative à mi-parcours

Découvrir l'article

Insolite

En Bretagne, il va à la rencontre des personnes âgées avec Poupette, son camion-épicerie

Découvrir l'article

Sociétal

Série d’agressions et d’incendies dans les prisons bretonnes

Découvrir l'article

Sociétal

Une opération de relocalisation de peluches dans des ateliers en Auvergne et en Bretagne.

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍