Une députée argentine sur le sous-marin disparu : « Ils sont tous morts »

A LA UNE

Bande dessinée. René le Honzec et Torr’Pen rejoignent Breizh-info.com [Interview]

Nos lecteurs amateurs de bandes dessinées vont être ravis : René le Honzec, à qui l’on doit notamment « Histoire de...

Victor Aubert (Acadamia Christiana) : « Le thème de notre université sera la communauté car nous pensons qu’elle est le socle du politique »

Du 16 au 22 août 2021 (avant-dernière semaine d’août) se déroulera une nouvelle université d'Académia Christiana, université des jeunes...

Fête de la musique 2019 à Nantes : vers une mise en examen de Johanna Rolland

« Le jeune homme est bien tombé dans la Loire pendant l’intervention policière » : depuis hier soir, des titres de ce...

Nico Prat – Benjamin Durand : « La victoire d’Oasis se situe dans un soft power mainstream par delà les classes sociales et les...

Les éditions Playlist society viennent de sortir un bouquin que tous les amateurs de rock doivent posséder. Avec Oasis...

Jean-Yves Le Gallou : « Une candidature Zemmour pulvériserait le front républicain » [Interview]

Les Bobards d'Or, traditionnelle cérémonie de la fondation Polémia qui récompense les médias de grand chemin, se sont déroulés...

C’était le 15 novembre à 11 heures. Voilà presque deux semaines à présent que le sous-marin de la Marine argentine San Juan est porté disparu. Très peu d’informations ont pour l’instant filtré sur cette affaire. Et pour cause : le submersible se trouvait à 400 kilomètres au large de la Patagonie aux derniers signalements.

Possible explosion

C’est une « anomalie hydro-acoustique » qui a mis les enquêteurs de la Marine argentine sur la piste d’une éventuelle explosion à bord. Cette anomalie présentait en effet les caractéristiques d’une déflagration. Lors d’un point presse, le porte-parole de la Marine avait alors évoqué « un événement anormal, court, violent, pas d’origine nucléaire, correspondant à une explosion ». Un mince indice qui n’éclaire pas davantage la lanterne des familles des 44 membres d’équipage.

Alors qu’il était en mission dans l’Atlantique sud, le San Juan faisait route vers la base navale de Mar del Plata, par ailleurs célèbre station balnéaire de la côte argentine, avant de ne plus donner de signe de vie.

Accumulation d’hydrogène ?

Et comment se serait donc produite cette explosion ? Un journal argentin, La Nación, s’est avancé à parler de la possible « conséquence d’un court-circuit dans le bloc de 960 batteries ». Un court-circuit qui, réagissant avec l’hydrogène dégagé par les batteries défectueuses, peut se révéler détonnant. Cette hypothèse de la défaillance électrique est corroborée par le fait que le sous-marin n’a lancé aucun signal de détresse ni émis aucune communication.

« Ils sont tous morts »

Malgré les grands moyens déployés pour les recherches, le sous-marin est toujours introuvable. Ce sont au total plus de treize pays qui sont venus prêter main forte aux services locaux. Ainsi, Britanniques, Américains et Russes ont également mis leurs avions à disposition pour les recherches.

Du côté des autorités et de la Marine argentine, c’est un peu la confusion en matière de communication. Tandis que le discours officiel consiste à affirmer publiquement que les chances de retrouver des survivants ne sont pas totalement nulles, c’est une députée de la majorité en place à Buenos Aires, Elisa Carrio, qui a semé le doute :

« Le président et le gouvernement ne peuvent pas le dire, car il n’y a pas de preuve formelle. C’est un événement irréversible, ils sont tous morts ». Il est vrai que les réserves en oxygène du San Juan s’épuisent théoriquement en sept jours.

Crédit photo : Pixabay (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Saint-Malo. La Ville impose des quotas pour les locations touristiques de courte durée

Un encadrement plus strict des pratiques de locations touristiques de courte durée, c'est ce qu'a voté le conseil municipal...

À 77 ans, Jo vit isolé en Corse, loin du « monde des fous »

Il vit seul au bord d'une des plus belles plages de Corse depuis plus de 10 ans, loin du...

Articles liés

Littoral, le doc: la mer en héritage

Kelou a 26 ans. C'est un jeune finistérien viscéralement attaché à l’océan. Il a construit son quotidien en restant à l’écoute des éléments. Il...

Reportage. Les premiers peuples des Amériques

À partir du squelette d'une adolescente vieux de 13 000 ans mis au jour dans une jungle du Yucatán, au Mexique, cette enquête scientifique dévoile de...

Face à la guerre économique, idéologique et culturelle que nous mènent les USA, plus que jamais, Yankees go home ! [L’agora]

Les États-Unis d'Amérique n'ont jamais rien apporté de bon à l'Europe, ni au monde d'ailleurs. Depuis 1945, il suffit de voir le nombre de...

Diego Maradona, un gamin en or

Âgé de 60 ans, Diego Armando Maradona est décédé le 25 novembre 2020. ARTE diffuse un portrait de la légende du football, star absolue...