François de Lochner : « l’islamisation de la France est parfaitement programmée par le monde musulman »

La_Grande_Mosquee_Du_Paris
La grande mosquée de Paris

07/12/2017 – 07h50 Paris  (Breizh-info.com) – François de Lochner préside la Fondation de Service politique. Il vient de publier, aux éditions Pierre Guillaume De Roux, une « chronique de l’islamisation ordinaire de la France » dans laquelle il dresse un constat sans appel.

Le haut fonctionnaire dénonce ce qu’il considère être une islamisation de la France. Il appelle à la résistance quotidienne et somme les responsables politiques de prendre leurs responsabilités, sans craindre la bien-pensance et les chantres d’une mondialisation utopique.

Présentation de l’éditeur :

La France a-t-elle pour vocation de devenir terre islamique? À en croire les élites boboïsées, représentatives d un microcosme aseptisé, l islamisation de la France ne serait qu un épouvantail, un mythe émanant au mieux d êtres incultes, les trop fameux « sans-dents », au pire de dangereux extrémistes.

Or pareil déni ne résiste pas à l analyse : faute d une sérieuse remise en cause des politiques menées depuis un demi-siècle, l islamisation du pays sera achevée dans quelques années. Quand, devenue un fait de société incontournable, elle acculera tous les Français à adopter, de gré ou de force, la culture islamique au sens le plus large. Il convient dès lors de s interroger sur l inversion du processus habituel de l assimilation : appartient-il aux musulmans immigrés, devenus dès lors mulsumans de France, de transformer leur nouvelle patrie en terre islamique ?

François Billot de Lochner remonte aux sources du phénomène, anticipe ses graves conséquences et propose quelques pistes de réflexion pour échapper au danger qui nous guette.

« chronique de l’islamisation ordinaire de la France » – François de Lochner – Pierre Guillaume De Roux – 23€

Entretien avec François de Lochner.

Breizh-info.com : Pouvez vous vous présenter à nos lecteurs ?

François de Lochner : En tant que président de la Fondation de Service politique, je dénonce sans relâche le déclin continu de la France, qui risque de s’achever par sa disparition si nous n’y prenons garde. À cet égard, la dizaine de livres que j’ai écrits depuis 15 ans pointe tous les affaissements politiques, économiques, sociaux, moraux, religieux ou culturels de notre pays, mettant en exergue les forces de déconstruction à la manoeuvre, analyse les gigantesques problèmes auxquels nous somment confrontés , et tente d’apporter des solutions à un déclin qui n’est pas irrémédiable.

Breizh-info.com : Il y a eu de nombreux ouvrages, ces dix dernières années, traitant de  « l’islamisation de la France » . Qu’est ce que le vôtre souhaite apporter de plus ?

François de Lochner : Mon livre ne ressemble pas aux ouvrages que vous évoquez. En effet, il a pour objectif de dévoiler la pensée des leaders musulmans français, européens ou mondiaux, en partant de ce qu’ils disent sur l’islamisation du monde. Depuis plus d’un demi-siècle, tout ce qu’ils disent ou écrivent va dans le même sens : la France deviendra islamique dans un court délai.

En même temps, ces leaders indiquent aux musulmans du monde entier la meilleure façon d’opérer pour qu’il en soit ainsi. Je démontre donc que l’islamisation de la France est parfaitement programmée par le monde musulman, qui s’appuie sur la lâcheté et la compromission des élites politico-médiatiques, ainsi que sur la soumission pour le moins surprenante du peuple français.

Breizh-info.com : Nous avons publié une étude du très sérieux Pew Research Center concernant la progression de l’Islam en France et en Europe. Vous la  jugez sous évaluée. Pourquoi ? Sur quoi vous basez vous pour faire une telle affirmation ?

François de Lochner : Je vous renvoie à de multiples études, infiniment plus sérieuses que celle que vous signalez. Il suffit de projeter quelques chiffres pour savoir que nous serons un pays majoritairement musulman dans une trentaine d’années. Parmi les chiffres qu’il faut avoir en tête, en voici quelques-uns : la population immigrée sur plusieurs générations est comprise entre 15 et 20 millions de personnes ; le taux de fécondité des femmes blanches est de 1,6, contre le double environ pour les populations immigrées ; nous accueillons chaque année 400 000 personnes environ, dont l’immense majorité est musulmane.

La projection de ces quelques chiffres, qui peuvent être affinés par d’autres chiffres qui vont dans le même sens, aboutissent à un résultat non contestable : la France sera majoritairement musulmane dans une trentaine d’années. L’étude que vous citez est donc complètement erronée. Pour mémoire, je vous rappelle qu’il y a quelques mois, Alain Juppé affirmait à la télévision que l’immigration concernait moins de 100 000 personnes… A ce niveau de mensonge, les bras nous en tombent.

Breizh-info.com : Dans votre livre, vous citez des exemples de pays, notamment musulmans, qui ont pris des mesures pour endiguer l’islamisation de leur société. Pouvez-vous revenir dessus ?

François de Lochner : Certains pays musulmans, en effet, ont compris que l’islam politico-religieux pouvait aboutir à détruire les valeurs traditionnelles de leur société. Ainsi, le Tadjikistan, musulman dans sa quasi-totalité et dirigé par un musulman, a pris des mesures coercitives pour contrer l’islamisation de la société. Par exemple, le port du voile ou la barbe islamique ne sont pas les bienvenus.

Il n’est pas inutile, en complément de cet exemple, de citer les positions de certains musulmans ayant des postes de responsabilité en Occident. À cet égard, le maire de Rotterdam, musulman convaincu, refuse catégoriquement l’islamisation de sa ville, et agit en conséquence : si les musulmans ne veulent pas respecter les valeurs fondamentales des Pays-Bas, qu’ils s’en aillent… A l’inverse, le maire de Londres, musulman très proche de l’organisation terroriste des Frères musulmans, organise en sous-main l’islamisation de la Grande-Bretagne.

Breizh-info.com : Alain Wagner a récemment livré une interview dans laquelle il confirme la thèse d’Eurabia, qui accable l’Union Européenne qui aurait « vendu » l’Europe aux organisations islamiques et au monde musulman. Accréditez- vous cette thèse ?

François de Lochner : Comme je le disais tout à l’heure, la compromission et la lâcheté des « élites » politico-médiatiques, de l’Union européenne en général et de la France en particulier, correspondent objectivement à une sorte de « vente » de l’Occident au monde musulman. La soumission est partout, et rend le combat particulièrement difficile.

Breizh-info.com : Finalement, votre constat est très long, mais votre « Que faire ? » est assez court. N’avez-vous donc pas un message d’espoir à faire passer ?

François de Lochner : Le message d’espoir est dans mon livre, et notamment dans le « Que faire », qui me semble suffisamment long. En effet, ce « Que faire » n’a aucunement l’intention d’être exhaustif, mais donne quelques coups de projecteur sur l’action que chacun d’entre nous peut mener pour ne pas se retrouver un jour en République française islamique. Je préfère quelques actions ciblées et menées, qu’une litanie d’actions exhaustives mais restant lettre morte. Mon livre a pour objectif d’éveiller les consciences, de chacun d’entre nous comme de celles des « élites politico-médiatiques ».

Propos recueillis par Yann Vallerie

Photos : Wikimedia commons (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

  • encore français !!!

    ce n’est pas d’aujourd’hui que l’Islam veut faire des pays catholiques leur croyance, cela date du moyen age, d’abord avec la traite des blancs, ils sont venus jusqu’à Poitiers et Lyon, sont resté en Espagne plusieurs siècles. la France et l’Europe, voila ce qu’ils veulent, avec la moyenne de 7 enfant par famille avec droit du sol, dans 15 / 20 ans ils seront en nombre pour nous infliger la charia. bonne chance à nos enfants et petits enfants.

    • Aaron

      Effectivement tout le problème est là.
      Prolifération comme les métastases.

  • Eschyle 49

    Il y avait, au cinquième siècle de notre ère, un étudiant italien qui est allé à l’université, afin d’acquérir une formation de juriste ; il y a reçu, tant l’héritage du droit romain, que celui de la philosophie grecque ; il a synthétisé le tout avec la Bible, tant l’Ancien Testament, écrit en hébreu, que le Nouveau Testament, traduit de l’araméen en grec.

    Après le second sac de Rome, c’est toute la civilisation antique qui s’est écroulée, il ne restait plus aucune structure, plus aucune organisation sociale.

    C’est alors que ce juriste, s’étant retiré pour vivre en ermite, s’est agrégé quelque disciples, à telle enseigne qu’il lui a fallu écrire un texte, à 10 % religieux, 90 % politique, qui est tout à la fois un manuel de management et un précis de procédure pénale : tout ceci est expliqué dans un ouvrage, « La règle de Saint Benoît, aux sources du droit », de Gérard Guyon, où il est démontré que tout le droit européen, sacré comme laïc, civil comme pénal, ceci de Brest à Vladivostok (via Saints Cyrille et Méthode, au neuvième siècle) repose sur ce document, lequel constitue par conséquent le fondement de notre civilisation :
    http://www.editionsdmm.com/A-180592-la-regle-de-saint-benoit-au-source-du-droit.aspx

    Cependant, nous assistons, abstraction faite de toute polémique, à un changement de civilisation, afin de remplacer nos fondements judéo-chrétiens, par une autre civilisation, celle-ci fondée sur le Coran, lequel, à l’instar de la Règle de Saint Benoît, est un texte à 10 % religieux, et à 90 % politique.

    La seule différence entre le Coran et la Règle de Saint Benoît, est que le premier ne connaît pas
    la fameuse maxime « Rendez à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu » ; le Coran a vocation à régir la vie du citoyen dans tous les aspects de son existence, de sa naissance jusqu’à sa mort, tant dans la vie privée, que dans la vie publique.

    Ceci est parfaitement expliqué dans trois ouvrages, lesquels n’ont jamais été contestés, ni lors de la publication, ni depuis, à savoir :

    1) « Le Coran révélé par la Théorie des Codes », de Jean-Jacques Walter (28 euros) :
    https://www.amazon.fr/Coran-Revele-par-Theorie-Codes/dp/2851622889
    http://ripostelaique.com/lautopsie-du-coran-par-jean-jacques walter.html?doing_wp_cron=1467391610.2379589080810546875000
    http://www.lemessieetsonprophete.com/annexes/Walter_theorie-des-codes_Coran.htm
    (13’54’’) https://www.youtube.com/watch?v=k5pF5seXGIM

    2) « Le grand secret de l’islam », reprenant les travaux du Père Edouard-Marie GALLEZ, et publié par un auteur dénommé Odon Lafontaine, publiant sous le pseudonyme d’Olaf, joignable à l’adresse suivante : odon.lafontaine@gmail.com (gratuit en téléchargement) :
    https://legrandsecretdelislam.com/
    https://www.amazon.fr/grand-secret-lislam-Olaf/dp/1517011310
    https://www.youtube.com/watch?v=P0hcluIab7M

    La synthèse de ces deux ouvrages est la suivante : le Coran n’est pas l’œuvre d’un auteur unique, écrivant au sixième siècle sous la dictée de Dieu (Allah), mais un texte écrit par plusieurs personnes (minimum 30, maximum 100, médiane 50), sur une période de 200 ans, les deux tiers de cet ouvrage étant une traduction en langue arabe d’un texte écrit originellement en araméen ; tous les documents du

    « proto Coran », rédigés entre le sixième et huitième siècle, ayant été systématiquement détruits par les deux califes qui se sont employés à élaborer une doctrine officielle, conçue pour combattre le christianisme, ceci à partir des ouvrages de la secte des judéo-nazaréens, chassés de Palestine à la suite du second sac de Jérusalem, en 586 de notre ère.

    Bref, à l’inverse de l’ancien et du nouveau testament, pour lesquels il a toujours existé une exégèse fondée sur des documents de toutes origines, il se révèle que le Coran est quasi-exclusivement à but politique.

    3) « Une révolution sous nos yeux », de Christopher Caldwell, publié en anglais en 2009, refusé par tous les éditeurs francophones, et publié dans la langue de Molière en 2011 (500 pages de texte, 100 pages de références, pas un mot plus haut que l’autre, du LE PEN à la puissance dix) :
    https://www.amazon.fr/Une-r%C3%A9volution-sous-nos-yeux/dp/2810004447

    *

    Or, selon George Orwell, «l’abandon des illusions suppose la publication des faits, et les faits peuvent
    être désagréables » (session 2016 : http://www.lfpondichery.net/web/index.php/fr/examens )

    Comme « gouverner, c’est prévoir », ma question est donc la suivante : savez-vous gouverner ?

    • Armoricaine

      Beaucoup d’informations importantes.
      Merci Eschyle 49

  • André Coutand

    J’en suis plus que convaincu.
    Pourquoi des croix catholiques doivent être retirées, les crèches interdites dans les lieux publics, alors que sur la photo de cet article (comme sur toutes les mosquées), le signe très distinctif religieux s’impose sans que personne s’en plaigne ???

  • Per-Niflard

    La lâcheté vis à vis de l’islam est partout , plus spécialement à gauche .
    Ce matin j’entendais sur RTL , Domenach , un prétendu journaliste qui tortillait son discours dans tous les sens pour ne pas lâcher le mot islam sur un sujet ayant trait au respect de la laïcité : il a fallu que son opposant , Roquette , le mette au cœur de la discussion .
    De suite les poncifs d’une gauche qui me fait honte ( Domenach en particulier ) : islam / islamisme , islam des « lumières » ( on cherche toujours l’interrupteur ) , amalgame … etc …
    Ces gens là sont réellement des collaborateurs actifs de la propagation de cette « religion » des ténèbres chez nous : politiques , forces d’occupation mentale , enseignants , magistrats … tous de gauche , mais pas que , hélas !

  • Eschyle 49

    Merci à  » Armoricaine  » , mais lisez d’abord les 4 ouvrages , le 2ème est gratuit en téléchargement .
    Lisez aussi ceci : http://poesie.webnet.fr/lesgrandsclassiques/poemes/victor_hugo/chanson_de_pirates.html

  • Paul Barreau

    Imaginez la France dans 10 ans ou un peu plus : « Quel sera le sort réservé aux autochtones de souche chrétienne quand ils deviendront minoritaires sur la terre de leurs ancêtres ?  » Suivant récit super love story « les corps indécents ». C’est la question que tout le monde se posera un jour. La réponse est bien connue de tous.

  • Frédéric

    Ok, mais il faudrait avoir le courage de dénoncer ceux qui sponsorisent et souhaitent l’islamisation de la France, dans cette vidéo, vous avez la réponse https://www.youtube.com/watch?v=HuukqqtniSg