30/12/2017 – 07h30 Nantes (Breizh-info.com) – Le 3 décembre vers 5h30, une Nantaise âgée de 30 ans rentrait chez elle après une soirée passée en boîte. Elle avait commandé un chauffeur privé qui l’a déposée devant sa porte, dans le quartier Canclaux, et a redémarré quand elle a sorti ses clés. Immédiatement après, un homme tapi dans l’ombre a attrapé par derrière la jeune femme en l’étranglant, puis l’a violée. Arrêté le 26 décembre et confondu par son ADN, le violeur serait selon nos informations d’origine étrangère et d’immigration fort récente.

La victime a été obligée à une fellation puis violée digitalement; ses cris ont alerté un voisin qui est intervenu immédiatement et a fait fuir l’agresseur, parti avec le téléphone portable de sa victime. Ramenée chez elle par son voisin puis confiée à son compagnon, elle a été prise en charge par la police qui a prélevé l’ADN de son violeur sur ses sous-vêtements. Bingo : celui-ci était déjà connu, ce qui a permis d’interpeller le 26 décembre vers 15 heures, après quinze jours de recherches, un homme âgé de 29 ans qui vivait dans le même quartier. L’individu s’est marié fin octobre dernier ; il habitait à Nantes depuis septembre.

Le violeur présumé était déjà connu des forces de police -il avait été interpellé en 2015 ; cependant il n’avait pas encore été condamné jusque là. De source proche du dossier, il serait d’origine nord-africaine et est arrivé assez récemment en France, tandis que sa femme est en revanche en situation régulière. Certaines de ses fréquentations nantaises du violeur présumé – issues des mêmes origines – étaient en revanche bien connues des forces de l’ordre pour des faits de délinquance de voie publique, de recel de vol et d’infraction à la législation sur les stupéfiants.

L’origine étrangère du violeur présumé n’a pas été divulguée – peut-être parce qu’elle va à rebours du discours dominant, y compris au sein de la municipalité socialiste nantaise selon lequel l’immigration est un enrichissement, ce dont la victime se souviendra toute sa vie. Cependant, les féministes de gauche qui sont pour l’immigration sans limite condamnent les femmes qu’elles sont censées défendre à un accroissement conséquent de l’insécurité au quotidien – en France comme dans d’autres pays de l’UE, pour des raisons que ces mêmes féministes (s’)interdisent d’évoquer. Un paradoxe qui les fait ressembler à des abeilles qui seraient opposées au miel.

l’homme n’a pu expliquer la présence de son ADN sur les sous-vêtements de la victime aux policiers, qui recherchent s’il a pu commettre d’autres faits similaires. Cependant, il a nié catégoriquement le viol, en dépit d’évidences accablantes. Il a été mis en examen pour viol, agression sexuelle et vol le 28 décembre et placé en détention provisoire en attendant son procès. Il demeure présumé innocent et risque en théorie plusieurs années de prison ferme.

Louis Moulin

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

9 Commentaires

  1. Un viol est un viol, qu’il soit commis par un autochtone ou un métèque, certes il y a circonstance aggravante ( pas d’un point de vu juridique…) quand un tel acte est commis par un étranger, qui plus est si cet étranger est un -pseudo- réfugié…je trouve par ailleurs « étonnant » la différence du nombre d’agressions sexuelles et de viols commis par des migrants en hexagone par rapport à ceux commis dans d’autres pays de l’U.E ( Suède, Allemagne, Italie….) censure et auto censure médiatique ? se poser la question sur cette sordide agression de Nantes est donc parfaitement légitime. Faut-il pour autant s’étonner du silence assourdissant des féministes ? des médias officiels ? des politiques ? poser la question c’est y répondre. Il y a quelques semaines un homme qui sortait d’un restaurant avec sa compagne s’est fait agresser par des migrants en basse ville de Quimperlé, bilan : fracture de la mâchoire et plaques en titane, silence absolu des médias locaux… puisque l’on vous dits que tout se passe bien !!!

    • Les féministes gauchiasses sont pour les migrants, elles ne bougent que si c’est un blanc de souche qui marche de travers !

  2. Tout cela est d’un banal ! Heureusement que nous savons qu’avant, dans le monde des beaufs franchouillards, c’était franchement pire , maintenant que les « sachants « nous le répètent : nous à l’époque , on s’en était pas rendu compte , c’est dire notre cécité ; de vrais imbéciles heureux , mais heureux quand même!!!!!!

  3. Mes compatriotes nient systématiquement de tels actes, car en terre d’Islam, ne pas reconnaitre un crime c’est déjà une forme de contrition, et en cas de classement de l’affaire au bénéfice du doute, il n’y a plus de péché…
    C’est pour ça que je me suis éloigné de cette religion. Dans la vie il faut être carré et assumer ses actes.

  4. Cette photo est abominable comme l’était le film dont je ne suis pas sûr qu’il n’encourageait pas un voyeurisme morbide sans la moindre compassion pour la victime et son mari.

  5. Le raciste ne dénonce pas le viol.. Il dénonce l origine du violeur. Il dit ne violez pas nos femmes, elles sont à nous, on veut pas les violer après vous. . La femme reste un trou pour lui. Soit une mère soit une pute. Il raconte dans les détails scabreux un viol sans sourciller. Sans dignité, il joue féministe alors qu il les vomit.

    • Vous présumez donc que tous les violeurs ont une « origine » qui susciterait le racisme ? Il est certain que des viols sont commis par des immigrés, mais pas tous, quand même !

  6. Quand donc les femmes s’armeront-elles, comme elles le furent autrefois souvent d’un 6,35 ou 22 dans le sac!!!
    Il faut avoirl’arme prête à servir hors du sac en phases critiques….et vouloir et oser s’en servir….! Mais cette passivité Légale généralisée des citoyens me fait vomir…Quand l’Etat sera Présent dans toutes nos prises de risque, il aura le droit de Légiférere sur nos initiatives de légitime défense!
    Une femme armée, mentalement et pratiquement, sera dissuasive!
    Pendez les violeurs…. et si vous n’êtes pas assez dissuasifs; au moins serez-vous débarrassé de ces Nuisibles incurables.

Comments are closed.