Google Street View sait pour qui votent les Américains !

Google Street View

Le titre peut prêter à sourire au premier abord. Mais il s’agit là d’un fait très sérieux. Des chercheurs américains ont établi des prédictions de vote à partir d’images provenant de Google Street View.

Intelligence artificielle

Qui a bien pu voter pour le camp républicain dans tel quartier ? Et qui donc pour le camp démocrate ? C’est à cette question qu’un groupe de chercheurs issus de l’Université de Stanford a souhaité répondre. Comment ? En analysant le type de véhicule le plus répandu dans les zones étudiées avec les données de Google Street View.

Grâce à l’intelligence artificielle, une quantité d’images très importante (50 millions) a pu être analysée rapidement. À partir de ces images, le groupe de recherche a identifié quelques 22 millions de voitures. Ce qui représente environ 8% du parc automobile américain. L’ensemble a ensuite été classé en plus de 2 600 catégories, suivant notamment la marque et le modèle.

Autre détail d’importance, les véhicules en question étaient répartis sur plus de 3 000 zones postales et 39 000 circonscriptions électorales.

Berlines VS Pick-ups

Afin de corréler les images de voitures avec les bulletins de vote potentiels, les chercheurs ont dû établir un postulat. Celui que les détenteurs de berlines voteraient généralement pour les démocrates. Tandis que les propriétaires de pick-ups auraient opté pour les républicains.

Un parti pris pouvant paraître surprenant mais qui vient corroborer les études de marché et les analyses politiques sur la question.

Par ailleurs, des centaines personnes ont été appelées à collaborer avec le groupe de chercheurs pour concevoir le logiciel capable d’analyser plusieurs millions d’images. Des experts de l’automobile ont notamment contribué à la réussite de l’entreprise.

Alors que les 50 millions d’images ont été classées en deux semaines, le même travail réalisé par un humain aurait pris 15 ans, à raison de dix seconde par image.

L’intelligence artificielle appliquée à Google Street View pourrait également analyser la pollution de l’air.

Un immense potentiel

L’analyse de texte par l’intelligence artificielle n’avait pas posé de réelles difficultés au moment de sa mise en place. Le nombre de caractères (26 lettres dans le cas de l’anglais) à manipuler était ainsi délimité.

Il en allait tout autrement en ce qui concerne l’interprétation des images. Cette expérience via Google Street View démontre les progrès réalisés en la matière. Et surtout le formidable potentiel restant à exploiter par l’intelligence artificielle.

Crédit photos : Flickr.com (Creative Commons/Sancho McCann)
[cc] Breizh-info.com, 2017, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !