La ville de Nantes est de plus en plus coutumière des faits divers qui rythment la vie des noctambules arpentant les rues du centre de la Cité des Ducs. Le dernier en date a eu lieu place Viarme dans la nuit du vendredi 26 au samedi 27 janvier.

Survêtements et cannabis

Des témoins présents sur la place Viarme vers 1 heure lors de cette soirée font état d’un attroupement d’une vingtaine de  » jeunes « . Ces derniers sont regroupés au pied de d’un hôtel de la place. La bande en question proviendrait apparemment des quartiers dits « sensibles » de Rezé, notamment du Clos Toreau.

Très marqués d’un point de vue vestimentaire, ils se distinguent par leur tenue dans ce quartier d’habitude plutôt calme. Et considéré comme assez bourgeois. En survêtements et capuche sur la tête, ces  » jeunes  » se seraient réunis pour une soirée dans une des chambres de l’hôtel occupée par l’une de leurs connaissances.

Mais force est de constater que moins d’une heure après, leur présence dérange l’ensemble des différents occupants des autres chambres de l’hôtel. Notamment par une musique excessivement forte et une odeur de cannabis qui se répand dans les étages.

Des jeunes européennes pour copines

Vers 2h15 ils se retrouvent tous sur le parvis devant le hall de l’hôtel, peut-être forcés par les plaintes des différents occupants. Sûrement alertée, la police arrive pour contrôler ce groupe d’individus, rejoints par des jeunes filles de type européen.

Une course poursuite s’engage alors entre une partie de la bande et quelques fonctionnaires de police. Ces derniers finissent par rattraper les fuyards qui se dirigeaient vers la place Bretagne . D’autres s’échappent en courant par la rue Menou en insultant généreusement certains passants rentrant de soirée. Tout ça pour finir par se faire contrôler par la BAC (brigade anti-criminalité) au début de la rue Jean Jaurès, près de l’ancien palais de justice.

Le ton a changé du côté des  » jeunes  » désormais entre les mains des policiers. Laissant leur arrogance de côté pour un temps, ils assistent en même temps au contrôle d’identité de leurs copines. Il s’agirait de jeunes européennes, dont certaines seraient mineures, venues leur tenir compagnie.

Dealers délocalisés

Alors que des curieux s’approchent de la scène, certains  » jeunes  » résidant dans les bâtiments HLM près de l’arrêt de tram Poitou (quartier tout proche) sont d’humeur bavarde. Ils se laissent ainsi aller à quelques confidences.

Participant eux aussi au bruyant attroupement dans cette chambre de l’hôtel de la place Viarme, ils évoquent sans crainte que la soirée était principalement dédiée à la revente et à la consommation de drogue. Une sorte de safari d’un soir dans un « quartier les changeant de leur habitudes » selon les protagonistes. De quoi joindre l’utilité du business à l’agréable du dépaysement urbain.

Reste à savoir dans combien de temps les habitants de la place Viarme pourront goûter de nouveau aux envies d’exotisme de la truculente équipe.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

8 Commentaires

  1. Le cannabis cru et frais est non psychotrope. Voir les travaux du docteur William Courtney. Notre ignorance et peur générales font que chaque famille ne plante plus chaque année sa propre récolte de semences comme autrefois. Les orcs (vendeurs de produit s’ éloignant du cannabis pur) ont remplacé les elfes (jardiniers produisant un nutriment pur et essentiel à la vie).

  2. Crévindiou ! Mon arrière grand-mère allait chercher son cresson à la source du père Yvon. Lorsqu’ elle récoltait des pissenlits pour ses lapins, une partie se retrouvait sur notre table. Dans son potager on trouvait de la mâche, du pourpier etc..
    Jamais vu de ce cannabis « essentiel à la vie » :-O
    Ma grand-mère a pris le relai et les variétés de salade n’ ont pas changé pour autant.
    Dire que chaque famille faisait pousser son cannabis chaque année me semble un peu osé.
    Ce « jardinage » particulier et interdit par la loi ne touche qu’ une frange de la population, celle qui se « shoot », au détriment du cerveau des plus jeunes, les autres on s’ en tape, ils sont majeurs et vaccinés, tant que l’ on ne prend pas leur caisse dans la gu… tronche sur les belles routes de France.

  3. La place Viarme… Souvenez-vous il y a un peu plus d’un an : Romain Barré, lâchement assassiné par deux racailles africaines (haïtienne et congolaise).
    #NantesNoGoZone #Armez-Vous

  4. Dans toutes les villes de France c’est pareil!
    On voit des dealers,à la sortie des écoles,vendre de la drogue à nos enfants,on les voit à la sortie des métros parisiens,dans les  »cités sensibles »:ils le font en toute impunité!..Au lieu de punir les consommateurs de drogue,il vaudrait mieux PUNIR les dealers!..Des champs de cannabis sont cultivés au Maroc,le roi du Maroc en tire du profit de cette vente de cannabis en France!…

  5. Les courent-vite-à-capuche et leurs petites camarades européennes écervelées sont partis dans des champs de déviance grâce au non-dit pleutre politico-médiatiK.
    Il est si loin le ciel excentrique et malicieux de Boris Vian « fait moi mal Johnny johnny johnny envoie moi au ciel ».
    Devenu des cieux barbares dans un souffle crapuleux islamo-gauchiste anti Occident et enfumant dans tous les sens du terme.

  6. finalement en france on se récupere toutela racaille africaine u autres, notre pays grace aux socialistes ( qui eux vivent ds les beau quartiers des villes) est devenu une veritable petaudiere , rien qu a voir ce qui se passe a calais et ailleurs, non messieurs les gauchiasses, les pseudos migrants soi disant réfugies, les sois disant chances pour la france issues de l immigration, ne sont pas des chances pour la france le vrai peuple français ce ne sont pas eux les pieces rapportees qui viennent semer la merdouille en france avec l aide d elements de l utra gauche ( a interdire ceux la) sont a expulser d urgence et aux frais de leurs pays d origine respectifs quelqi ils soient, le bordel c est fini; la naivite et le laxisme c est fini, ce est pas avec la clique gouvernementale les soi disant en marche la plupart ex ps repabtises marcheurs et avec un minet rose comme président qui se prend pour le ro de l univers, que cela va s arranger qu on contiue comme ça tous ces crétins ont oublie une chose importatnte, qui a invente la révolution c est bien les françis les gueux ceux dont on se fiche mefiez vous bien messieursdames de la gauche caviar ……..

  7. Il y a de plus en plus de cambriolage , de vol.Le sentiment d’insécurité règne.Il devient dangereux de se déplacer.On se demande que fait l’état.
    Il y a pourtant une solution si on ne veut pas débourser trop d’argent.Sur le site http://www.newsoftpclab.fr il y a un logiciel contre le vol , contre le cambriolage.C’est Abcampower(ftp).Ce logiciel détecte tous mouvements.Il peut vous avertir quand quelqu’un rentre chez vous.Il peut aussi vous aider à savoir ce qu’on fait chez vous quand vous n’êtes pas la.A partit d’un pc , d’un smartphone , d’une tablette vous pouvez savoir ce qui se passe chez vous.
    http://www.newsoftpclab.fr/logiciels-gratuits/abcampower.php

Comments are closed.