Rennes. « Sur le Coran, je vous tue tous, sales blancs »

A LA UNE

« Le chauffard insulte et crache sur deux policiers » titre sobrement un quotidien régional bien connu. Pas un mot sur le comportement de l’individu, chauffard routier coupable d’un délit de fuite et poursuivi par des policiers, à Rennes, le 24 février dernier au matin.

Interpellé dans la foulée, l’individu, passablement énervé d’autant plus qu’il était arrêté par deux femmes, lâche : « sur le Coran, je vous tue tous, sales blancs ». Il s’avérera, outre les menaces de mort et les propos racistes, que l’individu, en état d’ivresse, en défaut d’assurance, et sous le coup d’une ordonnance pénale datant de début février 2018, a été laissé libre dans la foulée de sa garde à vue, et convoqué en justice pour le 3 juillet prochain.

Une décision qui a fait bondir le syndicat Alliance, qui a réagi à ce sujet, indiquant que la République serait en danger, demandant que ces faits soient traités à hauteur de leur gravité, et « s’étonnant que les outrages et rébellions avec menaces de mort soient banalisés », sans toutefois évoquer le racisme anti blanc.

Sur son compte twitter, le conseiller régional du Front national Gilles Pennelle, qui relaie le communiqué d’Alliance, apporte son soutien aux policiers, tout en s’étonnant que « Pour Ouest France » cette violence verbale ne constitue que « insultes graveleuses ».

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Un collectif mobilisé pour la réhabilitation d’une ancienne voie ferrée dans le pays de Retz

Entre Paimboeuf et Saint Hilaire de Chaléons, 28 kilomètres de voie désaffectées depuis 1998. Des riverains et d'anciens cheminots...

Ospital Dinan : 6 goprad digarget dre ziouer a bas yec’hed

D'al lun 20 a viz gwengolo e ospital Dinan e voe galvet 11 goprad (war 1446) rak n'o doa...

Articles liés