Nantes. Le château du Tertre saccagé par les squatteurs gauchistes et migrants

A LA UNE

Lorsque les militants d’ultra gauche ont occupé à la fin du mois de novembre 2017 le château du Tertre et le sous-sol du bâtiment Censive à l’université de Nantes, les deux bâtiments étaient en bon état. Aujourd’hui il est saccagé. Reportage photo exclusif de Breizh-info.

Les CRS qui ont investi le château du Tertre le matin du 7 mars sont tombés sur une véritable décharge : cageots et palettes dehors et dedans, châlits faits avec du bois de récupération, murs couverts de tags divers… et des kilos de bouteilles de bières et divers alcools, y compris de la vodka et du whisky.

Après avoir viré les squatteurs – parmi lesquels ils ont été bien en peine de trouver des mineurs, les policiers se sont attelés à vider le château et à en barricader les accès. Ce soir un vigile envoyé par l’université veillait, solitaire, tandis que le ménage n’a pas encore été achevé. Des tags défigurent aussi les murs du château.

Quant à l’ultra gauche qui cherche toujours un bâtiment à réoccuper elle a appelé à un rassemblement devant la Préfecture qui a réuni, à partir de 19h, un peu moins de 200 personnes dont quelques clandestins africains, bien majeurs eux aussi. Enfin, les manifestants ont copieusement insulté les pompiers venus pourtant chercher l’un d’eux, qui avait été victime d’un malaise. Des humanistes, indubitablement.

Rennes. La maison de Maryvonne Thamin saccagée par l’extrême gauche – des clandestins relogés dedans

Crédit photos : Breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

« Wallah, je vais te tuer bêtement. Vive Macron ! ». La racaille en action contre des militants pro Zemmour à Toulouse

Des individus au quotient intellectuel visiblement déficient s'en sont pris hier soir à Toulouse à des jeunes militants qui...

Guingamp. Des centaines de manifestants pour la défense de l’hôpital et de sa maternité

Mais où sont toutes les familles qui ont bénéficié de la maternité de Guingamp au cours de ces dernières...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés