Le Docteur Merlin chante la Java de l’identité

A LA UNE

Nouveau clip vidéo pour le Docteur Merlin, artiste français engagé pour la défense de nos identités. « La Java de l’Identité », chanson écrite déjà il y a de nombreuses années, a été arrangée dans le clip ci-dessous, que nous vous invitons à découvrir.

Refrain : C’est la java d’l’identité D’ceux qui sont jamais consultés En gros de ces cons de français / de souche Y’a pas besoin de grand débat Pour savoir ce qu’ils pensent tout bas Ecoutez ce qui sortira / d’leurs bouches

Un bout d’saucisson au comptoir Jambon purée pour les moutards Son nom au monument aux morts Une bouillabaisse sur le vieux port Bébé Cadum dans le berceau Et puis le beaujolais nouveau Voir le soleil dans vos cheveux Rien que pour le plaisir des yeux

Des huitres avec un Muscadet Un Madiran un cassoulet Papy mamy à la campagne Et pour les fêtes un bon champagne Vibrer pendant la Marseillaise S’émouvoir à la Paimpolaise S’amouracher d’la Madelon Etre fier de Napoléon

Chevaucher près de la pucelle Faire les chemins de Compostelle Rêver devant les cathédrales Et la recherche du St Graal La crois d’guerre du grand père au mur Un p’tit Bourgueil un p’tit Saumur Des rillettes et du camembert Des zigounettes qui restent entières

Feux de joie quand revient l’été Les petits mouchoirs de Cholet Aller voir mourir les toros Une anisette à l’apéro Noël on décore le sapin A pâques les œufs dans le jardin Les cloches reviennent un fois par an Mais les grèves de trains c’est tout l’temps

Béret basque et baguette de pain Quelques étoiles au guide Michelin Fêter le jour du saint patron Lui préférer St Emilion Et pour finir un bon repas Un p’tit cognac un p’tit calva Râler contre son percepteur Bander quand même aux trois couleurs R. Rien n’est vraiment obligatoire Pour fleurer l’odeur du terroir Mais au final ne rien avoir / c’est louche

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Rennes. Il gifle une dame de 80 ans..son avocate veut qu’il fasse « un stage pour apprendre à gérer ses émotions »

Un individu de 34 ans était jugé en comparution immédiate cette semaine à Rennes, pour avoir giflé, mercredi 22...

Rennes. Le RN dénonce les ateliers « en non mixité » et les subventions publiques au festival néo-féministe « Dangereuses Lectrices »

Ces 25 et 26 septembre s'est tenu à Rennes un drôle de festival, ultra confidentiel, mais subventionné par la...

Articles liés