Education nationale. Retour sur l’évaluation des acquis des élèves en CP

A LA UNE

Les parents ne comprennent plus rien à l’évaluation des acquis des élèves en CP. La raison est simple : les formulations émanant tout droit des cerveaux de « penseurs » de l’Education nationale sont tout simplement incompréhensibles pour la plupart des parents d’élèves. Volonté d’empêcher les parents de suivre clairement la scolarité de leurs enfants, ou lubie de quelques adeptes minoritaires du « pédagogisme » ? Petite recension.

« Dans le courant du mois de septembre, les acquis des élèves de CP seront évalués dans le cadre d’une évaluation diagnostique nationale. Concrètement, il s’agira, en début d’année, d’évaluer les compétences des élèves dans le domaine de la langue et dans celui des mathématiques. Cette évaluation permettra à chaque professeur de CP d’affiner sa connaissance des acquis de chacun de ses élèves pour l’accompagner au mieux dans ses apprentissages.» peut-on lire sur le site de l’Education nationale.

Voici ci-dessous un exemple de ce « relevé de compétences » que même les professeurs des écoles ont du mal à maîtriser.

Ainsi, plutôt que d’évaluer si il est concentré, on s’interroge à savoir si l’élève « maintient une attention orientée en fonction du but », ou si il « respecte les règles régulant les échanges ».

Concernant la lecture et la compréhension de l’écrit, plutôt que d’évaluer simplement si l’enfant commence à maîtriser les lettres, les consonnes, les voyelles, les syllabes, on cherche à connaitre ses « compétences graphophonologiques : la combinatoire ».

Mais les parents d’élèves pourront également savoir si leur enfant fait preuve d’une « discrimination auditive fine » et si il « analyse les constituants des mots ». Les enfants doivent également apprendre à faire preuve de « discrimination visuelle » mais aussi « mobiliser la compétence du décodage lors d’une lecture à voix haute ».

Au niveau de l’écriture, les enfants sont évalués, à savoir si ils maîtrisent « les gestes de l’écriture cursive exécutés avec une vitesse et une sureté croissantes ».

L’évaluation diagnostique est obligatoire pour tous les élèves qui entrent au CP dans toutes les écoles de France. Elle se déroule en début d’année scolaire, idéalement dans la seconde quinzaine de septembre. La correction est réalisée localement par l’enseignant des élèves évalués. L’évaluation prendra la forme de deux livrets d’exercice (français et mathématiques) à remplir par l’élève.

Outre le fait que des évaluations, aussi tôt dans l’année pour des enfants de CP, restent très contestées par les enseignants qui ont du mal à en saisir la pertinence, ce langage employé tend à compliquer des choses qui se doivent pourtant d’être simples pour être comprises par les parents d’élèves.

L’Education nationale oeuvre pour le bien de nos enfants, vraiment ?

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

 

 

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Un collectif mobilisé pour la réhabilitation d’une ancienne voie ferrée dans le pays de Retz

Entre Paimboeuf et Saint Hilaire de Chaléons, 28 kilomètres de voie désaffectées depuis 1998. Des riverains et d'anciens cheminots...

Ospital Dinan : 6 goprad digarget dre ziouer a bas yec’hed

D'al lun 20 a viz gwengolo e ospital Dinan e voe galvet 11 goprad (war 1446) rak n'o doa...

Articles liés