beltrame

Samedi 31 mars à 10 h, le Front National de Loire-Atlantique appelle à un hommage aux victimes des attentats de l’Aude et au sacrifice du gendarme Arnaud Beltrame, d’origine bretonne, mort pour la France. Cet hommage sera fait près de la Préfecture, au Monument aux morts de Nantes.

« Cette scène atroce résume parfaitement le conflit de notre nation : d’un côté la sauvagerie à l’état pur et de l’autre, le sacrifice héroïque d’un citoyen imprégné des valeurs françaises de bravoure et de générosité. Deux idéologies inconciliables ! », relève Eleonore Revel, secrétaire départementale du FN44.

Le lieu du rassemblement n’est pas anodin : ledit monument aux morts avait été la cible de l’extrême gauche lors de la manifestation du 22 mars, pendant laquelle la Préfecture et les policiers qui la défendaient avaient été la cible de jets de peinture, projectiles, bouteilles, pavés, etc. Sept émeutiers avaient été interpellés. Les tagueurs avaient notamment inscrit « mort. e. s pour rien » et « à bas toutes les armées » sur le monument, suscitant une forte colère locale. Une autre « sauvagerie » tout aussi dévastatrice.

LM

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine