Est-ce qu’il sera bientôt interdit de parler « d’invasion migratoire » en France ?

A LA UNE

Christophe Dolbeau : « Lorsque je parle de parias, je pense aux intouchables, aux lépreux, aux pestiférés de la politique » [Interview]

Christophe Dolbeau, écrivain et correspondant de presse (il a collaboré à des journaux croates de l'émigration comme Studia croatica...

L’immigration clandestine redouble en Mer Méditerranée, l’Union européenne baisse la garde

Il y a un an, trois organisations internationales paragouvernementales prédisaient un afflux massif de clandestins en Europe lors du...

Santé. Le rhume des foins empoisonne la vie de plus en plus de Français

Rhume persistant, yeux rouges et larmoyants, éternuements… l'omniprésence du Covid-19 dans l'actualité ne doit pas faire oublier que le...

Michel Maffesoli (L’Ère des soulèvements) : « Ce vitalisme que l’élite ne veut pas voir me donne espérance » [Interview]

Les éditions du Cerf viennent d'éditer un nouvel ouvrage important de Michel Maffesoli intitulé « l'Ère des soulèvements »....

De la belle aube au triste soir. La tragédie d’une famille française en Algérie [Interview]

Il n’est pas de vie qui ne soit inextricablement mêlée à notre histoire collective. Le livre De la belle...

En 1968 les manifestants proclamaient qu’il était « interdit d’interdire» . Cinquante ans après, un député le la République est trainé sur le banc des accusés pour une expression jugée politiquement incorrecte. On en est là. Explications.

Est-ce qu’il sera bientôt interdit juridiquement de parler « d’invasion migratoire » en France ? C’est ce que laisse à penser les réquisitions du Parquet de Paris contre Nicolas Dupont-Aignan, président de Debout la France, jugé pour provocation à la haine ou à la discrimination pour avoir évoqué une « invasion migratoire » dans un tweet. 5000 euros d’amende avec sursis ont en effet été requis contre le député.

Le 17 janvier 2017, Nicolas Dupont-Aignan , alors candidat à l’élection présidentielle, avait tweeté les propos suivants: « En 2016, les socialistes compensent la baisse de natalité par l’invasion migratoire. Le changement de population, c’est maintenant ! »

Le parquet avait engagé des poursuites à la demande de la Ligue internationale contre le racisme et l’antisémitisme (Licra). Le procureur a, durant le procès, notamment fait référence à « la thèse » de Renaud Camus sur le Grand remplacement, qui serait « une théorie complotiste et raciste née dans les tréfonds de l’extrême droite française au début de la décennie précédente ». Le diable, quoi.

Partie civile, la Licra a demandé notamment 5.000 euros de dommages et intérêts. Délibéré le 6 juin.

Si Nicolas Dupont-Aignan venait à être condamné, un nouveau pas dans l’Inquisition judiciaire serait alors franchi, puisqu’il est évident que les ligues de vertus s’engouffreront dans la brèche dès qu’un politique, qu’un dissident, qu’un média évoquera l’immigration sous un angle négatif.

Victor Orban dans le collimateur de la justice française ?

Si le Premier ministre hongrois résidait en France, nul doute que la LICRA l’aurait aussi signalé au parquet, lui qui, en passe d’être réélu dans son propre pays membre de l’Union Européenne, prône la défense d’une “Europe chrétienne” menacée par “l’invasion migratoire” c’est à dire l’immigration massive, incontrôlée et à vocation définitive sur notre sol.

Puisque « Grand remplacement » comme « invasion migratoire » pourraient mener les utilisateurs de ces expressions à de lourdes amendes voire à la prison, reste à savoir quelle expression il sera permis d’utiliser pour décrire le phénomène sans précédent d’entrées de millions d’individus venus de continents explosant démographiquement, sur un continent européen dont la population n’a jamais été consultée pour valider ou pas ce processus ?

Un linguiste que nous avons consulté suggère « Ouverture de l’Europe au pied de biche par des ingénieurs et des disciples de Victor Hugo », un concept parfaitement incarné par la photo tirée d’une manifestation de migrants, à Nantes, le week-end dernier.

 

pied_de_biche

Yann Vallerie.

Crédit photos : wikimedia commons (cc)
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO -

Nantes. Tabassé en avril, il se venge sur… une jeune femme

Nous écrivions dernièrement qu’un jeune homme âgé de 18 ans avait été tabassé à coups de sabre, batte et...

Steven Spurrier, Pio Boffa, Laurent Vaillé : le vin perd 3 grands serviteurs

Funeste série. Le monde du vin déplore la disparition de trois figures majeures, ayant eu dans leur domaine respectif...

Articles liés

Laxisme, erreurs judiciaires. On veut pouvoir juger les juges ! [LAgora]

Gabrielle Cluzel, journaliste qui intervenait récemment sur Cnews, revenait sur ce nouveau drame de l'immigration, un de plus, qui a vu une femme se...

Renaud Camus : « Il n’y a d’issue sérieuse que la remigration, la décolonisation, le retour chez lui, contractuel ou forcé, de l’occupant »...

Notre quotidien occidental en est la preuve : Le Grand Remplacement n’est ni une théorie ni un complot. C’est un état de fait observable...

Suède. Les Suédois de souche minoritaires en 2065, l’islam religion dominante à partir de 2100 ?

Les Suédois de souche pourraient être minoritaires dans leur pays à l'horizon 2065 selon certaines projections. Tout comme l'islam pourrait devenir la religion majoritaire...

Saint-Herblain subventionne l’invasion migratoire, la « droite » met en scène son opposition

À la suite d'autres collectivités locales de gauche bretonnes, la mairie socialiste de Saint-Herblain a octroyé une subvention de 6 000 € à SOS...