Bretagne Commerce International. Pourquoi faire sans la Loire-Atlantique ?

Bretagne Commerce International

Pour sa sixième édition, l’Open de l’International va se tenir à Rennes le 2 juillet prochain. L’occasion pour les acteurs économiques bretons de voir un peu plus loin que l’Hexagone. Présentation.

Bretagne Commerce International

Derrière cet événement, il y a une structure organisatrice. BCI (Bretagne Commerce International) est une association de plus de 800 entreprises bretonnes mise en place par le Conseil régional de Bretagne et la CCI Bretagne afin de développer l’aspect international de l’économie bretonne.

La journée va se dérouler le lundi 2 juillet 2018 au Couvent des Jacobins à Rennes. « En une seule journée, faites le tour du monde ! Rencontrez les bonnes personnes et trouvez les bonnes informations pour accélérer votre développement international ». Voilà en résumé et, selon les mots de BCI, l’état d’esprit de ce rendez-vous.

L’année dernière, alors que l’Open de l’International se tenait à Saint-Brieuc, plus de 1 000 personnes avaient pris part à la journée.

Quel programme ?

Les organisateurs se veulent encore plus ambitieux pour cette année puisque près de 1 200 participants sont d’ores et déjà annoncés. De plus, 55 pays ont confirmé leur présence sur le salon. 35 ateliers et conférences sont prévus ainsi que 1 200 rendez-vous B2B (business to business, autrement dit « échanges entre professionnels »).

Mieux vaut d’ailleurs s’inscrire à l’avance aux ateliers d’information car le nombre de places est limité à 80 pour chacun d’entre eux. Pour rappel, l’événement est réservé aux professionnels et l’inscription est obligatoire. L’ensemble du programme est visible sur ce LIEN.

Bretagne Commerce International
Source : BCI

Loire-Atlantique exclue

Bémol à signaler, dans sa communication Bretagne Commerce International précise qu’il s’agit d’une « journée réservée aux entreprises bretonnes et étrangères » et que, de ce fait, « les organisateurs se réservent le droit de refuser l’accès aux entreprises extérieures à la région Bretagne ».

Bien que dépendante du Conseil régional de Bretagne administrative, il est regrettable que BCI n’ait pas convié les acteurs de Loire-Atlantique. Un département où le nombre d’entreprises est le plus élevé de toute la Bretagne historique tandis que les flux économiques entre ce territoire et les quatre autres départements sont importants.

De plus, cela aurait été l’occasion de mettre en avant la cohérence et la richesse du territoire breton dans son ensemble lors de cet Open qui fait office de vitrine pour les pays présents. La Bretagne pêche encore une fois par manque d’ambition !

Crédit photos : Breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !