À Locmélar (Finistère), l’apiculteur Denis Jaffré vient de breveter un nouveau piège pour en finir avec le frelon asiatique. Une invention qui est brevetée, et qui pourrait coûter moins de dix euros à ceux qui voudraient l’acquérir.

« Au premier abord, son invention est simple. Son piège est composé de deux petits bacs en plastique superposés l’un sur l’autre. Celui du dessous contient un appât protégé par un grillage. En dessus, le second bac possède deux cônes en métal déployé pour permettre la capture des frelons asiatiques. « Mon piège reprend tout simplement le principe de la nasse », présente Denis Jaffré à nos confrères de l’hebdo du Finistère.

Deux cônes réalisés dans un fin métal permettent la sélectivité et aux autres insectes de sortir du piège.

A noter que Denis Jaffré ira présenter son invention au concours Lépine, à Paris, tout en comptant par la suite faire fabriquer ses pièges en série, dans le secteur de Morlaix. Pour un coût qui devrait revenir à moins de dix euros par personne.

Denis Jaffré doit auparavant réunir la somme de 24 000 euros pour la fabrication du moule des cônes (il en a déjà reçu 1000 et pourrait faire appel aux collectivités ou au financement participatif).

Infos pratiques.

Renseignements : http://anti-frelon-asiatique.com ou par mail : vespavelutinabzh@orange.fr

Le nombre de nids de frelons asiatiques répertoriés n’a pas cessé de croître depuis l’arrivée de l’espèce en France, en 2004. Cette année là, un premier spécimen de frelon asiatique est signalé en Lot-et-Garonne. Il est classé espèce exotique envahissante au titre du Code de l’environnement depuis 2013. Aujourd’hui, très peu de départements français sont épargnés. En 2013, dans le Finistère par exemple, 15 nids ont été détruits. L’année suivante, ce chiffre est passé à 315, avant de grimper jusqu’à 6 640 en 2016.

Si l’on rajoute à cette invasion les conséquences du traitement des terres par des pesticides, les abeilles ont vraiment du souci à se faire, et avec elle, l’être humain.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine