Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Le règlement bio enfin adopté par le Parlement européen

Le sujet ne date pas d’hier. Mais l’issue du dossier est proche semble-t-il. Le Parlement européen a en effet adopté le projet de règlement bio. Explications.

Janvier 2021

C’est à une large majorité que le Parlement européen a adopté le projet de règlement bio. Un vote qui vient couronner un long travail de pourparlers entre les chefs de gouvernements des États membres de l’UE et les négociateurs du Parlement. Des tractations qui avaient eu lieu le 28 juin 2017.

Dorénavant, ne reste plus au Conseil européen qu’à valider le projet en question. Ce règlement est ainsi censé entrer en vigueur le 1er janvier 2021.

Quels enjeux ?

Quels sont donc les apports concrets de ce texte pour les circuits bios déjà en place en Europe ? Il s’agit principalement de sécuriser l’ensemble de la chaîne d’approvisionnement du bio. Pour cela, une série de contrôles plus sévères est prévue chez les différents acteurs de la filière. En principe, chaque opérateur devrait alors être contrôlé au moins une fois par an.

Par la suite, si les contrôles ne relèvent aucune anomalie pendant trois ans, les nouveaux contrôles n’auront ensuite lieu que tous les deux ans.

D’autre part, une place particulière est faite aux exploitations travaillant en même temps en bio et en agriculture conventionnelle. Ces fermes mixtes seront incluses dans le dispositif à une condition assez évidente : qu’une séparation nette soit faite entre leurs deux activités.

règlement bio

Homogénéisation relative

Toutefois, les États garderont une certaine liberté en matière de réglementation. Ils pourront ainsi fixer leurs propres seuils en ce qui concerne les substances non-autorisées dans les produits alimentaires biologiques. Une flexibilité qui peut entraîner des abus et qui pourra conduire à une sécurité alimentaire à géométrie variable au sein même de l’UE.

Par ailleurs, en cas de contamination des productions bios par des pesticides ou des engrais non autorisés, un retrait provisoire de la mention bio sera appliqué. Une filière bio qui devrait poursuivre son développement dans les années à venir. Mais, comme dans bien d’autres domaines, des disparités dans les volontés politiques des gouvernements et la mise en pratique par les agriculteurs entre les différents pays risquent d’apparaître.

Crédit photo : Wikipedia (CC)
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Agriculture, Animaux

Bien-être animal : un nouveau modèle d’élevage au Salon de l’agriculture

Découvrir l'article

A La Une, Economie, Immigration, Social, Sociétal

Immigration économique. Gabriel Attal va « faciliter » l’embauche de travailleurs extra-européens dans le secteur agricole

Découvrir l'article

International, Politique

Commission européenne. Ursula von der Leyen annonce sa candidature pour un nouveau mandat

Découvrir l'article

A La Une, Environnement

Vincent Kraus (FEVE) : « Le métier d’agriculteur est un métier très difficile sur beaucoup d’aspects et qui nécessite d’avoir de multiples compétences

Découvrir l'article

Economie

Il faut soutenir les paysans bretons

Découvrir l'article

International

L’UE approuve le pacte sur les migrations ; les pays d’Europe centrale dénoncent une “grave violation de la souveraineté”.

Découvrir l'article

Social

Une vingtaine de fermes menacées de disparition à reprendre avec Fermes en vie (FEVE) en 2024

Découvrir l'article

Environnement, Insolite

Humour. La Révolution agricole..Par Franjo

Découvrir l'article

Social

Jérôme Daniel, producteur de lait dans le Finistère : « Il faut absolument des prix »

Découvrir l'article

Environnement, Social

Colère des agriculteurs: ils sèment un hectare sur la RN165

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍