Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Barcelone : Manuel Valls commence à mobiliser contre lui

L’hypothèse d’une candidature de Manuel Valls aux prochaines élections municipales de Barcelone sous la bannière du parti libéral Ciudadanos suscite ses premières contre-attaques médiatiques.

L’entrée probable de Manuel Valls dans la compétition électorale à Barcelone réussit à mobiliser contre lui non seulement les indépendantistes qui sont vent debout contre sa candidature, mais aussi des secteurs constitutionnalistes.

Valls2

Le site Cronica Global, très en pointe contre le nationalisme catalan, a commandé au sondeur Time Consultats une enquête sur la popularité de différentes personnalités auprès d’un échantillon d’électeurs barcelonais.

Le résultat publié le 14 mai en une de Cronica est sans appel : avec seulement 10,9 % des intentions de vote, Manuel Valls est le moins populaire de tous les candidats.

Toutefois, si on entre dans les détails des résultats, les opinions sont plus contrastées. Avec 12,5 % d’intentions de vote, la popularité de Carina Mejias, l’actuelle représentante de Ciudadanos au sein du conseil municipal, est à peine meilleure que celle de Manuel Valls.

Enfin, sin on cumule le résultat d’Ines Arrimadas, tête de liste de Ciudadanos au parlement régional avec celle de Manuel Valls, on obtient  30,50%, soit le meilleur résultat de tous.

Certes, à ce stade, Manuel Valls ne mobilise pas assez d’appuis populaires pour envisager de dégager une majorité lui permettant de devenir le maire de Barcelone.

Toutefois, s’il réussit sa campagne électorale, l’ancien premier ministre français a toutes les chances de placer la liste de Ciudadanos en tête et il a de bonnes cartes en main pour décrocher le soutien du parti socialiste, de quoi lui confier les clefs de la ville.

La publication de ce premier sondage révèle l’inquiétude des milieux politiques traditionnels face à l’éventualité d’une candidature de Manuel Valls et annonce une précampagne à fleurets démouchetés qui va passionner les milieux médiatiques à défaut de séduire les électeurs.

https://cronicaglobal.elespanol.com/politica/nadie-apuesta-por-manuel-valls-votaria-11-barceloneses_140774_102.html

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Cyclisme, Sport

Le départ du tour de France 2026 sera donné de Barcelone

Découvrir l'article

A La Une, International

La Catalogne s’éloigne de la voie indépendantiste

Découvrir l'article

Environnement, Sociétal

Environnement. Limitation du nombre de bateaux dans une anse prisée des Pyrénées-Orientales

Découvrir l'article

International

Sílvia Orriols et Aliança Catalana : une montée en puissance avant les élections régionales qui sème l’effroi à gauche

Découvrir l'article

International

Elections en Catalogne, mode d’emploi

Découvrir l'article

International, Politique

Catalogne. Carles Puigdemont de retour au pays pour les élections

Découvrir l'article

International

Historique ! En Catalogne-Sud, le dernier quotidien en espagnol passe au catalan

Découvrir l'article

A La Une, International

Une partie de l’Espagne se révolte contre ses dirigeants : notre reportage exclusif sur place

Découvrir l'article

A La Une, International

Jorge Soley : « Une majorité d’Espagnols refuse de voir leur pays se transformer en Venezuela » [Interview]

Découvrir l'article

International

En Espagne, la droite dénonce « le pacte de l’infamie » signé par P. Sanchez avec la gauche indépendantiste catalane

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky