Ah, si l’arbitre de Serbie-Suisse avait accordé ce pénalty à Mitrovic, sans doute que la Serbie et le Brésil se qualifiaient pour les huitièmes de finale. Pour le Brésil, vainqueur 2-0 de la Serbie, c’est le cas, mais pas pour les Serbes, victimes de l’arbitrage lors du deuxième match, et pas récompensés pour le calme dont ils ont fait preuve malgré les provocations des deux joueurs kosovars de la Suisse sur leurs buts respectifs.

Deux provocations pas sanctionnées par la Fifa (simplement une amende, alors que pour des banderoles politiques, le même organisme décidant loin d’être neutre, sanctionne les fédérations) et une Suisse qui, après son match nul contre le Costa Rica (2-2), se qualifie pour les huitièmes. Espérons que la Suède, prochain adversaire de la Nati, mette fin à cette mascarade !

Quant au Brésil, suffisant depuis le début de la Coupe du monde, il semble être une force tranquille en route vers la finale de la Coupe du Monde. Prochain obstacle ? Les mexicains, dont il est difficile de connaitre l’état de forme et de folie au moment d’aborder le match à venir.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine