Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

La mairie socialiste de Saint-Nazaire donne 5000 € pour une fête du Parti communiste

Parmi les subventions présentées au conseil municipal de Saint-Nazaire le 29 juin dernier se sont glissées quelques unes à vocation politique. Ainsi la « fête des nouvelles » reçoit 5000 € à titre de subvention exceptionnelle, « subvention organisation 2018 ». Problème : il s’agit ni plus ni moins que de la fête « du journal communiste du département de Loire-Atlantique », comme le revendique le PCF44 lui-même.

Les nouvelles de Loire-Atlantique sont en effet le journal du PCF dans le département. « Glisser discrètement une subvention déguisée à un parti politique même proche de vos idées nous semble une ratatouille inadmissible et non cohérente », a taclé le RN (opposition) avant de s’abstenir pour tout le bloc de subventions – tout en confirmant qu’il les aurait votées s’il n’y avait cette subvention là.

En mai 2018 le PCF revendiquait 1400 adhérents dont 750 à jour de cotisation dans le département – on est loin des grandes heures. « Cette aumône n’aurait-elle pas un double sens politique ? », s’interroge un habitué de la politique nazairienne. « Filer un coup de pouce à des camarades désargentés, mais aussi les convaincre de ne pas se laisser séduire par les sirènes de la France Insoumise en 2020 ? Car si les communistes s’en vont, il ne reste pas grand chose de la majorité municipale socialiste… ».

D’autres subventions politiques se sont glissées dans le bloc voté fin juin : 11.033 € pour l’union locale de la région nazairienne CGT, 7200 € pour la CFE, 7837 € pour la CFTC, 10.899 € encore pour le syndicat local CGT, 1377 € pour la FSU, 11.066 € pour FO, 6997 € pour l’UNSA Soit 56.399 € pour la « paix sociale »… sans oublier 40.000 € pour le Voyage à Nantes.

LM

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

Les commentaires sont fermés.

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Politique

Marion Maréchal rappelle à Léon Deffontaines que le PCF s’était mobilisé contre l’expulsion de la famille dont un des enfants a tué Dominique Bernard.

Découvrir l'article

Local, NANTES, Politique

Nantes : le divorce PCF-LFI est consommé

Découvrir l'article

AURAY, BREST, Ensauvagement, FOUGERES, QUIMPER, Sociétal

Fougères. Insécurité : le Parti communiste, en service après-vente du « vivre ensemble » ?

Découvrir l'article

E brezhoneg, Sociétal, Société

Ar gomunisted yaouank : Penaos meskañ an imajerezh “stalinian” hag an “treuzjenerezh”

Découvrir l'article

RENNES, Sociétal

« Traitres à la France, Communistes assassins ». A Rennes, l’Oriflamme revendique la « rénovation de façade » du local du Parti Communiste Français

Découvrir l'article

BREST, E brezhoneg, Local

Lochoù ar PCF hag ar CGT “adlivet” e Brest

Découvrir l'article

Législatives 2022, Politique

Sandrine Le Feur, UDB, Jean-Yves Gontier, PCF, Nupes…député, un CDD en or…

Découvrir l'article

Culture, Culture & Patrimoine, Patrimoine, Politique

Fabien Roussel et les langues régionales : l’art de botter en touche

Découvrir l'article

Local, Politique, RENNES

Rennes : le local du PCF vandalisé

Découvrir l'article

Politique

Bon à savoir. LREM, Bayrou, Ferrand, PCF, Le Drian…les bonnes notes de Bernard Morvan

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky