Devenir partenaire
Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Fougères. Insécurité : le Parti communiste, en service après-vente du « vivre ensemble » ?

Après la série d’agressions au couteau à Brest et à Rennes, c’est au tour de Quimper d’être concernée tandis que dans le Morbihan, de nombreux véhicules ont été vandalisés. Du côté de Fougères, ironie de l’histoire, le Parti communiste organise une réunion… sur la sécurité.

Menaces au couteau à Quimper

Les menaces et les agressions au couteau se banalisent en Bretagne. Y compris dans le Finistère, où, le 5 novembre dernier à Brest, un couple avait été agressé par un individu masqué et muni d’un couteau. Le même jour, toujours à Brest, un autre individu, quant à lui âgé de 15 ans, avait sorti une lame de couteau pour menacer son éducatrice au sein du foyer de Kertatupage dans lequel il était placé.

Puis, le 10 novembre, cette fois à Rennes, un artisan avait été poignardé de trois coups de couteau en pleine rue par un homme l’ayant attaqué directement la sortie de son fourgon, dans le quartier de la gare Sud. La victime de 45 ans, poignardée dans le dos et au thorax, fut transportée en urgence absolue au CHU de Pontchaillou. Quant au profil de l’assaillant, il s’agissait d’un migrant né en 1991 à Libreville au Gabon.

Le 17 novembre, c’est à Quimper qu’une nouvelle affaire de menaces au couteau a eu lieu. Dans le secteur des Halles, en plein centre-ville de la capitale de Cornouaille, un individu brandissant une lame aurait menacé des passants. Par ailleurs, certains témoins cités par le quotidien le Télégramme ont indiqué que l’homme était également muni d’un pistolet à impulsion électrique.

Après la diffusion d’un portrait-robot, plusieurs patrouilles de policiers quimpérois ont sillonné la ville pour mettre la main sur l’individu menaçant. Si les forces de l’ordre ont fini par interpeller un l’homme correspondant à la description faite par les témoins, elles ont entre-temps arrêté par erreur un retraité finistérien portant un vêtement similaire à celui de l’individu au couteau, à savoir un pardessus marron. Une frayeur de courte durée pour cette victime collatérale de la traque policière qui sera rapidement relâchée. Quant à l’individu interpellé, il a été placé, par la suite, en garde à vue avant d’être déféré au parquet de Quimper.

Pneus crevés et voitures dégradées dans le Morbihan

À Auray, la nuit du 18 au 19 novembre derniers a été agitée dans le centre-ville. Dimanche matin, le réveil a été difficile pour une cinquantaine d’automobilistes, qui ont retrouvé leur voiture avec un ou plusieurs pneus crevés. Des dégradations qui ont été commises à différents endroits au cœur de la ville morbihannaise. Sur la place du Jeu de Paume, au moins huit véhicules ont été la cible des vandales. Ces derniers ont également sévi sur le parking situé le long de l’avenue du Président John Fitzgerald Kennedy. Une enquête de gendarmerie a été ouverte suite à ces faits.

Quelques jours auparavant, c’est à Noyal-Pontivy que des véhicules ont été vandalisés dans la nuit du 14 au 15 novembre. À la différence près que les voitures se trouvaient garées sur le parking extérieur de la concession Toyota de la zone du Gohélève.

Le ou les individus à l’origine de ces dégradations semblaient avoir un but précis : après avoir brisé les vitres de 31 véhicules d’occasion, ce sont les batteries présentes dans les voitures qui avaient suscité leur intérêt puisque neuf batteries hybrides ont été dérobées. Après cet épisode, une enquête a été ouverte par la gendarmerie tandis que les dommages pourraient dépasser les 100 000 €.

Le département du Morbihan n’est pas le seul concerné par cette série de pneus crevés. Le 13 novembre, plusieurs véhicules furent également ciblés de la sorte à Brest, dans le secteur de Pen-ar-Créac’h.

À Fougères, réunion sur la sécurité organisée par le Parti communiste

Enfin, terminons ce tour d’horizon de l’ensauvagement breton par une note d’ironie : à Fougères, une ville où le climat sécuritaire s’est fortement dégradé depuis plusieurs mois avec notamment des incendies à répétition, c’est justement sur ce thème de la tranquillité publique et de la sécurité qu’une réunion publique est organisée le jeudi 23 novembre… par la section locale du Parti communiste français.
Devant se tenir à partir de 18h30 à la maison de quartier des Cotterêts, cette réunion donnera notamment lieu à une intervention de Robin Salecroix, vice-président de Nantes Métropole et « membre du conseil national du PCF en charge des questions de tranquillité publique ».
Robin Salecroix semble rompu à l’exercice des réunions publiques puisqu’au mois de novembre 2022, il en organisait une à Nantes suite à la décision de la municipalité de transformer les anciens locaux du Creps, parc Broussais à Doulon, en lieu « d’hébergement de personnes précaires » pour débattre de ce « beau projet au service du vivre-ensemble».

Une promotion du « vivre ensemble » qui, à Fougères comme dans bien d’autres villes bretonnes, nécessite désormais un « service après-vente ». D’autant plus que, comme l’indiquait déjà sur sa page Facebook le PCF local le 10 octobre, « il faut ouvrir la parole, écouter les habitants et leur donner des éléments d’explication » tandis que « la succession de crimes et délits, trafics de drogue et incendies criminels sur Fougères inquiète toute la population ».

Crédit photo : page Facebook du Parti communiste Fougères (photo d’illustration)
[cc] Breizh-info.com, 2023, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

7 réponses à “Fougères. Insécurité : le Parti communiste, en service après-vente du « vivre ensemble » ?”

  1. Bran ruz dit :

    Aveugle , sourde, de mauvaise foi , niant le réel , tordant le factuel, bref la gauchiasse islamos gauchos !! Ces gens sont coupables de tous nos maux actuels.

  2. Tonton Cristobal dit :

    Le PCF a abandonné les outils virils de la classe ouvrière “faucille et marteau” trop symbolique de la force du travail. Le marteau de Thor enlacé avec la faucille de Cérès! nos cocollabos sont passés Wokistes LGBTéCul, du char T34 à celui de la Gay-pride. N’a-t-on pas vu l’ineffable Fabien (pas le pseudo “colonel”) Roussel se congratuler avec Bilal à la fête de l’Huma. Tout un symbole! une étoile affublée d’une sorte de feuille? pour faire écolo? on attend qu’il y pousse des glands? Le PCF aura tout trahi! J’entends Staline fulminer du fond des enfers! Les communistes purs et durs sont morts, sinon ils auraient botté le cul à tout ce petit monde immonde envoyé en cure de grand air sibérien.

    • Corlou dit :

      Je suis d’accord nous assistons au remplacement des communistes historiques, qui d’ailleurs pour certains votent maintenant RN !! Par la populace islamistes des quartiers populaires devenue Mahometanes.

  3. Prétet Yvette dit :

    Il ne faut plus se ”voiler la face”! Le temps de l’indulgence doit cesser! ”Ils” ne veulent pas ”vivre ensemble” avec nous: ”ils” veulent prendre notre place! ”Ils” veulent un Occident musulman!….Après avoir chassé TOUS les non-musulmans d’Afrique du Nord et leur avoir volé leurs biens, ”ils” veulent, maintenant, chasser les non-musulmans de France et d’Europe!…

  4. Olivier Douay dit :

    Le PCF avec ses électeurs contre la violence due aux migrants! C’est contraire à la Doxa islamo-gauchiste. Le PCF de Damien Roussel voudrait-il sortir de ce mouvement qui est une impasse pour la Gauche ou ne s’agit-il que d’une initiative locale? L’avenir nous le dira

    • Bran ruz dit :

      Pour l’instant en tout cas factuellement le sieur Roussel est toujours intégré à la NUPES , il parle mais n’agit pas ( ben oui la soupe est bonne tout de même , n’oublions pas de remercier notre bienfaiteur Robespierre Melenchon pour notre élection !!), et reste donc sous le joug politique , et ideologique des sbires islamos gauchos de la France qui n’a rien d’insoumise puisque , ce parti politique multiplie les appels du pieds aux quartiers dit populaires ?? Maintenant largement islamises , et dont se servent les élus communistes pour se faire élirent en favorisant le vote communautaire Mahometans. Chercher des électeurs communistes dans ces quartiers vous en trouverez peu ! Nous sommes bien loin du part historique de Georges Marchais !!

  5. patphil dit :

    coups de couteaux à fougères, etc. ils n’ont pas eu de mort, ça viendra comme avec ce jeune thomas, qui est considéré par les médias comme un fait divers, autrefois ils disaient chien écrasé

Ce sujet vous intéresse ?

Créez un compte ou connectez-vous sur Breizh Info et sélectionnez vos catégories favorites pour ne pas rater l'information qui VOUS intéresse.

Publicité

Soutenez Breizh-info

LES DERNIERS ARTICLES

Politique

Fabrice Leggeri, ex-directeur de Frontex : « La Commission européenne voit l’immigration illégale comme un projet et non pas comme un problème »

coucou

International

Terreur Woke. Le conseil municipal de Melbourne propose des vestiaires non mixtes dans les installations sportives

Sociétal

Explosion de la délinquance dans les petites villes : agressions, actes de torture, menaces…

BREST

Trafic de drogue à Brest : un dealer condamné à 12 mois de prison dont 4 fermes

Enedis

MORLAIX

Un agent Enedis violemment agressé près de Morlaix : la gendarmerie lance un appel à témoins

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

MORLAIX

Un agent Enedis violemment agressé près de Morlaix : la gendarmerie lance un appel à témoins

Découvrir l'article

NANTES

Un homme de 28 ans poignardé à Nantes : les circonstances de l’agression

Découvrir l'article

Sociétal

Sécurité. Comment protéger nos Ados contre des menaces mortelles réelles qui pèsent sur eux ?

Découvrir l'article

RENNES

Rennes. Un homme gravement blessé au couteau

Découvrir l'article

Ensauvagement, Justice, RENNES, Sociétal

Rennes. Individu armé et trafic de drogue : un début de semaine normal…

Découvrir l'article

Sociétal

Un jeune Corse agressé au couteau. Des organisations réagissent

Découvrir l'article

A La Une, Sociétal

France. Nuit des longs couteaux pour le Réveillon

Découvrir l'article

Ensauvagement, Immigration, Justice, RENNES

Rennes. Le Blosne, comme un air d’Afghanistan en Ille-et-Vilaine ? [Vidéo]

Découvrir l'article

Dinan, ST-MALO

Saint-Malo, Dinan. Un migrant, prédateur sexuel confirmé, laissé en liberté après des violences et une agression sexuelle

Découvrir l'article

RENNES, Sociétal

À Rennes, deux amis, dont un pompier volontaire, sauvagement agressés à la sortie d’une boite de nuit par Redar K. et Zinedine H.

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Ne ratez pas notre prochaine enquête sans filtre sur un sujet tabou !

Inscrivez-vous dès maintenant à notre newsletter confidentielle.

🔍 Recevez nos analyses pointues et nos scoops exclusifs directement dans votre boîte mail. 🔍