Nouvelle tuile pour ce qui reste de commerce à Bouvron (44) entre Blain et Savenay. Ce qui devait arriver est arrivé, et le Crédit Mutuel dont nous annoncions les projets de fermeture a en effet baissé son rideau. Mais ce qui n’était pas prévu, c’est que le distributeur automatique du Crédit Mutuel soit supprimé, ainsi que celui du Crédit Agricole au cœur du bourg. Ce qui pose de nombreuses difficultés pratiques.

Certes, les locaux – qui ont pour la plupart des comptes au Crédit Mutuel ou au Crédit Agricole – peuvent retirer de petites sommes (moins de 100 € selon les possibilités du commerçant) dans certains commerces ; et les paiements en carte se généralisent. Mais pour le marché qui battait déjà de l’aile, « la disparition du distributeur situé en face [le Crédit Mutuel] c’est encore un problème de plus » selon un client. Et puis « on ne va pas payer son café par carte bancaire », les frais bancaires restant dissuasifs pour les petites consommations.

Cela exclut aussi tous ceux – assez nombreux, surtout dans une commune qui devient une ville-dortoir de Nantes et de Saint-Nazaire – qui sont dans d’autres banques, ou même à la Caisse d’Épargne. Pour la Poste, elle est encore ouverte quinze heures par semaine. « On organise l’abandon des villages », résume un habitant, « mais que fait notre maire qui s’est mis En Marche pour être dans le vent [Marcel Verger était jusque là au PS] et fait des lampadaires éoliens qui ne marchent pas, mais est infichu d’empêcher tout le monde, commerces, banques, services publics, de se casser d’ici ?! ». Question à poser à son successeur probable, en 2020.

LBG

Crédit photos : DR et Breizh-info.com
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine