L’équipe de France a remporté (pour la deuxième fois de son histoire) la Coupe du monde de football, dimanche 15 juillet 2018, en battant une pourtant très belle équipe de Croatie sur le score de 4 à 2.

Comme en 1998, la France l’emporte donc en ayant été nettement moins séduisante que son homologue croate en finale, mais comme dirait l’autre, l’important c’est de gagner (ce fût déjà le cas contre la Belgique en demi-finale).

À noter également le chauvinisme presque délirant des commentateurs, que ce soit sur Bein sport ou sur TF1 : Daniel Bravo aurait-il valider à ce point le penalty français si la même situation s’était produite pour la Croatie ? On en doute largement.

À noter enfin les incidents, violents, dans de nombreuses villes de l’hexagone (voitures brûlées, journalistes agressés, bagarres diverses). Il sera tout de même très difficile, comme prétendent déjà à le faire certaines personnalités politiques en France, de faire de cette victoire très « ethniquement marquée », celle du vivre ensemble, de la fraternité entre les peuples, et de la « France apaisée ».

Crédit photos : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine