Le journaliste britannique Tommy Robinson est libre !

A LA UNE

C’est une excellente nouvelle pour tous ses soutiens qui se rassemblaient publiquement de manière régulière depuis son incarcération : Tommy Robinson, fondateur de l’English Defense League et désormais journaliste d’investigation, est sorti de prison. Il avait été arrêté le 25 mai dernier pour avoir filmé – malgré une interdiction décidée par la justice – le procès d’un gang de prédateurs sexuels pakistanais. Sa libération a été accueillie avec soulagement par ses partisans.

Tommy Robinson, prisonnier politique ?

Tout dans l’incarcération de Tommy Robinson avait de quoi susciter l’indignation des médias et des associations de défense des journalistes.
Le journaliste britannique avait en effet été arrêté pour avoir filmé un procès frappé d’un huis-clos, en dehors du tribunal, dans la rue. Tommy Robinson avait été emmené par les policiers, puis présenté dans la foulée à un juge qui avait immédiatement révoqué une peine de sursis qu’il avait pour un délit du même ordre. En moins de temps qu’il ne faut pour l’écrire, un journaliste européen avait donc été condamné à de la prison ferme pour avoir outrepassé une décision contestable – car fortement politique – d’imposer un huis clos médiatique sur une affaire sordide de gang de violeurs extra-européens.

Mais cette condamnation incroyable avait pourtant été accueillie par un silence médiatique glacial. Le tout alors que Tommy Robinson était clairement en danger de mort.
On n’ose pas imaginer ce que les grands médias subventionnés européens auraient dit s’il s’était agi d’un dissident russe condamné à un an de prison ferme – dans une prison où il risquait la mort – pour avoir outrepassé une restriction judiciaire de la sacro-sainte liberté de la presse !

La libération de Tommy Robinson chaleureusement accueillie

Ce mercredi 1er août, la nouvelle de la libération de Tommy Robinson a été applaudie par tous ces soutiens. Depuis son incarcération, de nombreux rassemblements massifs avaient eu lieu dans tout le Royaume-Uni. Aujourd’hui, c’est donc un soulagement pour tous ses partisans britanniques.

Mais, plus largement, cette nouvelle a été saluée dans toute l’Europe et jusqu’aux Etats-Unis !

Libéré en appel contre le versement d’une caution, il sera ré-entendu par le tribunal ultérieurement. Plus important, les juges ont explicitement dénoncé l’empressement du tribunal de première instance à condamner Tommy Robinson. Un argument brandi depuis le début de l’affaire par les soutiens de Tommy Robinson qui dénonçaient un acharnement judiciaire inique. Voilà que les juges leur donnent raison en appel.
De quoi donner encore un peu plus de grain à moudre à ceux qui estiment que Tommy Robinson était un prisonnier politique.

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

.
- Je soutiens BREIZH-INFO - spot_img

Pass Sanitaire : l’overdose !

A la Une ce soir, la prolongation du pass-sanitaire discutée à l’Assemblée Nationale. Mardi soir, les opposants à la...

Immigration. 67% des Français inquiets d’un « grand remplacement » de population

Un sondage qui pourrait faire l'effet d'une bombe. 67% des Français se disent en effet inquiets d'un « grand...

1 COMMENTAIRE

Il n'est plus possible de commenter cet article.

Articles liés