Bretagne. Face à la canicule, quelles précautions prendre ?

climatique

La Bretagne connaît ces jours-ci un épisode de chaleur quasi-caniculaire ; en France, 67 départements sont en alerte orange canicule. Ce vendredi en Bretagne, il fait ainsi près de 35 °C sur Nantes, 32 °C à Rennes, 34 °C à Vannes, 33 °C à Vitré, et il faut aller jusqu’à Brest (25 °C) ou Morlaix (24 °C) pour chercher un peu de fraîcheur. D’autant que l’épisode de quasi-canicule est parti pour durer, au moins jusqu’au milieu de la semaine prochaine.

Ce n’est que mercredi que la température pourrait s’infléchir nettement (26 °C à Nantes), avec probablement un épisode orageux pour perdre 8 à 10 degrés en une journée. D’ici là, même si les cinq départements bretons ne font pas partie des 66 départements placés en alerte orange canicule – et où les 40 degrés peuvent être dépassés par endroits dans la journée, il faut quand même suivre des précautions élémentaires.

Notamment :

  • Appeler un médecin en cas de malaise ou trouble du comportement
  • Veiller sur les personnes âgées isolées de votre entourage, passer les voir ou prendre de leurs nouvelles au moins deux fois par jour. Les faire boire régulièrement, avant qu’elles n’aient soif.
  • Dans certaines villes – à Guingamp notamment – le CCAS fait le recensement des personnes qui doivent être visitées en cas d’événements particuliers, notamment en cas de canicule. On ne peut être inscrit que si on fait la démarche soi-même ou si un de vos proches la fait avec votre accord.
  • Pendant la journée, fermer rideaux, volets et fenêtres. Se relever la nuit (de 3 à 6 heures du matin) pour aérer et emmagasiner de l’air frais pour la journée.
  • Pendant la journée, provoquer des courants d’air et créer de l’humidité (linge qui sèche, récipient plein d’eau)
  • Si vous avez la climatisation, évitez d’avoir plus de 5 à 6 degrés de différence avec l’extérieur pour éviter les coup de froid et les chocs de température
  • Couper les appareils électriques (chargeurs de téléphone, PC, tablettes, TV…) qui consomment de l’énergie et en perdent en dégageant de la chaleur
  • Utiliser un ventilateur ou la climatisation, sinon essayer d’être deux à trois heures par jour dans un endroit frais et climatisé
  • Se mouiller le corps plusieurs fois par jour (brumisateur, douches…)
  • Porter des habits amples, légers et clairs – et des chapeaux pour éviter les coups de soleil
  • Boire beaucoup d’eau (de 1.5 à 2L par jour) et consommez des fruits de saison (melon, pêches, tomates, pastèques…)
  • Éviter en revanche l’alcool, qui déshydrate et a un effet diurétique
  • Pour bébé : l’hydrater toutes les demi-heures, lui proposer une alimentation de saison à base de légumes frais, éviter de se balader entre 11 h et 17 heures et préférer les endroits frais comme les forêts et les parcs, lui rafraîchir régulièrement le corps Eviter évidemment de le laisser seul dans une voiture, même pour quelques instants.
  • Pour s’endormir plus facilement : glisser des poches de froid dans le lit (pains de glace, chaussettes remplies de grains de riz crus passés au congélateur…) et pensez à mettre votre oreiller au frigo. Juste avant de se coucher : rafraîchissez-vous la nuque, les poignets, les coudes, les chevilles et les pieds avec de l’eau très fraîche.
  • Pour les animaux : les installer dans une pièce fraîche, les hydrater régulièrement, préférer les heures fraîches pour promener son chien, éviter de les laisser dans une voiture, même pour quelques instants, et penser à le mouiller avant qu’il ne se baigne pour éviter l’hydrocution.
  • Pour les plantes : arrosez la nuit pour éviter l’évaporation et respectez bien les arrêtés sécheresse. Actuellement il y en a au nord et surtout au sud de la Loire-Atlantique.
  • Il existe un numéro d’information canicule : Canicule info services, 0800-06-66-66 (appel gratuit depuis un poste fixe tous les jours de 9 à 19 h).

LBG

Crédit photo : DR
[cc] Breizh-info.com, 2018, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

- Sécession la première parution de Yann Vallerie, rédacteur en chef de Breizh-info -

- Je soutiens BREIZH-INFO -

PARTAGEZ L'ARTICLE !

LES DERNIERS ARTICLES

ARTICLES LIÉS

ABONNEZ VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Pas de pubs, pas de spams, juste du contenu de qualité !