Rechercher
Fermer ce champ de recherche.

Forte chaleur ou canicule : l’INRS recommande aux employeurs d’anticiper les mesures de prévention pour protéger la santé et la sécurité de leurs salariés

Face aux épisodes de canicule de plus en plus fréquents, l’Institut national de recherche et de sécurité (INRS) rappelle aux entreprises leur rôle crucial dans la prévention des risques professionnels liés à la chaleur.

Des salariés particulièrement exposés

De nombreux secteurs d’activité, qu’ils soient en intérieur ou en extérieur, exposent leurs salariés à des températures potentiellement dangereuses pour leur santé, en cas de forte chaleur ou de canicule. Parmi les corps de métiers les plus concernés, on trouve :

Le bâtiment
La voirie
Les mines
La fonderie
La verrerie
L’aciérie
La soudure
L’agriculture
Le jardinage
La teinturerie
La blanchisserie
La restauration
La cuisine

Principaux risques encourus

Les effets de la chaleur sur les salariés peuvent être graves :

Nausées
Vertiges
Pertes de vigilance
Déshydratation
Coup de chaleur (pouvant s’avérer mortel)
Certaines situations individuelles (antécédents, pathologies chroniques, traitements médicaux, grossesse…) peuvent également augmenter la vulnérabilité des salariés face à la chaleur.

Déployer une démarche de prévention systématique

L’employeur a l’obligation de prendre les mesures nécessaires pour assurer la sécurité et la santé de ses salariés face aux risques liés à la chaleur. Cela implique :

D’évaluer les risques professionnels liés à la chaleur en tenant compte de l’organisation du travail, de la nature des tâches et de l’aménagement des locaux.
D’intégrer ces risques au Document unique d’évaluation des risques professionnels (DUERP).
De mettre en place des actions de prévention adaptées, en concertation avec les représentants du personnel (CSE ou CSSCT), les salariés et le service de prévention et de santé au travail.

Exemples de mesures de prévention :

Adapter les horaires de travail durant les périodes de forte chaleur, notamment pour les travaux en extérieur.
Augmenter la fréquence et la durée des pauses.
Mécaniser certaines tâches.
Installer des ventilateurs et des climatiseurs dans les locaux et dans certains engins de chantier.
Prévoir des stores et des zones ombragées.
Offrir un accès à l’eau ou à des boissons fraîches à proximité des postes de travail.
Privilégier le travail en équipe pour favoriser l’entraide entre salariés.
Organiser les secours.

L’information et la formation des salariés sont également essentielles. L’employeur doit informer ses salariés des mesures de prévention mises en place et des consignes de sécurité à respecter.

En cas de danger avéré, l’employeur a le devoir de faire cesser le travail pour protéger la santé de ses salariés.

A savoir :

La réglementation ne définit pas de température maximale au-delà de laquelle il est interdit de travailler. Des valeurs indicatives de 30°C pour une activité sédentaire et 28°C pour un travail physique peuvent être utilisées comme repères.
D’autres facteurs que la température de l’air, tels que l’humidité, le rayonnement solaire, la charge physique de travail et les caractéristiques individuelles des salariés, influencent le risque lié à la chaleur.
L’organisation du travail et les moyens mis à disposition des salariés (possibilité de prendre des pauses dans un endroit frais, accès à l’ombre, à l’eau…) jouent également un rôle important dans la prévention des risques.
En suivant ces recommandations, les entreprises peuvent protéger efficacement leurs salariés des dangers liés à la chaleur et contribuer à leur bien-être au travail.

Crédit photo : DR

[cc] Breizh-info.com, 2024, dépêches libres de copie et de diffusion sous réserve de mention et de lien vers la source d’origine

Cet article vous a plu, intrigué, ou révolté ?

PARTAGEZ L'ARTICLE POUR SOUTENIR BREIZH INFO

4 réponses à “Forte chaleur ou canicule : l’INRS recommande aux employeurs d’anticiper les mesures de prévention pour protéger la santé et la sécurité de leurs salariés”

  1. Amie72 dit :

    Tu parles d’une canicule ! 13 degrés au meilleur de la journée un 1er juin dans la Sarthe !

  2. Gaï de Ropraz dit :

    Les mesures de prévention climatique est une chose (Un moyen tout au plus) et l’adaptation aux temps modernes en est une autre. Ainsi, il est certain que pour quelqu’un qui habite à l’étranger (En l’occurrence moi, six mois de l’année au Canada), la comparaison concernant l’utilisation de l’air conditionné en France par rapport à ce qui se pratique en Amérique du Nord, c’est souvent nul. En fait, un gros zéro pointé ! Du reste, même comparée à l’Europe, généralement la France enregistre un retard notable. De ce fait, tout au moins pour moi, toute prévention aux risques passe immanquablement par un souci de modernisation.

  3. FIFI dit :

    un grand merci a cet article avec comme critique celle d’avoir mis des degrés précis car enfin
    LA FRANCE n’est pas un pays indigent et un PATRON digne de ce nom doit effectivement prévoir de quoi permettre a son employé d’être en mesure de pouvoir s’arrêter si sa santé est féfaillante A BOIRE est nécessaire une pause d’ombre si nécessaire au responsable de savoir guider ses collaborateurs,AMITIES Commentaire

  4. patphil dit :

    il fait froid en hiver et chaud en été!

ARTICLES EN LIEN OU SIMILAIRES

Economie

En baisse en 2023, l’absentéisme dans les entreprises s’établit à un taux de 5,17%

Découvrir l'article

Economie, Social

Plus d’1 jeune sur 2 (56 %) n’a pas envie de travailler cet été

Découvrir l'article

Economie, International, Social, Sociétal

Travail. Au Royaume-Uni, la semaine de quatre jours est un succès

Découvrir l'article

Economie

Partage de la valeur et épargne salariale : des dispositifs de plus en plus favorables aux salariés

Découvrir l'article

Informatique, Social, Sociétal, Technologies

Intelligence artificielle : des Français partagés entre fascination et inquiétudes professionnelles

Découvrir l'article

Animaux

Canicule. Quelques conseils pour protéger vos animaux de la chaleur

Découvrir l'article

Economie, Santé, Social, Sociétal

Absentéisme. Près de la moitié des salariés français concernée en 2022

Découvrir l'article

Economie

Selon un sondage en ligne, 44% des salariés souhaiteraient réduire leur temps ou implication au travail en 2023

Découvrir l'article

Environnement

Canicule. Quand fait-il trop chaud pour promener son chien ?

Découvrir l'article

Economie

Canicule : Comment bien choisir et utiliser sa climatisation ?

Découvrir l'article

PARTICIPEZ AU COMBAT POUR LA RÉINFORMATION !

Faites un don et soutenez la diversité journalistique.

Nous utilisons des cookies pour vous garantir la meilleure expérience sur Breizh Info. Si vous continuez à utiliser le site, nous supposerons que vous êtes d'accord.

Clicky